Comment soutenir une amie atteinte d'un cancer du sein

26 mars 2018 / Cancer , Prevention et soins - Maladies graves et chroniques

La nouvelle tombe. Une amie ou une personne proche a un cancer du sein. Un événement qui bouleverse sa vie mais aussi le lien qui vous unit. Comment trouver les mots justes et la bonne attitude ? Comment apporter du réconfort ? Voici quelques conseils pour vous aider à traverser ce moment ensemble.

Trois amies passent un bon moment en buvant un café ensemble

Gardez le contact pendant la chimio

Le rythme de vie de votre amie risque de changer, elle sera moins disponible, et fatiguée après ses traitements. Néanmoins, gardez le contact avec elle : prenez de ses nouvelles régulièrement, envoyez-lui des messages. Garder un lien amical avec ses proches est précieux pendant ces moments-là et vos marques d’affection, aussi petites soient-elles, seront les bienvenues. 

Rendez visite à votre amie

Un café en terrasse ou un bon film ? Ou bien une sortie entre amies ? Le cancer ne signifie pas la fin des bons moments et la personne malade appréciera d’être toujours considérée comme une amie et non pas uniquement comme « un cancer du sein ». N’hésitez pas à continuer à l’inclure dans vos invitations : même si votre amie est trop fatiguée pour sortir ou recevoir du monde, vous lui ferez chaud au cœur en pensant à elle.  

Offrir une aide concrète si elle est fatiguée

Pas facile de gérer le quotidien quand on est épuisée par sa chimio ou radiothérapie. Vous pouvez rendre la vie de votre amie plus facile en lui proposant une aide concrète selon ses besoins : faire ses courses, lui préparer un bon petit plat, ranger sa maison, aller chercher les enfants à l’école ou la crèche, ou la transporter à l’hôpital ou chez le médecin… 

Trouver les mots justes

La crainte d’être maladroite ne doit pas vous empêcher d’agir : ce serait encore plus difficile pour votre proche ou votre amie de vous voir disparaître. On peut toujours dire qu’on ne sait pas quoi dire, justement. « Je n’ai pas les mots pour le dire, mais je pense à toi » montrera à votre amie que malgré votre tristesse et votre inquiétude, vous êtes bien là. 

Parler du cancer ou pas ?

Chaque personne et chaque situation sera différente. Vous pouvez amorcer la conversation puis la laisser la guider.  Parfois, votre amie aura envie de parler de son cancer et de se confier et parfois préférera discuter de tout et de rien. La maladie n’a pas à prendre toute la place dans votre relation et rire ensemble vous fera du bien.
 
Partagez sur les réseaux sociaux

345.000 clients sont déjà convaincus par Hospitalia Plus. Devenez client maintenant.

Affiliez-vous

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».