Le sirop d'agave, fausse bonne idée ?

11 septembre 2018

Prisé par les amateurs de bio, le sirop d’agave est souvent plébiscité comme une alternative plus saine au sucre traditionnel. Une étude récente de Test-Santé menée sur les sirops d’agave bio vendus chez nous tempère cet engouement. Alors, faut-il l’éviter ?

Le sirop d'agave, fausse bonne idée ?

Sucre & tequila

A la base de ce sirop, on retrouve la plante d’agave bleue cultivée traditionnellement au Mexique et dans le sud des Etats-Unis. Le reste du monde connaît le plus souvent cette plante pour être l’ingrédient principal de la tequila. Le coeur de la plante, la piña, produit un jus qui est ensuite filtré et chauffé pour obtenir un sirop à la consistance un peu plus fluide que du miel.

Quel impact santé ?

La raison principale de cet engouement pour le sirop d’agave est son faible indice glycémique. Les sucres à faible indice glycémique sont en général à privilégier parce qu’ils sont absorbés plus lentement par l’organisme que le sucre classique. On évite ainsi un pic soudain des niveaux de sucre dans le sang. Mais cet indice plus faible est obtenu par sa haute teneur en fructose (90%), là où le sucre traditionnel est composé à 50% de fructose et 50% de glucose. Quelle est la différence ? Le glucose est une molécule essentielle au bon fonctionnement du corps, et peut être métabolisée par n’importe quelle cellule. Notre corps lui-même en produit une certaine quantité. Le fructose, en revanche, ne peut être métabolisé en grandes quantités que par le foie. Un régime trop riche en fructose peut donc être néfaste pour cet organe et favorise aussi l’accumulation de graisse abdominale.

100% pur ?

Mais ce qui inquiète surtout Test-Santé, c’est la composition des sirops d’agave bio vendus sur le marché belge. 13 des 16 sirops testés révélaient en effet la présence d’autres types de sucres moins onéreux (maïs, canne à sucre, …). Voilà qui contredit les “100% sirop d’agave” pourtant annoncés sur l’étiquette.

Que choisir ?

Inutile pour autant de jeter votre sirop d’agave à la poubelle ! En quantités modérées, ce type de sucre n’est pas forcément plus néfaste que le sucre traditionnel. Il est juste regrettable que la plupart des sirops vendus ne tiennent pas leur promesse de produit 100% sirop d’agave et 100% bio.

Gardez simplement à l’esprit que le véritable coupable, c’est l’excès ! Le sucre traditionnel est lui aussi dangereux pour la santé s’il n’est pas consommé avec modération.

Toutes les infos et résultats se retrouvent sur le site de Test-Santé.

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus de 60 avantages et services pour toutes les étapes de votre vie.

En savoir plus

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».