Statuts, droits et avantages des aidants proches

Découvrez ci-dessous, en quoi consistent les différents statuts ‘aidant proche’ (fédéral & Partenamut), les offres qui y sont liées et comment les obtenir.

  

Vous soutenez un parent ou un proche pour lui permettre de maintenir une qualité de vie à domicile malgré un handicap permanent, une maladie chronique ou la vieillesse ? Votre rôle essentiel est reconnu et vous donne droit à un statut spécifique. Découvrez comment l’obtenir, ainsi que les avantages auxquels vous avez droit.

Qu’est-ce que la reconnaissance fédérale pour aidant proche ?

Depuis le 1er septembre 2020, le gouvernement fédéral peut reconnaître officiellement les aidants proches et leur octroyer : soit une reconnaissance générale (formelle), soit une reconnaissance avec des droits sociaux.

La reconnaissance générale

Elle offre une reconnaissance formelle à l’aidant proche qui est dorénavant considéré comme un maillon essentiel de l’aide à la personne en Belgique. C’est une reconnaissance symbolique mais essentielle.

Plusieurs critères d’octroi sont définis. L’un d’entre eux consiste à aider de manière régulière et gratuitement une personne en situation de perte d’autonomie de longue durée.

La reconnaissance octroyant des droits sociaux

Elle est valable un an (renouvelable) et est accordée en fonction de plusieurs critères. L’un d’entre eux consiste à passer un minimum de 50 h/mois (ou 600 h/an) à aider gratuitement un proche en perte d’autonomie de longue durée. Cette reconnaissance accorde notamment un congé thématique assorti d’une allocation d’interruption à l’aidant actif professionnellement pour lui permettre de s’occuper d’un proche en perte d’autonomie. Depuis le 1er septembre 2021, ce congé est passé de 1 à 3 mois. Il doit être demandé à l’employeur et est accordé par l’ONEM.

Bon à savoir

  • Le congé thématique « aidant proche » est accessible aux personnes travaillant dans le secteur privé et public.
  • Les indépendants peuvent également bénéficier d’une interruption de carrière en cas de besoin pour s’occuper d’un proche malade ou en perte d’autonomie. N’hésitez pas à contacter notre service social pour avoir plus d’informations.
  • Aucune de ces reconnaissances ne donne droit à une rémunération.

Comment obtenir la reconnaissance fédérale pour aidant proche ?

La demande de reconnaissance générale ou liée à des droits sociaux se fait via votre mutuelle. Notre service social est à votre disposition pour vous aider à introduire votre demande.

Pour introduire une demande, vous devez compléter une déclaration sur l'honneur. Celle-ci devra être signée par vous-même et par la personne aidée ou son représentant légal.

Notre service social est à votre disposition (par téléphone +32 2 549 76 70 (option 2) ou par e-mail social@partenamut.be) pour vous aider à compléter cette déclaration et effectuer toutes les démarches pour obtenir cette reconnaissance.

Qu’est-ce que l’attestation de reconnaissance aidant proche ?

L’attestation de reconnaissance d’aidant proche vous est délivrée par la mutuelle si toutes les conditions légales sont remplies pour accéder à la reconnaissance fédérale d’aidant proche.

Grâce à cette attestation et si vous remplissez les conditions de reconnaissance avec droits sociaux, vous pourrez demander le congé thématique à votre employeur et à l'ONEM.

Qu’est-ce que le statut ‘aidant proche’ octroyé par Partenamut ?

Depuis 2016, nous accordons un statut ‘aidant proche Partenamut’, ainsi que des offres avantageuses à nos affiliés qui aident un proche en perte d’autonomie de longue durée.

Comment obtenir le statut ‘aidant proche’ de Partenamut ?

Toute personne ayant la reconnaissance officielle fédérale (générale ou avec octroi de droits sociaux), bénéficie automatiquement du statut ‘aidant proche’ Partenamut.

  • L’offre ‘aidant proche’ de Partenamut est octroyée suite à l’analyse de la situation personnelle. Vous pouvez demander l’analyse de votre situation en contactant le service social de Partenamut par téléphone au 02 549 76 70 (option 2) ou par e-mail social@partenamut.be
  • Cette analyse se base sur différents critères, dont le temps consacré au proche et le degré de dépendance de la personne aidée.
  • Pour bénéficier des offres des avantages complémentaires de Partenamut, une des conditions est d’être en ordre de cotisation.

Quels sont les avantages spécifiques pour les aidants proches Partenamut ?

L’offre d’avantages ‘aidant proche Partenamut’ est riche et se compose de formations, de réductions exclusives chez certains de nos partenaires et d’actions de communication.

Elle vous permet aussi de bénéficier de nombreux remboursements et services liés aux avantages complémentaires de Partenamut (sous certaines conditions) :

 Aide-ménagère ou familiale : jusqu’à 350 € par an

Entretien du domicile, courses, repassage…, vous recevez 5 € par titre-service ou par prestation d’aide familiale (max 70 titres-services ou 70h/an) pour votre ménage/domicile.

> Plus d’infos sur les remboursements aide familiale ou ménagère

 Garde à domicile (maladie ou handicap) : jusqu’à 1000 € par an

Si la personne que vous aidez est affiliée chez Partenamut, vous pouvez faire appel à un garde-malade. Cette formule de répit est adaptée à la garde des personnes souffrant d’un handicap reconnu ou de certaines maladies (par exemple : cancer, sclérose en plaques, BPCO). La prestation se fait au domicile de l’aidé et le remboursement se fait sur présentation d’une facture.

 Psychologie : jusqu’à 320 € par an

  • pour une écoute régulière par un psychologue diplômé : un remboursement de 20 €/séance (max 16 séances/an)
  • pour une écoute psychologique plus ponctuelle : 5 appels/an au numéro gratuit 0800 88 080 ou par vidéoconférence.

> Plus d’infos sur les remboursements psychologie

 Centre de jour ou de nuit pour vous et votre proche : jusqu’à 300 € par an

Accueillir votre proche en centre de jour ou de nuit pour vous permettre de souffler ? Grâce aux avantages Partenamut, vous êtes remboursé de 6 €/jour ou nuit (max 50 jours/an). Cet avantage est octroyé pour les frais de séjour de la personne que vous aidez si celle-ci est affiliée chez Partenamut, mais aussi pour vous si vous l’accompagnez. Il faut également que le centre soit reconnu par l’INAMI (pour les centres spécialisés dans l’accueil des personnes âgées), ou par une des Communautés (pour les centres spécialisés dans l’accueil des personnes handicapées), ou que l’accueil soit organisé par l’ASBL Alzheimer Belgique (Centres « L’Escale ») ou par l’ASBL CIAS.

 Séjour de convalescence : jusqu’à 980 € par an

Intervention de maximum 35 €/jour pour 28 jours maximum/an.

Cet avantage est accordé aux personnes :

  • que vous aidez à condition d’être affilié chez Partenamut, mais aussi pour vous en tant qu’accompagnant
  • qui ont été hospitalisées (hospitalisation ou hospitalisation de jour)
  • ayant suivi un traitement lourd (séances de chimiothérapie ou rayons ionisants) ou astreintes à des séances de dialyse
  • dépendantes dans les actes de la vie quotidienne (besoin d’aide pour se laver, se déplacer, aller aux toilettes...) et ayant besoin de soins (infirmiers, de kinésithérapie...)

Et uniquement dans les institutions agréées par Partenamut.

> Plus d’infos sur les remboursements liés aux séjours de convalescence

 Court séjour : jusqu’à 420 € par an

Intervention à l’occasion d’un court séjour pour votre proche, s’il est affilié chez Partenamut, en maison de repos ou maison de repos et de soins conventionnée par l’INAMI. 30 €/jour et maximum 14 jours/an.

> Plus d’infos sur les remboursements liés aux courts séjours

 Séjour de répit * : 28 x 35 € maximum

Jusqu'à 980€/an (maximum 28 jours/an) pour votre proche en séjour de répit organisé par l’ASBL AccessAndGo-ABP.
* à condition que l’aidé soit affilié chez Partenamut.

Les interventions « convalescence » et « séjour de répit » sont cumulables entre elles à condition de respecter le plafond total de 28 jours/an/bénéficiaire.

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».