Allô, docteur Google ?

12 août 2019

Un tiers des patients consulte des informations sur internet avant de se rendre chez le médecin. Docteur Google est-il toujours fiable ? Comment trouver des informations de qualité sur internet pour être mieux renseigné ? Suivez le guide !

Attention aux faux diagnostics sur Internet

La Googlite, une maladie répandue ?

D’après une étude* menée en 2018 par la Société Scientifique de Médecine Générale (SSMG) et Bayer, 67 % des spécialistes estiment que c’est une bonne chose que les patients recherchent des informations. Mais 8 praticiens sur 10 estiment aussi que les sources d’informations fiables ne sont pas suffisantes. Et parfois, ces informations peu fiables et incomplètes peuvent perturber la communication avec le médecin.

Thierry Van der Schueren, Secrétaire général de la SSMG, nous en dit davantage : « Les patients, tout comme les médecins, utilisent internet pour s'informer. Malheureusement la toile regorge d'informations liées à la santé qui sont incomplètes, trompeuses, fausses voire malveillantes. Les situations les plus graves et les plus exceptionnelles sont diffusées partout sur la toile et ne sont d'aucune aide aux patients. Par contre, elles suscitent régulièrement angoisses et inquiétudes auprès des plus anxieux et des plus vulnérables. »

Quelles solutions pour trouver des informations fiables ?

Des patients mieux informés, ce sont des consultations plus efficaces et un meilleur suivi du traitement proposé, d’après cette étude. Mais comment s’assurer de trouver une information fiable en tant que patient, alors que 80 % des médecins réclament une liste de sites aux informations approuvées ? Plusieurs pistes existent.

Votre médecin généraliste

Votre docteur est la première source à consulter en cas de questions ou de problèmes de santé. Il connait votre dossier et votre historique et pourra vous donner une réponse claire et complète. Même si les informations que vous trouvez sur internet sont fiables, elles ne peuvent pas remplacer une consultation. En revanche, elles vous aideront certainement à poser les bonnes questions au médecin ou spécialiste.

Les sites spécialisés

Vous cherchez des informations sur une maladie précise ou un ensemble de symptômes ? Les sites spécialisés des associations médicales pourront vous proposer des informations fiables. Pensez par exemple à l’Association Belge du Diabète, à la Ligue Cardiologique Belge, au site Arthrites.be, à Dermato Info
Ces sites sont réalisés avec des médecins et des universitaires et proposent des informations médicales en langage clair, destinées au grand public. Les sites d’association de patients vous proposent des structures de soutien, d’information, mais aussi d’échanges et partages d’expériences. La Ligue des Usagers des services de santé a rassemblé la liste des associations de patients en Belgique francophone.

Les bibliothèques d'informations médicales

Vous êtes à la recherche d’informations plus générales au sujet du mal de tête ou des antibios, par exemple ? Il existe des sources fiables que vous pouvez consulter. Malheureusement, trop peu d’efforts de communication sont faits autour de ces sites, et ce ne sont pas ceux que vous trouverez dans les premiers résultats en utilisant un moteur de recherche.
En Belgique, une source pertinente d’informations est le site Sciensano. Sciensano est l’Institut belge de santé et publie le résultat d’études et de recherches dans le domaine de la santé publique. Leur objectif ? Permettre aux Belges de faire des choix informés pour une meilleure santé au quotidien.

Nous avons rassemblé pour vous quelques autres sites que vous pourrez consulter en cas de questions !

La bibliothèque Cochrane : la « Cochrane Library » est un réseau d’experts et de professionnels indépendants. Ce réseau propose des études sur divers sujets médicaux ainsi que leurs résultats, en consultation gratuite. Les contenus destinés à un large public (les « résumés en langage clair ») existent en français et en anglais.

Les dossiers de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale – en France) : ces dossiers complets à destination du grand public regroupent les informations disponibles ainsi que les recherches en cours sur de grandes thématiques santé comme la maladie d’Alzheimer, les insomnies, les allergies, l’endométriose, la grippe…

Le portail Planète Santé : ce site suisse regroupe une foule d’informations sur la santé et la prévention. Comment lutter contre l’insomnie ou comment réagir en cas de maladie d’un tout-petit ? Vous trouverez sur ce site beaucoup de réponses (validées par des médecins ou des organismes de santé suisses) à vos questions.

Le site de l’Organisation mondiale de la santé : vous retrouverez sur le site de l’OMS des informations sur de grands sujets de santé (santé de l’enfant, nutrition, grippe, sécurité alimentaire…) mais aussi concernant l’environnement.

Nos 6 conseils pour trouver des informations médicales fiables

Vous n’avez pas trouvé les informations que vous cherchiez et aimeriez quand même consulter un moteur de recherche ? Le problème que l’on peut rencontrer est le décalage entre certains sites très bien référencés, mais peu pertinents, et les sites spécialisés plus difficiles à trouver.

Quels sont les réflexes à avoir pour savoir si vous vous trouvez sur un site aux informations pertinentes et validées par des spécialistes ? Voici quelques conseils pour une bonne « hygiène de lecture ».

  1. Qui rédige et édite le site ? Des journalistes, des médecins, des spécialistes, des associations de patients, des organismes de prévention, des laboratoires, votre mutualité ? Vous trouverez ces informations dans la section « Qui sommes-nous ? » ou « Nous connaître »…

  2. Qui finance ? Vérifiez qui sont les partenaires, sponsors ou soutiens du site. Vous repérez le nom d’organismes officiels dans la liste ? C’est bon signe !

  3. Est-ce que la date de publication ou de dernière modification est mentionnée ?

  4. Est-ce que l’information fournie complète votre relation avec un professionnel de santé et ne cherche pas à s’y substituer ?

  5. Recoupez les informations : si les informations que vous avez lues sont vérifiées, vous les retrouverez en général sur d’autres sites. N’hésitez pas à consulter plusieurs sources.

  6. Exploitez toutes les possibilités des moteurs de recherche : utilisez plusieurs mots-clés pour affiner votre recherche, par exemple. « Fièvre bébé de 3 mois » vous donnera des résultats plus pertinents que « Fièvre enfant ».

8 médecins sur 10, selon l’étude de la SSMG, estiment que l’Ordre des médecins et les autorités publiques devraient référencer une liste de sources d’informations médicales fiables. En attendant, vous êtes déjà mieux équipé.e pour aller chercher l’information qui vous manquait sur internet et renforcer votre relation avec votre médecin !

Source : Campagne « Google n’est pas médecin » de la SSMG

 

*Étude réalisée par le bureau indépendant Kantar TNS : envoi d’un questionnaire en ligne auprès de 126 médecins généralistes et 97 spécialistes en Belgique.

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».