Coronavirus (Covid-19) et séjour à l'étranger : qu'en est-il de ma couverture 'Soins urgents à l'étranger' ?

Les déplacements non essentiels à l’étranger sont à nouveau autorisés depuis le 19 avril 2021. La couverture Partenamut ‘Soins urgents à l’étranger’ et les services de Mediphone Assist s'appliquent donc pour ces déplacements. 

À partir du 19 avril 2021 : séjours non essentiels à l'étranger autorisés, couverture soins urgents assurée 

Les séjours non essentiels à l'étranger sont à nouveau autorisés, même si le SPF Affaires étrangères déconseille vivement de tels déplacements. La couverture habituelle pour des soins urgents à l’étranger et les services de Mediphone Assist sont assurés. 

Signalons que chaque pays a établi ses propres règles d'accès à son territoire : tests, quarantaine... Vous pouvez consulter ici et sur le site du SPF Affaires étrangères ces règles pays par pays.  Découvrez aussi quelles sont les règles que vous devez suivre lors du retour en Belgique suivant le pays ou la région dans laquelle vous vous êtes rendu.

 


 Voyage à l'étranger effectué entre le 27 janvier et le 18 avril 2021

Suite à la décision du Comité de concertation, les séjours non essentiels à l’étranger sont interdits du 27 janvier au 1er  mars 2021. Il n’y a donc pas pour les personnes ayant effectué de tels séjours non essentiels à l’étranger durant cette période de couverture 'Soins urgents à l’étranger' ni d'intervention de Mediphone Assist

Séjour à l’étranger pour des raisons essentielles : qu’est-ce que c’est ? 

Les voyages effectués pour des raisons dites essentielles restent autorisés. Lors de tels séjours à l’étranger, vous bénéficiez toujours de notre couverture pour des soins urgents à l’étranger ainsi que des services de Mediphone Assist. 

Les déplacements essentiels à l’étranger sont :

  • ceux effectués pour des raisons purement professionnelles
  • ceux de diplomates etc.
  • les déplacements effectués pour des motifs humanitaires (assistance à une personne vulnérable en particulier)
  • ceux effectués pour des raisons familiales impératives (regroupement familial, visite à un partenaire stable, coparentalité, enterrement, mariage)
  • ceux effectués dans le cadre des études
  • ceux de transit ou de retour vers le pays de résidence
  • ceux découlant d'une obligation juridique, s'il n'y a pas d'autre solution
  • ceux liés à un déménagement
  • ceux en lien avec une autre nature, comme le soins aux animaux ou la réparation urgente d'un véhicule
  • les voyages frontaliers des habitants de communes frontalières pour des besoins de la vie quotidienne.

Attention : des justificatifs établissant qu’il s’agit bien d’un voyage effectué pour des raisons essentielles devront être fournis pour que la couverture 'Soins urgents à l'étranger' s'applique.

Voyage à l’étranger effectué entre le 25 septembre 2020 et le 26 janvier 2021

La couverture habituelle pour des soins urgents à l’étranger et les services de Mediphone Assist était assurée, même pour un séjour dans un pays ou une région où les déplacements étaient strictement déconseillés. 

Voyage à l'étranger effectué avant le 25 septembre 2020

La couverture pour des soins urgents à l’étranger lors d'un séjour  non essentiel dépendait d’une part du pays où vous vous rendiez, et d’autre part  de l’avis émis par le SPF Affaires étrangères sur la destination. 

Déplacement dans un des 27 pays de l’Union européenne ou en Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein, Albanie, Algérie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine du Nord, Maroc, Monténégro, Serbie, Turquie, Tunisie 

  • Si le SPF Affaires étrangères autorisait les voyages non essentiels dans la région où vous vous êtes rendu (couleur verte ou orange)
Dans ce cas, vous avez profité de la couverture habituelle pour les soins urgents à l’étranger  sans restriction, y compris les services de Mediphone Assist sur place.
  • Si le SPF Affaires étrangères déconseillait strictement ou n’autorisait pas les voyages non essentiels dans la région où vous vous êtes rendu (couleur rouge ou pas repris dans la liste du SPF)
Vous n'étiez pas couvert comme habituellement en soins urgents et ne bénéficiiez pas des services de Mediphone Assist, mais vous pourrez éventuellement obtenir un remboursement de l’assurance obligatoire après examen de votre dossier. 

Déplacement à Andorre, en Egypte, Israël, Jordanie, Kosovo, Liban, Lybie, Monaco, Palestine, St Marin, Syrie ou Vatican ?

  • Si le SPF Affaires étrangères autorisait les voyages non essentiels dans la région où vous vous êtes rendu (couleur verte ou orange)
Dans ce cas, vous avez profité de la couverture habituelle pour les soins urgents à l’étranger  sans restriction, y compris les services de Mediphone Assist sur place.

  • Si le SPF Affaires étrangères déconseillait strictement ou n’autorisait pas les voyages non essentiels dans la région où vous êtes rendu (couleur rouge ou pays pas repris dans la liste du SPF)
Vous n'étiez pas couvert comme habituellement en soins urgents et ne bénéficiiez pas des services de Mediphone Assist, mais vous pourrez éventuellement obtenir un remboursement de l’assurance obligatoire après examen de votre dossier, MAIS uniquement pour une hospitalisation urgente d’au moins une nuit.

Vous vous rendez dans un autre pays hors Union européenne, par exemple les Etats-Unis ou le Canada ? 

Notre couverture spécifique ‘Soins urgents à l’étranger’ comprenant aussi les services de Mediphone Assist ne s'applique pas pour un séjour dans un de ces pays. 

En cas de problème de santé sur place nécessitant des soins urgents, vous pourrez éventuellement obtenir un remboursement de l’assurance obligatoire après examen de votre dossier, MAIS uniquement pour une hospitalisation urgente d’au moins une nuit.

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».