Participez à un dépistage personnalisé du cancer du sein

30 septembre 2021

Vous avez entre 40 et 70 ans et vous voulez faire progresser le dépistage du cancer du sein ? Participez au projet international MyPeBS pour développer une stratégie de dépistage plus personnalisée.

Groupe de femmes pour le dépistage du cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu et la 2ème cause de mortalité par cancer chez les femmes des pays occidentaux. Chaque année, en Belgique, 10.500 nouveaux cas de cancers du sein se déclarent et 2.280 femmes belges perdent leur combat contre la maladie.

Il est donc essentiel de se faire dépister à temps pour détecter la moindre anomalie avant l’apparition des premiers signaux d’alarme. C’est pourquoi, une vaste étude clinique, intitulée MyPeBS (My Personal Breast Cancer Screening), a été mise en place afin d’améliorer la stratégie de dépistage du cancer du sein.

En quoi consiste l’étude MyPeBS ?

MyPeBS est un projet international unique financé par l’Union européenne qui va être lancé dans 6 pays d’Europe durant 4 ans. Il a pour objectif de comparer le dépistage standard du cancer du sein en vigueur actuellement à un dépistage plus personnalisé. Une fois les résultats de l’étude connus, MyPeBs proposera des recommandations afin de déterminer la meilleure option de stratégie à mettre en place pour un dépistage plus efficace et plus sûr.

Quelles sont les différences entre un dépistage standard et un dépistage personnalisé ?

  • Le dépistage standard a été adopté dans la plupart des pays européens depuis plusieurs décennies. Il est uniquement basé sur un groupe d’âge cible (généralement les femmes entre 50 et 69 ans) qui est invité à passer une mammographie tous les deux ou trois ans. Toutes les femmes sont donc dépistées de la même manière. Or, chacune a un profil différent et a des risques propres de développer un cancer du sein en fonction de ses facteurs génétiques, de ces antécédents familiaux de cancer ou de son statut hormonal.
  • Le dépistage personnalisé analyse le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Sur base d’un questionnaire reprenant notamment les antécédents médicaux et familiaux de cancer, ainsi que d’un test ADN, un calendrier de dépistage sera établi. Les mammographies (et les échographies si les seins sont denses) seront d’autant plus rapprochées que les risques de cancer du sein seront importants.

Qui peut participer à MyPeBS ?

Si vous êtes une femme entre 40 et 70 ans, que vous résidez en Belgique, en Espagne, en France, en Israël, en Italie ou au Royaume-Uni et que vous n’avez jamais eu de cancer du sein, vous pouvez vous inscrire au projet MyPeBS. L’étude portera sur 85.000 femmes dont 10.000 en Belgique pendant 4 ans.
Pour avoir plus d’informations sur ce projet ou pour participer à l’étude, rendez-vous sur le site MyPeBS  

Vous vous posez des questions sur les démarches ou sur l’aspect pratique ou financier du traitement du cancer du sein ?
Lisez notre article réalisé avec la collaboration de Think Pink.  

Téléchargez l'appli Partenamut
et ayez toujours votre dossier mutuelle en poche

Découvrez l'appli Partenamut

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».