Que manger pour un petit-déjeuner idéal

19 novembre 2017 / Recettes

Le premier repas de la journée est le plus important de la journée. Mais que faut-il manger au petit-déjeuner ?

Que manger pour un petit-déjeuner idéal ?

Le premier repas de la journée est essentiel, c’est bien connu. Pourquoi d’ailleurs ? Car il survient après une longue période de jeûne vu que vous venez normalement de dormir huit heures d’affilée. Ce que vous mangez après le réveil aura donc une grande importance sur le reste de votre journée et sur la façon dont vous allez gérer votre faim et les envies de grignotage. Il est donc essentiel de bien choisir ce que vous allez manger.

L’importance du petit-déjeuner

Si le petit-déj’ est capital, c’est parce qu’il est « hyperglycémiant » c’est-à-dire qu’il augmentera le taux de sucre dans le sang de façon très nette, d’autant plus s’il en contient beaucoup. Et plus le pic d’hyperglycémie est élevé, plus le pic d’hypoglycémie sera important. Vous nous suivez toujours ? Une nette baisse de ce taux créera le fameux « petit creux », peu importe le moment de la journée.

Rappelons que le sucre est une drogue pour notre cerveau alors que nos besoins réels sont faibles. Deux fruits dans la journée suffisent ainsi à y répondre. Il est donc nécessaire d’en diminuer notre consommation pour sevrer notre cerveau. Pourquoi ? Car s’il n’est pas utilisé à des fins énergétiques, comme une activité sportive par exemple, il se transforme en… graisse. Aïe ! Et si vous profitiez de cette occasion pour repenser totalement ce que vous ingurgitez le matin pour manger plus sain et équilibré ? Que doit contenir votre petit-déjeuner ?

Le petit-déjeuner idéal

Pour bien commencer votre journée, il doit être constitué de ces cinq éléments :
  • Féculents : céréales complètes et peu sucrées, du pain aux céréales, gris ou complet, mais aussi des crackers denses.
  • Protéines : yaourt, fromage (frais ou en tranches), œufs mais aussi jambon ou filet de poulet.     
  • Matières grasses : un petit peu de beurre, margarine ou d’huile, s’ils sont riches en acides gras essentiels.
  • Fruits : mieux vaut une orange entière que d’en presser trois pour un jus qui accumule le sucre et élimine les fibres.
  • Boissons : café, thé, tisane ;  lait demi-écrémé non-sucrés ; laits végétaux (amande, avoine, riz, soja…) à condition d’être enrichis en calcium, vitamine D et B ; et jus. 
Vous ne pouvez pas vous passer de sucre ? Optez occasionnellement pour des confitures ou des pâtes à tartiner, de préférence sans huile de palme, ou pour des granulés en chocolat ou une mignonnette. De manière générale, privilégiez les aliments frais et non transformés par l’industrie, comme les jus commerciaux contenant 10 à 12% de sucre, même s’ils sont « sans sucre ajouté » !

Et vous, que savez-vous sur le petit-déjeuner ? Testez vos connaissances avec notre quiz

Partagez sur les réseaux sociaux

Parce que bien manger est un challenge pour vous comme pour nous.

Découvrez notre challenge

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».