Le soleil, un ami qui vous veut du bien… à petites doses

27 mai 2019 / Cancer , Prevention

Ami ou ennemi, le soleil est aussi redoutable qu’il nous est vital. Avec l’arrivée des beaux jours (qui ne saurait tarder ;-)), petite piqûre de rappel pour passer un été sans danger, sous le soleil exactement. Bénéfices et dangers, prévention des cancers de la peau, protection contre les rayons ultraviolets (UV), crèmes solaires... on vous dit tout.

Le soleil, un ami qui vous veut du bien...à petites doses !

Le soleil : ami à petite dose, ennemi à forte dose

On l’aime parce qu’il réchauffe le corps et booste le moral, mais le soleil est aussi indispensable à notre organisme ! Notamment pour produire de la vitamine D, qui facilite l’absorption du calcium et sa fixation sur les os, renforce le système immunitaire et est bénéfique pour notre cœur et notre cerveau.
On le sait aussi, s’exposer à la lumière naturelle régule l’horloge interne et met de bonne humeur. L’exposition est d’ailleurs conseillée quotidiennement dans le cadre de la luminothérapie. La luminothérapie se base donc sur ce principe : augmenter l’ensoleillement pour améliorer le bien-être. Une dose régulière de soleil est donc importante pour le corps et l’esprit.

Peaux exposées au soleil : les effets néfastes

Malheureusement, le soleil est également nocif lorsque l'on s’y expose à trop fortes doses et les rayons ultraviolets UV deviennent alors dangereux pour la peau et les yeux.

Coups de soleil et cancers de la peau

On le sait, une exposition trop forte ou répétée au soleil peut provoquer des coups de soleil, mais également avoir d’autres conséquences à plus long terme. Elle vieillit la peau et favorise l’apparition de rides ou de taches brunes, mais également de mélanomes, autrement dit les tumeurs cutanées à l’origine du cancer de la peau.

Il est donc primordial de protéger sa peau lorsque l'on s’expose au soleil. Gardez en tête que le bronzage est en fait une réaction de défense naturelle de la peau qui se sent agressée par les rayonnements UV. 

3 types de cancer de la peau

Il existe 3 types de cancer de la peau :

  • le carcinome basocellulaire, le plus fréquent mais le moins agressif des cancers de la peau, avec des chances de guérison de 100 % s'il est bien soigné. Ce cancer est plus fréquent après 40, et la moyenne d'âge des patients atteints s'élève à 60 ans. 
  • le carcinome spinocellulaire ou épithélial, avec un pourcentage de guérison de 90 % s'il est bien soigné. 
  • le mélanome malin, le plus dangereux des cancers de la peau, provoqué par un amas de cellules pigmentées provoquant le développement de cellules cancéreuses.

Peaux claires, points de beauté : des risques plus élevés ?

En fonction de certaines caractéristiques et comportements, le risque de développer un cancer de la peau sera plus ou moins élevé. Point de vue comportements, l'exposition importante au soleil ou aux lampes à UV fera grimper le risque. Ce risque sera aussi plus élevé en fonction de certaines caractéristiques physiques, comme :

  • une peau claire et sensible aux coups de soleil
  • la présence sur le corps de + de 50 points de beauté
  •  l'âge. les patients atteints d'un cancer de la peau ont en moyenne 60 ans. 
  • Mélanomes malins, taches suspectes et cancers de la peau : les signaux d'alerte

    ABCDE : voilà l'ABC à suivre pour éviter qu'un grain de beauté (ou naevus) ne se transforme en mélanome malin, la forme la plus agressive de cancer de la peau. Ils ont souvent comme point de départ un point de beauté, qu'il convient donc d'observer régulièrement pour détecter tout changement suspect. Et c'est pour ce travail d'observation que la méthode ABCDE est utilisée, avec :

  • A pour Asymétrie, à savoir celle d'un grain de beauté dont la forme initialement ronde se modifie
  • B comme Bords, ceux du grain de beauté qui deviennent irréguliers, avec une séparation floue entre le grain de beauté et la peau
  • C comme Couleur, qui change et devient plus claire ou plus foncée
  • D comme Diamètre en hausse, car le grain de beauté s'étend
  • E comme Évolution, suspecte, avec par exemple l'apparition de démangeaisons, irritation ou saignement. 
  • Rayons ultraviolets (rayons UV) : protégez vos yeux

    Le soleil est le pire ennemi de nos yeux.

    Une exposition trop forte peut provoquer un “coup de soleil” aux yeux et entraîner une inflammation, avec une sensation de brûlure. Trop souvent répétés, ces effets peuvent mener à un vieillissement prématuré et/ou une dégénérescence de l’oeil. La protection de nos prunelles n’est donc pas à prendre à la légère et le port de lunettes solaires (avec verres filtrant les rayons UV !) et éventuellement d’une casquette doit devenir un automatisme. Surtout chez les enfants, qui sont plus sensibles aux rayons UV.

    Attention, ne fixez jamais directement le soleil, même si vos yeux sont protégés !

    La lucite estivale

    L'allergie au soleil ou la lucite estivale bénigne se traduit par de petites éruptions cutanées (urticaire, petites papules ou vésicules) qui apparaissent au niveau du décolleté, sur le haut du corps et des bras et qui peuvent démanger.

    Elles sont déclenchées par les rayons UVA du soleil suite à une première exposition (dans l'année), sont très souvent bénignes et disparaissent progressivement. Si l’on ne peut éviter l’exposition au soleil, mieux vaut couvrir les zones sensibles, appliquer une crème solaire protégeant des UVA et des UVB et s’exposer progressivement en restant le plus possible à l'ombre entre 12h et 16h.

    Protection solaire et crème solaire : sans modération !

    Comment dès lors profiter du soleil en toute sécurité ? Un changement dans les mentalités et les comportements face au soleil est d’abord nécessaire. Ensuite, la prévention et la protection seront les meilleurs alliées de votre capital soleil, à coups notamment de protection et crème solaires.

    Changer les mentalités par rapport au bronzage

    Mais c’est au niveau des mentalités qu’un changement doit s’opérer.

    72% des Belges pensent encore que le bronzage les rend plus sexy. Or, une peau bronzée est une peau qui a été agressée. Par ailleurs, le bronzage n’offre pas une protection efficace contre les rayons ultraviolets et les coups de soleil. Une peau bronzée correspond à un indice de protection de 2 ou 4. Une protection extrêmement réduite, donc.

    Enfin, rappelons également que les types de peau foncés (ayant la peau mate, brune ou noire) ont autant besoin d’être protégés que les types clairs.

    S'exposer progressivement

    Les spécialistes recommandent d’éviter à tout prix une exposition prolongée, surtout durant les heures chaudes, entre 12h et 16h. Lors d’un séjour au soleil, exposez-vous le moins possible ou très progressivement et emportez toujours avec vous des lunettes de soleil, un chapeau, des vêtements couvrants et un écran total.

    Une protection solaire efficace

    Les crèmes solaires offrent une protection efficace face aux UV, à condition de bien les choisir et de respecter certaines règles d’utilisation.

    • En appliquer régulièrement ! Réitérer l’opération toutes les deux heures est un must, ainsi qu’après le sport ou la baignade.
    • Appliquez-en partout. Demandez de l’aide si nécessaire, afin de n’oublier aucune zone du corps exposée.
    • Continuez à mettre de la crème solaire même si la peau est déjà bronzée.
    • Pensez à vous protéger de façon quotidienne en utilisant une crème pour le visage avec un indice de protection solaire.

    Pour être sûr.e de votre choix lorsque vous choisissez une protection solaire, référez-vous à l’étude Test Achats. Choisissez-en une qui résiste à l’eau si vous prévoyez de vous baigner.

    On évitera aussi de succomber à la tendance du fait maison / DIY / zéro déchet en concoctant soi-même sa crème solaire sur base d’une recette piochée sur Pinterest ou Insta. Les crèmes maison sont souvent loin d’être efficaces et, pour la peau, mieux vaut opter pour la sécurité.

    Se faire dépister

    Le cancer de la peau étant majoritairement provoqué par le soleil, il est important d’observer régulièrement l’évolution de votre peau et d’éventuels grains de beauté. En cas de doute, contactez votre médecin pour une consultation préventive ou un examen de dépistage.

    Optez pour une protection santé solide avec Medicalia. Affiliez-vous maintenant !

    Devenez client

    © Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».