Diabète de type 1 : les jeunes sont les plus concernés

17 juin 2021 / Diabete

Souvent d’origine génétique, le diabète de type 1 touche davantage les jeunes et nécessite un traitement à vie. Quels sont les symptômes et comment le soigner ?

Le diabète de type 1 touche plus les enfants et les adolescents

Le diabète de type 1 est moins courant que le diabète de type 2. Il concerne environ 10% des personnes diabétiques. Souvent héréditaire, il apparaît généralement chez l’enfant ou le jeune adulte et ses conséquences peuvent être très lourdes. Contrairement au diabète de type 2 qui survient progressivement après 40 ans et qui est davantage lié au mode de vie.

Quelles sont les caractéristiques du diabète de type 1 ?

Le diabète de type 1, appelé aussi insulino-dépendant ou diabète juvénile, est une maladie auto-immune qui pousse le système immunitaire à produire des anticorps qui détruisent les cellules productrices d’insuline dans le pancréas. Comme le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline et que l’insuline est l’hormone qui transmet le glucose dans le sang aux organes et aux tissus afin qu’ils l’utilisent comme source d’énergie, l’organisme de la personne atteinte est affaibli.

Comment reconnaître les symptômes du diabète de type 1 ?

Les symptômes possibles du diabète de type 1 sont :

  • Une soif et une faim plus intenses
  • Une envie fréquente d’uriner et des pertes de contrôle de la vessie durant la nuit (énurésie)
  • Une transpiration excessive
  • Des maux de tête
  • Une perte de poids
  • De la somnolence
  • Une sensation de bouche sèche
  • Des vomissements ou des nausées

Quelles sont les causes du diabète de type 1 ?

Il n’existe pas de raisons précises à l’apparition du diabète de type 1. Mais les antécédents familiaux sont prépondérants. Certaines personnes seraient donc prédisposées à cette maladie qui surviendrait suite à un ensemble de facteurs génétiques, comme le surpoids, et environnementaux, comme l’exposition à certains virus et aliments.

Quels sont les traitements ?

Le diabète de type 1 est une maladie chronique dont on ne guérit pas. Et sans traitement, il peut même être mortel. Comme le pancréas ne produit plus d’insuline, le principal traitement consiste à remplacer à vie l’insuline qui fait défaut pour maintenir un taux de glucose normal. Pour cela, la personne diabétique a besoin d’injections quotidiennes d’insuline ou, dans les cas les plus extrêmes, d’une pompe portable externe à injection continue. Ce traitement sera complété par une hygiène de vie stricte (régime alimentaire et exercice physique) pour garder un poids stable.

Quelles sont les complications sur la santé ?

Sans un traitement approprié, le diabète de type 1 peut avoir de graves conséquences sur la santé : 

  • Des troubles de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité
  • Une fréquence cardiaque élevée
  • Des problèmes aux reins
  • Une perte de sensibilité dans les doigts et les pieds
  • Des infections qui guérissent lentement

Comment se faire dépister ? 

Le diagnostic du diabète se fait grâce à un bilan sanguin réalisé à jeun qui évalue le taux de sucre dans le sang. Différentes initiatives de dépistages gratuits sont régulièrement organisées dans certaines pharmacies.  
Grâce aux Avantages Partenamut, les dépistages et consultations préventives pour le diabète sont remboursés jusqu’à 50 € par an.    

Les enfants et le diabète

En Belgique, plus de 3000 enfants et adolescents souffrent du diabète*. Il s’agit principalement du diabète de type 1.
Vivre avec le diabète n’est pas simple. Il est donc important qu’ils apprennent à se débrouiller face à la maladie. C’est pourquoi, un programme d’accompagnement a été mis en place qui propose aux jeunes diabétiques un soutien continu, tant sur le plan social qu’émotionnel. Ce programme met également à disposition le matériel nécessaire pour les autotests afin de leur permettre d’apprendre à assurer eux-mêmes le suivi de leur diabète. Les enseignants et la direction de leur école reçoivent aussi les explications nécessaires.
Vous trouverez plus d’informations sur les conditions de remboursement de ce programme d’accompagnement sur le site de l’INAMI.  

Remboursements Partenamut liés au diabète

Avec les Avantages Partenamut, vous bénéficiez de remboursements liés au diabète. Nous intervenons notamment dans le suivi médical (consultations et achat de matériel : patchs capteurs de glycémie, lancettes, aiguilles à insuline...) mais aussi dans les séances chez un diététicien ou un médecin nutritionniste. Des remboursements sont également prévus pour des soins de pédicurie.   

*chiffres du Registre Belge du Diabète (RBD) et de Sciensano

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».