Vélo : les bienfaits pour le corps et l’esprit

4 juillet 2019

Le Tour de France est à nos portes ! Le grand départ aura lieu à Bruxelles le week-end prochain, pour fêter les 50 ans de la première victoire d’Eddy Merckx en 1969. L’occasion de mettre à l’honneur notre grand champion, Bruxelles et la Belgique. Fan de la petite reine ou cycliste amateur, et si c’était le moment idéal pour enfourcher votre vélo et redécouvrir tous ses atouts ?

Tour de France, bienfaits du vélo

Les bienfaits du vélo pour le corps et l’esprit

Un sport de plein air

Le vélo se pratiquant à l’extérieur, il permet littéralement de s’aérer : le cerveau est mieux oxygéné, ce qui est bénéfique pour toutes les fonctions vitales de l’organisme.
Le fait d’être dehors et de s’exposer à la lumière naturelle est aussi un avantage considérable. Cela permet une bonne synchronisation des rythmes circadiens, une meilleure qualité de vie et une réduction du risque de dépression.

Par la sécrétion d’endorphines, pratiquer le vélo procure en plus un sentiment de liberté et de bien-être. C’est un sport excellent pour améliorer sa santé mentale si on souffre de stress, de dépression ou d’anxiété.

Le vélo, c’est cardio !

Pédaler est un très bon exercice physique, même à faible intensité. Il permet à chacun de rester actif à son propre rythme et d’améliorer sa condition physique.
Le cyclisme renforce le système cardiovasculaire. En faisant travailler le muscle cardiaque, il permet une excellente vascularisation de tout le corps. Il améliore, dans le même temps, les capacités respiratoires, soit le souffle !

Pédaler pour brûler des graisses et se muscler

Que ce soit pour garder un poids sain ou pour perdre du poids, le vélo est un bon exercice pour brûler calories et graisses. Pour cela, il ne faut pas forcément pédaler en mode sprinteur. À chacun de trouver sa bonne intensité : ni trop, ni trop peu.
Pédaler active les muscles des jambes, cela va de soi. Mais les bras, le dos, le fessier et les abdos ne sont pas en reste et sont activés et sculptés à leur tour.

Travailler son endurance et sa coordination

Faire du vélo permet également de travailler l’endurance. En rallongeant les sorties ou en y ajoutant petit à petit des difficultés (montées, terrains différents,...), les résultats seront vite au rendez-vous.
La petite reine a un autre avantage non négligeable : elle améliore l’équilibre, la coordination et l’adresse.

Un sport complet qui éloigne les maladies

En résumé, le vélo est un sport très bénéfique pour la santé, avec peu de contre-indications. Il réduit les risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et de dépression, entre autres.
En prime, il renforce le système immunitaire, permet un sommeil de meilleure qualité et donne du tonus et de l’énergie. Il a un faible impact sur les articulations et ménage notamment les genoux, contrairement à la course à pied par exemple.

Les contre-indications

Même si le vélo est un sport qui peut être pratiqué à tous les niveaux d’intensité, il reste très accessible. Néanmoins, il peut être déconseillé en cas de problèmes de dos, comme un lumbago, ou d’une sciatique. En cas d’arthrose ou de troubles cardiaques, mieux vaut consulter votre médecin avant de commencer le cyclisme.

Aller au travail à vélo

Se rendre au travail à vélo a deux grands avantages. Celui de pratiquer une activité physique quotidienne, ce qui est parfait si on a peu de temps à consacrer à un sport, et celui d’éviter les embouteillages. C’est aussi écologique et économique.

Si vous désirez changer vos habitudes et choisir ce moyen de transport pour vous rendre au travail, lisez nos conseils pour passer à une mobilité alternative.

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».