Coronavirus : je me rends dans un pays en zone verte ou orange. Que se passe-t-il s'il passe au rouge pendant mon séjour ?

Lorsque vous effectuez un voyage non essentiel à l'étranger, par exemple un séjour touristique, vous bénéficiez de la couverture habituelle pour des soins urgents à l'étranger si le SPF Affaires étrangères autorise ce déplacement (zone verte ou rouge). Mais qu'en est-il si pendant votre séjour cette région passe en zone rouge et que les déplacements non essentiels n'y sont donc plus autorisés ? 

Les déplacements vers le pays où la région où vous vous rendez étaient autorisés au moment de votre départ ? Vous bénéficiez de la couverture habituelle garantie par Partenamut pour des soins urgents à l'étranger, même si cette destination passe au rouge pendant votre séjour et que les déplacements non essentiels n'y sont donc plus autorisés par le SPF Affaires étrangères. 

En tant que client Partenamut, vous bénéficiez d'une couverture pour des soins urgents à l'étranger incluant les services de Mediphone Assist. Et la nature de cette couverture dépend  du pays dans lequel vous vous rendez (link to https://www.partenamut.be/fr/soins-urgents-etranger) Mais avec la crise du coronavirus, la fermeture des frontières et leur rouverture, l'autorisation ou l'interdiction de déplacement vers certaines régions définie par  le SPF Affaires étrangères entre aussi en ligne de compte, comme nous vous l'expliquons ici. 

En clair, cette couverture habituelle pour des soins urgents à l'étranger n'est pas garantie si les déplacements vers la région où vous vous rendez sont interdits par le SPF Affaires étrangères, et donc classé en zone rouge.  

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».