Je veux apprendre un nouveau métier

Vous êtes en incapacité de travail et ne vous sentez plus capable de reprendre votre ancienne activité et vous voulez apprendre un nouveau métier ? Vous pouvez, en conservant l’entièreté de votre indemnité, vous lancer dans un projet de réinsertion professionnelle, un processus volontaire permettant d’acquérir de nouvelles compétences.

Concrètement, en quoi consiste la réinsertion socio-professionnelle ?

Il s’agit d’un des moyens possible de réinsertion professionnelle après une maladie ou un accident. Pour cela, il doit d’abord être constaté que, de façon définitive, la reprise du travail dans votre ancien métier et les métiers de référence (les métiers qui vous étaient accessibles avant votre maladie ou votre accident) n’est plus possible.

La réinsertion socio-professionnelle, ou réadaptation socio-professionnelle, permet d’acquérir de nouvelles compétences pour pouvoir exercer un nouveau métier qui soit compatible avec votre état de santé. Parfois, il peut s’agir d’une remise à niveau de compétences acquises précédemment.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Avant tout, il est important de déterminer si la formation est compatible avec votre état de santé et surtout, si elle offre de réelles perspectives de réinsertion.

  • Vous pouvez parler de votre projet au Médecin-Conseil. Il pourra éventuellement demander un examen d’orientation professionnelle ou une détermination de projet auprès du Forem ou d’Actiris.
  • Le Médecin-Conseil introduit ensuite une demande auprès de l’INAMI.
  • En cas d’accord, l’INAMI peut rembourser certains frais occasionnés (prime, inscription, déplacement, ...) et vous pourrez suivre la formation prévue.

Quelles sont les impacts sur mon dossier d’incapacité de travail ?

  • Vous continuez à percevoir pleinement les indemnités d’incapacité de travail.
  • Vous restez reconnu en incapacité de travail. Ce qui signifie que vous devez continuer à répondre aux convocations du Médecin-Conseil ou de l’INAMI. Si vous êtes en période d’incapacité primaire (moins d’un an), vous devez également continuer à nous envoyer des certificats de prolongations durant la période de formation.
  • Au terme de la formation, le Médecin-Conseil évaluera votre incapacité de travail en fonction des compétences nouvellement acquises.

Trois cas de figure sont possibles :

  • Il met fin à la reconnaissance de votre incapacité de travail. Il faudra alors vous réinscrire comme demandeur d’emploi.
  • Votre état de santé ne vous permet pas de retravailler complètement. Alors, votre incapacité pourrait se poursuivre avec une autorisation de reprise partielle.
  • Votre état de santé ne vous permet pas de reprise partielle : la reconnaissance de votre incapacité de travail sera maintenue.

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».