Remboursement des séances de logopédie

Dyslexie, dyscalculie ou dysorthographie… Un coup de pouce est parfois bienvenu en cas de troubles du langage oral ou écrit, de la parole ou de la voix. L’assurance obligatoire prend donc en charge les frais de logopédie en fonction de la nature du trouble. En outre, Partenamut prévoit aussi un remboursement supplémentaire dans le cadre de ses Avantages.

Remboursement logopédie: petite fille souriante entrain de lire un livre | Partenamut Mutualité libre

Nos couvertures
Couverture de base

Jusqu’à 1000 €/vie/bénéficiaire

Découvrir comment

Couverture de base

À quoi avez-vous droit ?

Jusqu’à 1000 €/vie/bénéficiaire. La couverture de base combine l’assurance obligatoire (soins de santé) et les Avantages Partenamut.

Avec l’assurance obligatoire

L’assurance obligatoire prévoit bien une intervention dans vos frais de logopédie, en fonction de la nature du trouble du patient. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre logopède pour connaître les détails.

 

Avec les avantages Partenamut

Cas d'un remboursement intégral du ticket modérateur 

Si l'assurance obligatoire intervient pour vos séances de logopédie, alors en principe, il vous restera une partie des frais à votre charge (appelée ticket modérateur). Toutefois, Partenamut prévoit désormais un remboursement total de cette somme pour les patients disposant d’un DMG (dossier médical global) et qui ont fait appel à un prestataire conventionné et qui ont :

  • moins de 18 ans ou
  • séjourné à l’hôpital en raison du covid-19 et qui ont besoin d’un traitement logopédique dans les 6 mois qui suivent la fin de leur hospitalisation
Cas d'un remboursement de maximum 1000 €/vie/bénéficiaire

Cet avantage concerne tous les autres assurés et est valable pour les séances non couvertes par l'assurance obligatoire.

Partenamut garantit ici une intervention financière jusqu’à 1000 €/vie/bénéficiaire, à hauteur de 5 € par séance de logopédie (bilan inclus), et de 2,50 € par séance Tomatis.
Cas d'un cabinet de logopédie de l'ASBL Solidarité et Santé

De plus, si vous choisissez un cabinet de logopédie ayant conclu une convention avec l’ASBL Solidarité et Santé, vous bénéficiez d’un avantage supplémentaire pour vos séances : vous ne payez que 2,50 € par séance de 30 minutes et 5 € par séance de 60 minutes.

Voici les cabinets concernés par cette réduction supplémentaire : 

  • Véronique Goosse-Simonet, rue Regnier-Poncelet, 15 - 4000 Liège
  • Dominique Duchateau, rue de Horion, 15 - 4460 Horion-Hozemont
 

En savoir plus

Comment obtenir ce service ?

Avec l’assurance obligatoire

› Avant le traitement
  1. Prenez rendez-vous avec un spécialiste (ORL, pédiatre, etc.) possédant un numéro INAMI actif (les qualifications 000 et 009 ne sont pas valables). S'il envisage un traitement logopédique, il remplira une prescription médicale pour un bilan logopédique à faire auprès d’un logopède de votre choix. En cas de dysphasie, la prescription médicale doit être établie par un spécialiste en neurologie pédiatrique.
  2. Consultez un logopède pour réaliser le bilan logopédique.
  3. Une fois le bilan logopédique réalisé, prenez rendez-vous avec le spécialiste conseillé par le logopède et remettez-lui le rapport de ce bilan. Sur base de celui-ci, il décidera si un traitement logopédique est nécessaire. Si tel est le cas, il établira une prescription pour effectuer le traitement. Il peut également prescrire un bilan d'évolution. C’est plus pratique dans le cas de traitements de longue durée : vous ne devez pas avoir une nouvelle prescription si le traitement logopédique doit se poursuivre au-delà d’un an.
  4. Remettez l’ensemble du dossier de demande au médecin-conseil de votre mutuelle. Vous avez 60 jours pour le faire, à partir de l’établissement du bilan logopédique. Ce dossier comprend :
    • La prescription du médecin spécialisé pour le bilan logopédique
    • L’annexe 1, c'est-à-dire la demande d’intervention complétée par le logopède. N'oubliez pas de dater et signer cette annexe
    • Le rapport du bilan logopédique réalisé par le logopède
    • La prescription du médecin spécialiste pour le traitement logopédique
    • Les résultats d’éventuels tests supplémentaires (test QI, test de l’audition, etc.) que le logopède ou un autre spécialiste a fait passer

› Pendant le traitement (lorsque vous avez l’accord du médecin-conseil)

Envoyez à Partenamut l’attestation de soins pour le remboursement du traitement logopédique.

› En cas de prolongation du traitement

Si le traitement dure plus d’un an, vous devez introduire une nouvelle demande d’intervention auprès du médecin-conseil :

  1. Lors de la première demande, aviez-vous reçu une prescription pour un "bilan logopédique évolutif" ? Si la réponse est non, prenez rendez-vous avec un médecin spécialisé afin qu'il vous en remette une. Votre médecin traitant peut le faire également, s'il s'agit de la prolongation du même traitement.
  2. Dès que vous avez la prescription, prenez rendez-vous avec le logopède pour le bilan logopédique d'évolution. Vous devez le réaliser avant la fin de l'accord précédent.
  3. Consultez à nouveau le médecin (médecin traitant ou spécialiste) et transmettez-lui les résultats du bilan d'évolution. Sur base de ces résultats, il décidera de prolonger ou non le traitement. Si une prolongation est nécessaire, il vous remettra une prescription pour poursuivre le traitement.

 

Avec les Avantages Partenamut

Remettre à Partenamut :

  • l'état des honoraires établi par le prestataire, dans le respect des prescriptions légales,
  • ou toute autre pièce probante admise par la mutualité, dûment complétée (nom du bénéficiaire, nom du prestataire, dates des séances et type de prestation).

Quelles sont les conditions pour obtenir ce service ?

Pour l'assurance obligatoire

  • Être en règle de mutualité
  • Avoir reçu l’accord du médecin-conseil. Cet accord est valable un an maximum, bien que pour certains troubles, il peut être éventuellement prolongé un an (sauf dans le cadre d’un traitement d’orthodontie)
  • Pour les enfants de moins de 10 ans : seules les séances de 30 minutes sont remboursées
› Cas particuliers :
  • Dans le cadre de certains troubles, le traitement logopédique peut être remboursé durant plus de deux ans. Parlez-en à votre logopède ou à Partenamut. 
  • En cas de "traitement interceptif d’orthodontie", 20 séances de logopédie, y compris la séance de bilan, seront remboursées au cours d’une année, sans prolongation possible.
  • La nature du trouble détermine combien de prestations de logopédie seront remboursées. Demandez conseil à votre logopède.

 

Pour les Avantages Partenamut

› Dans tous les cas :
  • Être en ordre de cotisations.
› Pour le remboursement total du ticket modérateur :
  • Bénéficier d’un remboursement prévu par l’assurance obligatoire
  • Disposer d’un dossier médical global (DMG) valable à la date de prestation de la séance
  • Être âgé de moins de 18 ans OU avoir été admis aux soins intensifs à cause du covid-19
  • Pour les personnes dans le cas des soins intensifs covid-19 : effectuer les séances de logopédie dans les 6 mois suivant l’hospitalisation
› Pour l’intervention allant jusqu’à 1000 €/vie/bénéficiaire :
  • L’intervention n’est accordée que s’il n’y a pas (ou plus) d’intervention possible dans le cadre de l’assurance obligatoire (refus médecin-conseil ou trouble hors critères INAMI).
  • La méthode Tomatis est assimilée à un traitement de logopédie.
 

En savoir plus

Partenamut vous offre bien plus d’avantages que la couverture obligatoire !

Calculez vos avantages

© Partenamut 2022 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».