Remboursement frais (para-) pharmaceutiques en hospitalisation

  • Nombreux remboursements avec Hospitalia Plus et Hospitalia
  • Couverture du ticket modérateur

Que couvre Partenamut ?

Lors d’une hospitalisation, il y a souvent un besoin accru de médicaments et de dispositifs médicaux. La note peut ainsi rapidement atteindre des sommets.

Toutefois, les assurances hospitalisation peuvent vous aider à garder ces frais pharmaceutiques et parapharmaceutiques sous contrôle. Voici vos avantages avec celles de Partenamut.

Votre couverture avec Hospitalia Plus ou Hospitalia

Selon le type de chambre que vous prenez, les assurances optionnelles Hospitalia Plus et Hospitalia interviennent différemment dans les frais de vos implants et prothèses, de produits pharmaceutiques et de parapharmaceutique.

Que couvre Hospitalia Plus ?

  • Implants, prothèses et dispositifs médicaux non implantables (y compris implants et prothèses dentaires), dont les coûts sont clairement isolables et identifiables :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du ticket modérateur (= ce qui restait à votre charge)
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement jusqu’à 5.000 € par hospitalisation (ou 10.000 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 10.000 € - attribuable 1 fois par an)
  • Frais des produits pharmaceutiques :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du ticket modérateur
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement jusqu’à 1.200 € par hospitalisation (ou 2.400 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 2.500 € - attribuable 1 fois par an)
  • Frais parapharmaceutiques : remboursement jusqu’à 250 € par hospitalisation (ou 500 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 5.000 € - attribuable 1 fois par an)
  • Autres fournitures :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du ticket modérateur et des suppléments jusqu’à 300% du tarif de l’INAMI
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement à concurrence du prix facturé.
  • Implants, prothèses et dispositifs médicaux non implantables, dont les coûts sont clairement isolables et identifiables : idem qu’en chambre commune (sauf implants et prothèses dentaires, car ils sont non compris)
  • Frais des produits pharmaceutiques : idem qu’en chambre commune
  • Frais parapharmaceutiques : idem qu’en chambre commune
  • Autres fournitures : idem qu’en chambre commune

Que couvre Hospitalia ?

  • Implants, prothèses et dispositifs médicaux non implantables (implants et prothèses dentaires non compris) dont les coûts sont clairement isolables et identifiables :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du tickets modérateurs (= ce qui restait à votre charge)
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement jusqu’à 2.500 € par hospitalisation (ou 5.000 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 10.000 € - attribuable 1 fois par an)
  • Frais des produits pharmaceutiques :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du ticket modérateur
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement jusqu’à 1.200 € par hospitalisation (ou 2.400 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 2.500 € - attribuable 1 fois par an)
    • Frais parapharmaceutiques : pas d’intervention, excepté pour les bas de contention (voir remboursement des frais divers en hospitalisation)
  • Autres fournitures :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement du ticket modérateur et des suppléments jusqu’à 100% du tarif de l’INAMI
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : pas de couverture
  • Implants, prothèses et dispositifs médicaux non implantables (implants et prothèses dentaires non compris) dont les coûts sont clairement isolables et identifiables :
    • Si la mutuelle couvre déjà une partie : remboursement jusqu’à 2.500 € du prix facturé
    • Si la mutuelle n’a rien couvert : remboursement de 50% du prix facturé, pour maximum 1.250 € par hospitalisation (ou 2.500 € pour les cas médicaux lourds, dont les frais dépassent 10.000 €)
  • Frais des produits pharmaceutiques : idem qu’en chambre commune
  • Frais parapharmaceutiques : idem qu’en chambre commune
  • Autres fournitures : idem qu’en chambre commune

Remarque : ces remboursements sont valables dans le respect du plafond d’intervention de Hospitalia (maximum 25.000 € par an).

Conditions d’octroi

  • Nous remettre :
  • Pour les remboursements prévus en chambre commune : avoir séjourné en chambre commune durant toute la durée de l’hospitalisation. Si vous avez séjourné au moins 1 nuit en chambre individuelle (à votre demande), vous recevrez alors les remboursements prévus en chambre individuelle.

Démarches les démarches