Prescription pour des séances de kiné : quelle est leur durée de validité ?

Votre médecin vous a remis une prescription médicale pour des séances de kinésithérapie ? Ne tardez pas pour entamer le traitement, car cette prescription a une durée de validité limitée dans le temps.

Pour vous soulager de votre condition médicale, votre médecin vous a peut-être prescrit un nombre limité de séances de kinésithérapie, à effectuer à une certaine fréquence. Cette prescription ou ordonnance est toujours datée. Dès lors, vous avez 2 mois à partir de cette date pour commencer votre traitement avec le kinésithérapeute de votre choix.

Conséquences si vous dépassez le délai pour commencer vos soins

Si vous dépassez ce délai de 2 mois, vous ne recevrez pas d’intervention de votre mutuelle pour les honoraires du kinésithérapeute.

Cela étant, rappelons que, pour votre santé, vous avez tout intérêt à entamer vos séances de kiné dès que vous en recevez la prescription (sauf si le médecin a indiqué une date spécifique pour le début du traitement). Dépasser sa période de validité ne vous apportera donc aucun bénéfice.

Et s'il y a mention d'une date de début de traitement dans l'ordonnance ?

Votre médecin a peut-être mentionné dans la prescription d'attendre un certain laps de temps avant de débuter votre traitement chez un kinésithérapeute. Notez que même dans ce cas, le délai de 2 mois à compter de la date de la prescription reste valable.

Covie-19 : période d'indulgence de 6 mois 

Étant donné les conditions de la crise sanitaire, vous disposez de 6 mois supplémentaires de validité pour votre prescription. Cette prolongation est valable uniquement si vous avez reçu la prescription ou l’accord du médecin-conseil durant la crise. 

Que faire si votre prescription médicale n'est plus valide dans le temps ?

Le mieux à faire est de demander une nouvelle consultation chez votre médecin. Il pourra ainsi effectuer un suivi du diagnostic de votre affection.

S'il juge que votre état nécessite toujours des soins kiné, il vous remettra une nouvelle prescription. Cette fois, faites donc le nécessaire pour entamer vos séances au plus vite. Il en va de votre santé.

Si par contre votre condition s'est améliorée même sans le traitement kiné, le médecin n'aura aucune raison de vous refaire une nouvelle prescription.

 

Vous avez d'autres questions sur les remboursements kiné et leurs conditions ? Consultez nos autres FAQ à ce sujet.

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».