Des nausées à l’hyperémèse gravidique

24 août 2017 / tout au long de la grossesse, 1 à 3 mois, Bien-être, Incidents/Maladies

Si beaucoup de femmes enceintes souffrent de nausées durant les 3 premiers mois de leur grossesse, chez certaines, elles ne s’arrêtent jamais, sont beaucoup plus intenses et s’accompagnent de vomissements. C’est ce qu’on appelle l’hyperémèse gravidique.

Nausées de grossesse
Les nausées sont un des premiers signes de la grossesse. Généralement, elles cessent à la fin du 3e mois. En cause ? Les hormones, et plus particulièrement l’hormone de grossesse béta-hCG qui atteint son pic entre la 8e et la 10e semaine de grossesse. Les futures mamans souffrant de nausées présentent ainsi une plus forte concentration de cette hormone dans le sang.

Comment les atténuer ?

Vous souffrez de nausées matinales ? C’est parce que votre taux de glycémie est bas. Pour les atténuer, mangez du pain ou des fruits séchés avant de vous lever. Si les nausées surviennent de manière irrégulière, buvez beaucoup (thé, eau, bouillon…) et évitez les aliments trop gras ou épicés qui sont difficiles à digérer. Mangez également par petites portions, tout au long de la journée, pour ne pas surcharger votre estomac et éviter qu’il ne soit complètement vide.

Et si les nausées ne s’arrêtent plus ?

Même après le 3e mois, vous avez toujours de fortes nausées et des vomissements incoercibles ? Vous souffrez peut-être d’hyperémèse gravidique. Cette maladie concerne environ 1 % des grossesses et se manifeste par des vomissements incontrôlés durant le premier trimestre voire durant toute la grossesse. Elle disparaît à l’accouchement.

Quelles sont les causes ?

Les causes de l’hyperémèse gravidique sont multiples. Un taux d’hormone béta-hCG très élevé ou une sensibilité plus forte à cette même hormone, des prédispositions comme un poids peu élevé avant la grossesse ou des antécédents d’hyperémèse gravidique. Enfin, le sexe du bébé peut également jouer un rôle puisque l’hyperémèse gravidique serait plus fréquente lorsque le bébé est une fille.

Comment la traiter ?

Outre une perte de poids importante, elle peut entraîner une déshydratation grave et des carences importantes nécessitant une hospitalisation. Des mesures d’hygiène et diététiques et des médicaments antiémétiques plus ou moins puissants peuvent également soulager les futures mamans.

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 1 à 3 mois

Votre famille va bientôt s'agrandir ?
Découvrez tous les avantages de Partenamut pour la naissance de votre enfant ! 

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».