Blocus étudiant : les boissons énergisantes et les compléments alimentaires peuvent-ils aider ?

12 avril 2022

À l'approche du blocus, l'enjeu pour les étudiants consiste à aborder cette période dans un état de forme optimal. La tentation d'avoir recours à des boissons énergisantes ou à des compléments alimentaires peut dès lors être forte. Mais ces produits sont-ils aussi efficaces que ce que le marketing laisse entendre ? Et surtout, sont-ils sans danger pour la santé ?

blocus-complements-alimentaires

Le blocus met la résistance des étudiants à rude épreuve. Organiser son travail. Enchaîner de longues heures d'étude pour assimiler une grande quantité de matière. Gérer le stress et la fatigue. Autant de défis qui rendent une session d'examens éprouvante, au point parfois de sembler insurmontable. Les boissons énergisantes font parfois figure de produit miracle pour augmenter la résistance et la performance durant cette période de l'année. Le choix des marques leaders du marché de se concentrer sur le secteur sportif pour leurs campagnes de marketing n'est pas un hasard.

Des boissons énergisantes masquent la fatigue, mais ne l'éliminent pas

Un blocus, c'est une épreuve d'endurance. Il s'agit donc de doser son effort pour rester debout jusqu'à la ligne d'arrivée en conservant un maximum de lucidité. Fortement dosées en caféine, les boissons énergisantes (le café peut aussi être classé dans cette catégorie) ont un effet stimulant à court terme. Mais leur consommation prolongée augmente sensiblement le stress et la tension nerveuse, parfois au point de perturber la concentration ou le sommeil.

Le repos constitue pourtant un élément clé de la réussite d'une session d'examens. Si les boissons énergisantes peuvent un temps masquer la fatigue et éventuellement augmenter les performances sur un court laps de temps, elles ne peuvent pas dispenser le corps humain de l'un de ses besoins essentiels : dormir. Tôt ou tard, il nous rattrape. En période d'examen, bien dormir est primordial. Une nuit blanche la veille d'un examen, c'est gérable (les étudiants sont jeunes, ça aide à encaisser), mais il n'est pas possible de maintenir ce rythme pendant plusieurs semaines. Environ 8 heures de sommeil sont nécessaires pour assurer le temps de pause dont le cerveau a besoin et maintenir un haut niveau de performances cognitives et préserver un temps d'étude de qualité.

En cas de difficultés à trouver le sommeil, des infusions à la camomille ou à la passiflore permettent de trouver une forme d'apaisement avant de se coucher. Les somnifères sont à éviter, car ils pourraient provoquer des épisodes de somnolence au plus mauvais moment.

Les boissons énergisantes représentent-elles un danger pour la santé ?

Les boissons énergisantes contiennent des substances excitantes comme la caféine, le guarana ou la taurine. Si les risques liés à une consommation occasionnelle sont réduits, une consommation régulière entraîne un risque de dépendance, voire des effets néfastes sur le système cardiovasculaire.

Une étude menée par l'université A&M du Texas en 2021 a démontré que ces boissons sont à l'origine de battements inappropriés du cœur et qu'elles augmentent par ailleurs la tension artérielle. Le Dr Martin Juneau, professeur de cardiologie à Montréal, alerte lui aussi sur les risques cardiovasculaires liés aux boissons énergisantes.

Quelle est la différence entre boissons énergisantes et boissons énergétiques ?

Nous l'avons vu, les boissons énergisantes sont fortement dosées en caféine et autres substances excitantes. L'objectif : donner un coup de fouet immédiat.

Les boissons énergétiques sont pour leur part destinées aux sportifs pendant ou après l'effort pour assurer la réhydratation et maintenir un équilibre en sels minéraux.

En blocus aussi, l'eau reste votre meilleure alliée

L'eau est la seule boisson essentielle au fonctionnement du corps humain. Il convient d'ailleurs d'en boire au moins 1,5 litre par jour. En cas de forte chaleur, comme celle que l'on peut connaître lors des sessions d'examens du mois de juin, la quantité d'eau à boire sur la journée augmente bien entendu.

Astuce : lorsqu'il fait chaud, mélanger l'eau et du jus de citron pressé rend la boisson plus rafraîchissante et contribue à l'apport en vitamines.

Compléments alimentaires et vitamines : un bon plan pour aborder le blocus ?

Une alimentation équilibrée assure normalement tous les apports en vitamines nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. Le régime idéal se compose de 4 repas par jour avec des produits sains et variés :

  • Les protéines favorisent l'apprentissage et la mémorisation.

  • Les glucides fournissent l'énergie au corps et singulièrement au cerveau. En privilégiant les aliments à indice glycémique bas (comme les pâtes ou le riz), on assure un apport stable et continu. Les aliments à sucre rapide ou les sucreries risquent de créer des déséquilibres propices à ce que l'on appelle "les coups de barre". Un régime trop riche peut aussi conduire à une forme de mal-être.

  • Les fruits et les légumes apportent quant à eux des vitamines et des antioxydants qui permettent au corps de fonctionner de façon plus harmonieuse.

En suivant ce type de régime alimentaire, des compléments alimentaires et des vitamines ne sont pas utiles pour améliorer les performances mnésiques des étudiants en blocus. Cependant, ceux qui vivent en kot ne disposent pas toujours du temps nécessaire pour cuisiner des plats équilibrés. Dans ce cas des carences peuvent en effet apparaître.

Demander conseil au médecin traitant avant d'entamer une cure de compléments alimentaires

Avant de faire le plein de boîtes de vitamines et de compléments alimentaires divers et variés, mieux vaut consulter son médecin traitant avant le blocus. Il prescrira éventuellement un bilan sanguin pour obtenir des données chiffrées et proposera des compléments en cas de besoin.

Si les compléments alimentaires sont en grande majorité des produits naturels, ils doivent cependant être consommés de façon raisonnable et raisonnée. Pris ensemble, certains d'entre eux peuvent en effet provoquer un "effet cocktail". C'est la raison pour laquelle il convient toujours de demander conseil à un médecin ou à un pharmacien avant d'entamer une cure.

Planning, détente, repas... Comment s'organiser pour bien étudier pendant son blocus ?

Pour un étudiant, lorsque la date du blocus approche, il convient de se placer dans les meilleures conditions pour travailler efficacement et surtout tenir le rythme sur la longueur. Les conseils pour un blocus réussi sont les suivants :

  • Établir un planning en évaluant la charge de travail pour chaque matière
  • Bien dormir
  • Manger équilibré
  • S'accorder des pauses et se changer les idées. Le cerveau a besoin de repos.
  • Pratiquer une activité physique pour réduire le stress
  • Mettre le GSM à distance : les réseaux sociaux représentent en effet une source de distraction importante

La méditation pour réduire le stress

La méditation de pleine conscience, ou Mindfulness, est une bonne méthode de gestion du stress et de l'anxiété. Lors d'une période aussi intense que le blocus, trouver une façon de trouver la sérénité semble plus important que de chercher le moyen de rester en éveil grâce à des boissons énergisantes.

Partenamut intervient d'ailleurs à hauteur de 20 €/an sur un abonnement à une application de méditation.

Souhaitez-vous profiter de ces avantages ?

Téléchargez l'appli Partenamut
et ayez toujours votre dossier mutuelle en poche

Découvrez l'appli Partenamut

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».