Kiné : comment introduire une demande d'accord au médecin-conseil ?

Pour votre rétablissement, vous auriez besoin de plus de séances de kiné remboursées ? C’est possible ! Pour cela, vous devez introduire auprès de votre mutuelle une demande d’accord. Voici comment vous y prendre.

De base, les mutuelles peuvent vous rembourser 18 séances de kinésithérapie par an. Ce nombre peut toutefois s’avérer insuffisant pour certaines personnes (exemple : les patients atteints d’une pathologie lourde, ceux qui subissent plusieurs pathologies sur l’année, etc.). Si c’est votre cas, vous pouvez alors introduire auprès de votre mutualité une demande d’accord pour obtenir davantage de séances de kiné remboursées. Le médecin-conseil se chargera de la valider ou non.

Qu’est-ce qu’une demande d’accord ?

Il s’agit d’une demande adressée à votre mutuelle afin d’obtenir de meilleures conditions de remboursements pour vos soins de kinésithérapie.

Si elle est acceptée, vous aurez non seulement droit à un plus grand nombre de séances remboursées, mais aussi à un quota de remboursement plus élevé.

Cas des affections aigües (pathologies F)

L'accord médical vous permettra d'obtenir un remboursement pour un maximum de 60 séances (révisable en cas d'une seconde affection aigüe). Pour connaître les détails à ce sujet, n'hésitez pas à consulter le site de l'INAMI.

Cas des pathologies lourdes (Pathologie E)

Pour les cas médicaux les plus délicats, le médecin-conseil de la mutualité pourrait même vous accorder une intervention sur un nombre illimité de séances sur l’année. En effet, certaines pathologies lourdes peuvent nécessiter une prise en charge intensive ou quotidienne en kinésithérapie.

Le site de l'INAMI détaille les démarches pour introduire le dossier de demande et les conditions pour obtenir l'accord. Vous y trouverez également la liste E des pathologies concernées. N'hésitez pas à le consulter.

Comment introduire la demande d’accord pour obtenir un remboursement des séances kiné ?

Notez que ce n’est pas une demande que vous pouvez introduire seul. Il vous faudra dans tous les cas vous adresser à votre kinésithérapeute.

En effet, c’est lui qui juge si davantage de séances vous sont nécessaires et qui remplit les papiers adéquats pour faire la demande, selon votre situation médicale. Mais il n’est pas le seul à prendre cette décision. Votre médecin généraliste ou spécialiste devra généralement donner son accord également.

Une fois la demande constituée, votre thérapeute l’enverra à votre mutuelle.

Voici le récapitulatif des étapes d'une demande d'accord :

  1. Votre médecin (spécialiste ou généraliste) vous remet une prescription pour plus de 18 séances de kinésithérapie, suite à votre condition médicale. Remettez cette prescription à votre kinésithérapeute.
  2. Ce dernier envoie la demande d'accord à votre mutuelle. Elle comprend les éléments suivants : la date de la demande, le cachet du thérapeute avec ses données d'identifications, sa signature et la prescription médicale (avec également la date, le cachet et la signature du médecin). De votre côté, vous ne devez rien faire à ce stade-ci.
  3. Le médecin-conseil de la mutualité reçoit votre demande et l'examine.
    > Voir aussi la FAQ "Où en est ma demande d'accord ?"
  4. Vous recevez la décision du médecin-conseil. Si votre demande est acceptée, nous vous en informerons, et dans le cas contraire, nous vous en expliquerons les raisons (voir les conditions INAMI). Enfin, il se pourrait que le médecin-conseil n'ait pas reçu tous les éléments pour prendre une décision ferme, et dans ce cas, il demandera des informations complémentaires.

Vous avez obtenu l'accord médical. Comment se déroulera le remboursement des séances ?

  1. Une fois que vous avez obtenu l'accord, vous pouvez commencer vos séances sereinement. 
  2. Votre kiné vous remettra alors une attestation de soins donnés.
  3. Remettez-la à votre mutuelle. Vous obtiendrez alors le remboursement de vos séances de kiné.

 Rappelons que l'intervention de la mutuelle est partielle, et qu'il vous restera donc une petite somme à payer pour vos séances (le ticket modérateur).

> En savoir plus sur les remboursements en kinésithérapie

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».