Tout savoir sur la mammographie

6 octobre 2022 / Cancer , Prevention et soins - Maladies graves et chroniques

La mammographie est, aujourd’hui, un examen courant et représente un atout majeur pour le dépistage précoce du cancer du sein en Belgique. Partenamut vous en explique le principe et vous donne quelques conseils avant de passer l’examen.

mammographie

Qu’est-ce qu’une mammographie ?

La mammographie est un examen radiologique qui permet de photographier l’ensemble du sein sous différents profils afin de repérer d’éventuelles anomalies à un stade précoce.

À qui s’adresse le mammotest ?

Le mammotest est recommandé tous les deux ans aux femmes âgées de 50 à 69 ans. Durant cette période, il fait l’objet d’un remboursement complet. 
Cette stratégie de prévention repose sur deux observations :

  • Près de 1 cancer du sein sur 2 concerne cette tranche d’âge ;
  • C’est au sein de cette population que la mammographie est la plus lisible et donc la plus pertinente.

Faut-il une ordonnance pour réaliser une mammographie ?

Si vous faites partie du groupe cible, à savoir les femmes âgées de 50 à 69 ans, vous n’avez pas besoin d’une ordonnance. Une invitation à réaliser un mammotest vous est envoyée automatiquement le mois de votre 50e anniversaire et deux ans après le dernier mammotest négatif.

Si vous n’avez pas reçu cette lettre d’invitation, prenez contact avec le Centre Communautaire de Référence pour le dépistage des cancers en Wallonie (010 23 82 71) ou avec Bruprev en Région bruxelloise (02 736 19 84).

Où faire une mammographie en Belgique ?

De nombreux centres procèdent à cet examen de routine un peu partout dans le pays. Si vous faites partie de la population concernée, vous pourrez donc rapidement prendre rendez-vous près de chez vous.

Pourquoi ne pas proposer de mammographie systématique avant 50 ans ?

Même s’il n’est pas exclu de développer un cancer du sein avant 50 ans, un dépistage systématique ne semble pas judicieux. La proportion de femmes atteintes est beaucoup plus faible et les tissus mammaires jeunes sont par ailleurs plus sensibles aux rayons X. Une exposition trop fréquente pourrait dès lors favoriser l’apparition d’un cancer, ce qui serait un comble.

Pour les femmes jeunes, l’autopalpation représente le mode de prévention le plus sûr. Et en cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Les femmes considérées à risque, notamment celles qui ont des antécédents familiaux de cancer du sein, peuvent aussi être invitées à passer une mammographie avant l’âge de 50 ans sur conseil de leur médecin.

Pourquoi ne pas proposer de mammographie systématique après 70 ans ?

Le risque de développer un cancer du sein après 70 ans est plus élevé qu’avant 50 ans. Poursuivre le dépistage systématique pourrait donc se justifier, mais le risque d’un surdiagnostic serait alors réel.

La Fondation contre le Cancer communique à ce propos qu’une étude menée aux Pays-Bas a démontré que les mammographies de dépistage au-delà de 70 ans permettaient de découvrir 20 fois plus de tumeurs inoffensives que de lésions cancéreuses.
Le stress induit et les traitements lourds potentiellement prescrits à la suite d’un diagnostic erroné paraissent dès lors injustifiés.

Comment s’habiller pour passer une mammographie ?

Pendant l’examen, le radiologue vous demandera de vous déshabiller des épaules à la taille. La mammographie se déroule en effet torse nu, ce qui semble logique. 

Il est donc préférable de se rendre au centre médical en pantalon plutôt qu’en robe pour éviter de se retrouver totalement dévêtue.
Évitez aussi de porter des bijoux, en particulier une chaîne, un collier ou même des boucles d’oreille. Vous devrez les enlever pour passer la mammographie, avec tous les risques de perte que cela représente.

Évitez d’appliquer une crème pour le corps ou du déodorant la veille

Les produits cosmétiques risquent de fausser les images de la radiographie. Dans certains cas, les taches causées par la présence de déodorant, de crème ou de parfum pourraient apparaître à tort pour des lésions.
La veille de l’examen, évitez donc d’appliquer vos produits de soin habituels sur les seins et sur les aisselles.

La mammographie provoque-t-elle une douleur ?

Lors de l’examen, les seins sont comprimés durant quelques dizaines de secondes. Cela peut dès lors rendre la situation inconfortable, surtout pour les femmes qui ont les seins sensibles. Voici quelques conseils pour réduire les éventuels désagréments :

  • Les seins sont généralement moins sensibles durant les 10 jours qui suivent le début des règles. Tenez-en compte pour fixer votre rendez-vous.
  • Certains aliments peuvent augmenter la sensibilité des seins. Il s’agit notamment du café, du thé, du chocolat et des boissons gazeuses. Pensez donc à stopper ou à réduire votre consommation quelques jours avant de passer votre mammographie.

La mammographie est recommandée pour toutes les femmes, quelle que soit la taille de la poitrine

Selon certaines idées reçues, le cancer du sein concerne surtout les femmes à forte poitrine. Il n’en est rien. 
La taille des seins, qui dépend uniquement de la quantité de cellules graisseuses, n’a aucune influence sur le risque de développer un cancer mammaire. Celui-ci se développe au niveau du tissu glandulaire ou du tissu conjonctif que l’on retrouve chez toutes les femmes. La mammographie est donc recommandée à tout le monde.

La taille de la poitrine ne pose pas non plus le moindre souci technique.
La mammographie est également possible en présence de prothèses mammaires. Pensez simplement à le signaler au technicien avant l’examen.
La mammographie est aussi réalisable chez un homme. Même s’il est moins élevé et souvent lié à des antécédents familiaux, le risque de cancer du sein masculin existe.

Découvrez les avantages proposés par Partenamut en matière de dépistage

Et vous, où en êtes-vous par rapport au dépistage ?

Suis-je concernée ?

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».