Incapacité de travail et formation, une réinsertion socioprofessionnelle est possible

20 février 2019

Vous êtes en incapacité de travail et souhaitez retourner au travail ? Que ce soit au même endroit ou que vous souhaitiez changer (peut-être radicalement) d’activité, plusieurs options s’offrent à vous: reprendre le travail à temps partiel ou suivre une formation pour changer d’orientation professionnelle.

travail incapacité reprise

Reprendre le travail à temps partiel

Quel travail puis-je faire ?

Après une incapacité de travail, vous pouvez soit reprendre votre ancienne activité, soit en commencer une nouvelle. Cela peut se faire chez le même employeur ou chez un autre et en tant que salarié, indépendant ou même volontaire. Votre reprise d’activité doit cependant être compatible avec votre état de santé et vous devez conserver une diminution de vos capacités d’au moins 50%.

Quelles sont les démarches ?

  • La reprise du travail nécessite l’accord du médecin-conseil de votre mutualité.
  • A partir d’un jour complet d’incapacité de travail, vous pouvez remplir le formulaire de demande de reprise de travail et le remettre à votre mutualité.
  • L’autorisation du médecin-conseil est valable jusqu’à 2 ans, mais est prolongeable tant que vous renvoyez une demande avant l’expiration de l’autorisation.
  • Vos indemnités seront calculées en fonction du salaire perçu par l’activité partielle.

La réinsertion professionnelle

Si vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre métier pour des raisons de santé et souhaitez vous réorienter professionnellement, il est possible, pendant votre incapacité de travail, de suivre une formation ou ce que l’on appelle un trajet de réinsertion socio-professionnelle.

Pourquoi me réorienter ?

Afin de reprendre plus rapidement un travail adapté à votre état de santé, vous pouvez suivre une formation pour actualiser vos compétences actuelles ou acquérir de nouvelles compétences pendant votre incapacité de travail. Votre incapacité de travail demeure reconnue pendant la période de formation et vous continuez à percevoir des indemnités. D’autre part, vous recevez une intervention financière dans certains coûts liés à votre formation (droits d’inscription, frais de transport, matériel professionnel…) ainsi que des primes de formation et de réussite.

Comment suivre un trajet de réinsertion ?

  • Prenez contact avec votre médecin-conseil.
  • Soit vous avez un projet précis et vous introduisez une demande de formation avec lui.
  • Soit vous n’avez pas d’idée concrète et il peut vous orienter vers des partenaires (Actiris, Forem, VDAB, AWIPH) et vous aider à préciser votre choix.
  • Si le médecin-conseil évalue que la demande de formation et l’idée de futur emploi sont compatibles avec votre état de santé, il enverra votre demande à la Commission supérieure du Conseil médical de l’Invalidité (INAMI), à qui revient la décision finale et l’acceptation éventuelle de votre dossier. Si c’est accepté, vos frais seront pris en charge par la mutualité.
Vous êtes décidé à reprendre le travail ou suivre une formation ? Prenez contact avec votre médecin-conseil Partenamut !
Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».