Quand et comment dois-je prévenir mon employeur de mon incapacité de travail ? 

En cas d'incapacité de travail, il est important de prévenir très vite votre employeur.

  • En général, l'employeur est immédiatement averti, à savoir le jour même (par téléphone, par ex.). Vous enverrez aussi et surtout à votre employeur un certificat médical original dans les délais prévus (habituellement dans les 2 jours ouvrables). Ce document mentionne votre état de santé (sans mentionner la cause) et la durée prévue de l'incapacité. De plus, le médecin peut préciser si la sortie est autorisée ou interdite. Si l'incapacité dure plus longtemps que prévu, vous enverrez à l'employeur une attestation de prolongation.
  • L’employeur est autorisé à contrôler la réalité de l’incapacité, et mandatera, pour ce faire, un « médecin contrôleur », payé par l’employeur lui-même. Le contrôle peut se faire durant toute la période d’absence du travailleur, lequel ne peut refuser le contrôle.
  • Durant l’incapacité de travail, l’employeur est généralement tenu de continuer à payer le salaire pendant un certain temps. C’est ce que l’on appelle le « salaire garanti », attribué pour une période qui varie selon votre statut. 

 

Statut  Service   Période
 Ouvrier
 En période d’essai
Après la période d’essai
 0 jour
14 jours 
 Employé
Engagé depuis moins d’un mois
Engagé depuis plus d’un mois, mais en période d’essai
Après la période d'essai

Après la période d’essai  0 jour
14 jours
30 jours 

Tout savoir sur l'incapacité de travail.

Articles liés

Voir tous les articles

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « Mutuelle Entraide Hospitalisation ».