Séances de kiné : combien suis-je remboursé ?

Vous commencez des séances de kinésithérapie et vous vous demandez combien la mutuelle vous remboursera ? Nous faisons le point avec vous.

Pour rappel, en Belgique, vos séances de kiné prescrites par un médecin sont prises en charge par votre mutuelle. Vous avez ainsi droit à un total de 18 séances partiellement remboursées par an. Ce nombre peut toutefois augmenter selon votre pathologie.

> Lire aussi : Dans quels cas ai-je droit à des séances de kiné remboursées ? (Classes INAMI)

Dès lors, vous vous demandez probablement à combien s'élèvera le remboursement de vos séances et quelle est la somme que vous devrez payer au bout du compte. La réponse dépendra surtout de votre pathologie, de votre statut salarial (BIM ou non), et de celui de votre kinésithérapeute (conventionné ou non).

 

Quel est le tarif moyen d'un kinésithérapeute ?

Il n'existe pas de "tarif moyen". Les honoraires d'un kinésithérapeute sont déterminés selon les barèmes de l'INAMI et son statut de praticien conventionné ou non.

Kiné conventionné ou non : un critère déterminant pour le prix de la séance

Votre kinésithérapeute peut choisir de se conventionner. Pour rappel, un prestataire de soin conventionné doit respecter les tarifs officiels de l'INAMI, tandis qu'un prestataire non conventionné peut vous facturer plus.

En d'autres termes, en choisissant un kinésithérapeute conventionné, quel qu'il soit, vous êtes sûr de payer un tarif correspondant aux barèmes de l'INAMI. Mais si vous préférez consulter un kiné non conventionné, vous devrez vraisemblablement payer un supplément d'honoraires qui ne sera pas couvert par votre mutuelle.

Comment sont définis les honoraires d'un kinésithérapeute conventionné par l'INAMI ?

Les barèmes sont revus chaque année et varient en fonction d'une série de facteurs, dont notamment le lieu où les prestations ont été effectuées (au cabinet du kiné, à l'hôpital, dans un service médical organisé, au domicile du patient, dans un hôpital de jour, dans un centre de rééducation fonctionnelle conventionné…).

De plus, si vous êtes BIM (bénéficiaire de l'intervention majorée), vous avez droit à un régime préférentiel pour les prix de vos séances.

Pour plonger dans les détails, n'hésitez pas à consulter le tableau complet des barèmes de l'INAMI.

 

Quel est le remboursement par la mutuelle d'une séance de kiné ?

Le remboursement de vos séances de kinésithérapie fluctue selon les situations.

De fait, l'assurance obligatoire intervient en fonction de la pathologie (ou nature de l'affection) et du nombre de prestations nécessaires pour le traitement. Par exemple, si vous subissez une pathologie lourde et qu'il vous faut plus de 18 séances (sous accord du médecin-conseil), votre mutuelle vous remboursera un peu plus ces séances.

Notez qu'en plus des remboursements de l'assurance obligatoire, vos Avantages Partenamut vous donnent également accès à des remboursements supplémentaires pour la kiné périnatale et l'ostéopathie (voir plus bas).

En outre, si vous avez souscrit l'assurance Hospitalia Ambulatoire, vous serez remboursé jusqu'à 50% du montant restant à votre charge si les soins ont été effectués par un kiné conventionné.

Votre quote-part varie selon la pathologie

Plus votre remboursement kiné est grand, plus votre quote-part (ou ticket modérateur) est petite, et inversement. C'est logique. Et puisque le remboursement dépend de la pathologie et du nombre de séances, ces aspects influencent évidemment votre participation aux frais aussi.

> Lire aussi : Quand ai-je droit à un remboursement kiné ?

Comme mentionné précédemment, pour une affection courante, vous avez droit à 18 prestations par année civile, remboursées selon les barèmes de base. Mais à partir de la 19e séance, votre quote-part va fortement augmenter si vous n'êtes pas dans une situation qui justifie plus de 18 séances.

Par contre, si vous souffrez d'une affection grave ou chronique nécessitant un traitement plus long, vous pouvez obtenir jusqu'à 60 séances remboursées supplémentaires sur l'année. Votre quote-part sera, en outre, réduite. Il faut pour cela que votre kiné ait envoyé une demande d'accord préalable au médecin-conseil, et qu'il l'ait acceptée.

> Lire aussi : Kiné : introduire une demande d'accord au médecin-conseil

La kiné périnatale et l'ostéopathie mieux remboursées avec les Avantages Partenamut

Grâce aux Avantages Partenamut, vous bénéficiez de remboursements supplémentaires.

Vous pouvez ainsi obtenir une prise en charge allant jusqu'à 100 € pour les séances de kiné périnatale (5 €/séance avec un maximum de 20 séances/naissance).

Vos Avantages vous donnent également droit à une intervention équivalente pour des prestations d'ostéopathie (10 €/consultation et maximum 10 séances/an).

> Découvrir tous vos remboursements en kinésithérapie avec Partenamut

 

Comment demander un remboursement pour des séances de kiné ?

Pour être remboursé de vos séances de kinésithérapie, conservez précieusement la prescription médicale de votre médecin, ainsi que l'attestation de soin de votre kiné. Vous devrez les envoyer à votre mutualité pour obtenir les remboursements de l'assurance obligatoire. Voici comment vous y prendre.

Pour le remboursement de vos Avantages Partenamut, il suffit de nous remettre une demande d'intervention que vous aurez fait compléter par votre prestataire.

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».