Que se passe-t-il sur le plan fiscal avec les indemnités que vous percevez de votre mutualité ?

21 août 2017 / Accouchement, Bébé est là, Question d'argent

Les indemnités de la mutualité sont considérées comme des revenus de remplacement et sont par conséquent imposables au titre de revenus professionnels.

Indemnités de congé de maternité fiscalement déductibles

Le précompte professionnel

Un précompte professionnel de 11,11 % est prélevé automatiquement des indemnités brutes pour :

Votre mutualité vous envoie une attestation fiscale au mois de mai de l’année qui suit les versements de vos indemnités. Vous en avez besoin pour votre déclaration fiscale.

Attention pour vos déclarations d’impôts

Si vous ne recevez l’indemnité que dans l’année qui suit votre congé ou votre écartement, vous recevez l’attestation fiscale au mois de mai de la deuxième année suivant votre congé.

Exemple 
Votre congé de maternité tombe fin 2017. La mutualité verse vos indemnités début 2018 (année des revenus). En mai 2019 (année d’imposition), vous recevez l’attestation fiscale pour votre déclaration d’impôts.
L’indemnité pour congé parental a aussi valeur de revenu de remplacement, mais l’indemnité est à charge de l’ONEM. Le précompte professionnel s’élève à 10,13 % pour une interruption complète et à 17,15 % pour une interruption partielle.

Avantage fiscal si vous avez un enfant de moins de 12 ans à charge

Les parents avec un revenu professionnel peuvent déduire fiscalement les coûts de la garde d’enfant (y compris les camps, stages et plaines de jeu) pour les enfants de moins de 12 ans. Demandez conseil à votre administration fiscale. 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 7 à 9 mois

La naissance approche…
Vivez pleinement ces dernières semaines et votre accouchement grâce à tous nos conseils !

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».