Prévenir et Éliminer le Tartre sur les Dents : Le Guide Complet

Santé / Soins dentaires

Le tartre dentaire, résultant de l’accumulation de plaque, représente un réel problème pour notre hygiène bucco-dentaire. Impossible à éliminer par un simple brossage, il requiert une attention particulière. Cet article passe en revue les différentes conséquences du tartre et aborde les moyens pour enlever et prévenir le tartre dentaire.

En bref :

  • Le tartre est le résultat de l’épaississement et de la calcification de la plaque dentaire. Il se dépose sur les dents sous forme de dépôts blanchâtres et peut prendre une couleur plus foncée à cause de certains aliments, du thé, du café ou du tabac.
  • Une mauvaise hygiène dentaire et une alimentation sucrée favorisent l’accumulation du tartre.
  • Non éliminé, le tartre peut entraîner des problèmes de santé buccodentaire comme les caries, la gingivite, et la parodontite.
  • Une fois installé, seul un dentiste peut éliminer le tartre par un détartrage professionnel recommandé au moins une fois par an.

Définition et causes du tartre dentaire

Avant d'apprendre à prévenir et éliminer le tartre, il est crucial de bien comprendre ce que c'est et comment il se forme.

Qu’est-ce que le tartre ?

Le tartre dentaire est en fait l’épaississement et la calcification progressive de la plaque dentaire causée par les débris alimentaires et les bactéries présentes dans la salive. Il est composé à 75 % de matière minérale notamment des cristaux de calcium et de magnésium provenant des glandes salivaires et à 15 % de substances organiques (résidus salivaires, bactéries, cellules mortes...) et d'eau.

Le tartre se dépose au niveau des collets des dents et sous les gencives. On le trouve majoritairement sur la face linguale des dents (du côté de la langue). On distingue :

  • Le tartre supra-gingival : visible à l'œil nu, il est généralement de couleur blanchâtre.
  • Le tartre sous-gingival : ce tartre se dépose sur la racine de la dent, caché sous la gencive, au niveau des poches parodontales. Il est souvent beaucoup plus foncé et plus dommageable pour la santé buccodentaire. Étant invisible, il passe souvent inaperçu.

Quelle est la différence entre le tartre et la plaque dentaire ?

La plaque dentaire est une fine pellicule composée de salive, de sucres alimentaires résiduels et de bactéries qui s'en nourrissent. Elle se colle à la surface des dents et dans les espaces interdentaires et s'épaissit au fil de heures.

Si la plaque n'est pas correctement et régulièrement éliminée par un brossage de dents efficace, elle durcit et se transforme en tartre. Le tartre est donc une évolution de la plaque dentaire, solidifiée et calcifiée.

Quelles sont les causes du tartre sur les dents ?

Brossage, alimentation, déséquilibre salivaire… Certains facteurs jouent un rôle important dans l’apparition du tartre. Le tartre dentaire est causé par l'accumulation de plaque bactérienne résultant de la non-élimination de débris alimentaires et de bactéries dans la bouche. Notamment :

Une mauvaise hygiène dentaire

Pour éviter la formation de tartre sur les dents, la plaque dentaire doit être éliminée régulièrement. Les professionnels recommandent pour cela de se brosser les dents au minimum deux fois par jour, l'idéal étant après chaque repas. C'est la non-élimination de la plaque bactérienne après les repas entraîne la formation du tartre. Une bonne hygiène bucco-dentaire est donc essentielle.

Une alimentation trop sucrée

Vos habitudes alimentaires et ce que vous buvez ont un impact sur votre santé buccodentaire et sur la formation de plaque dentaire et de tartre. Ainsi les aliments sucrés et les glucides favorisent le tartre. En effet, les sucres servent de nourriture aux bactéries buccales qui les transforment en acides. Ces acides attaquent ensuite l'émail des dents les rendant plus rugueuses. La plaque dentaire et le tartre y adhèrent donc plus facilement. Pour la même raison, les sodas, les boissons énergisantes, l'alcool, les jus de fruits sucrés favorisent également l'accumulation du tartre.

Le café ou le thé, de façon plus globale, tous les aliments qui contiennent des colorants favorisent quant à eux la coloration du tartre qui devient alors plus foncé et donc plus visible.

Un déséquilibre du pH de la salive

Le pH salivaire est un équilibre très important pour la santé buccodentaire mais aussi très fragile. Lorsque la salive est trop acide (pH faible), les bactéries de la plaque dentaire se développent plus facilement. Et même si les acides peuvent aider à dissoudre le tartre, ils abîment également l'émail, rendant les dents plus vulnérables aux caries. Une salive faible en acidité (pH élevé) protège les dents des carries mais ce n'est pas non plus la solution car elle favorise aussi la formation de tartre. La solution est donc entre les deux. On considère en effet que le pH idéal de la bouche est neutre, ni acide, ni basique.

Le tabagisme

Le tabac peut tacher et jaunir les dents, favorisant l'accumulation de plaque et de tartre et le rendant également plus visible. De plus, fumer a également tendance à assécher la bouche et provoque un manque de salive, pourtant essentielle à la bonne santé bucco dentaire.

Autres facteurs de risque

Les personnes qui souffrent de sécheresse buccale sont particulièrement exposées au développement du tartre. Certains traitements, tels que les antidépresseurs ou la radiothérapie, ont également tendance à en favoriser l'apparition.

Les personnes âgées, qui produisent moins de salive, sont plus exposées au risque d'accumulation de tartre. Découvrez nos conseils pour prendre soin de ses dents après 65 ans.

Enfin, une mauvaise position des dents ou certains traitements orthodontiques peuvent également faciliter l'accumulation du tartre sur et entre les dents.

Quels sont les symptômes du tartre dentaire ?

Vous vous demandez peut-être comment savoir si vous avez du tartre sur les dents ? La présence de tartre se manifeste par divers signes que vous pouvez observer vous-même :

  • Le tartre supra-gingival est visible à l'oeil nu. Il se dépose sous forme de dépôts de couleur blanchâtre, souvent derrière les incisives inférieures (du côté de la langue), mais aussi sur les autres dents.
  • Si vous consommez régulièrement du thé ou du café ou si vous fumez, les dépôts de tartre prendront une couleur brune, le rendant encore plus visible.
  • Le tartre sous-gingival ne se voit pas forcément, mais peut suspecter sa présence lorsque les gencives sont irritées, qu'elles saignent lors du brossage.
  • Une mauvaise haleine dont on n'arrive pas à se débarrasser (halitose) peut aussi être le signe de la présence du tartre.

Quelles sont les conséquences d'une accumulation de tartre sur la santé ?

Outre le côté peu esthétique de la présence de tartre sur les dents qui peut gêner les interactions sociales, ce dernier peut être responsable de divers troubles de la santé buccodentaire.

Santé buccodentaire : carie, gingivite, parodontite...

Ainsi, l'accumulation de plaque et de tartre favorise l'apparition des caries dentaires. Le tartre peut provoquer également une inflammation et des saignements des gencives (gingivite) ou encore une parodontite (pathologie qui conduit souvent au déchaussement des dents). Sans compter des abcès et des douleurs aux dents.

Maladies respiratoires

On le sait moins, pourtant, les bactéries présentes dans la plaque et le tartre peuvent migrer de la bouche vers les poumons et causer ou aggraver des affections pulmonaires. Des conséquences graves qui doivent nous pousser à garder une hygiène dentaire irréprochable et prendre l'accumulation de tartre au sérieux.

Maladies cardio-vasculaires

Certaines études évoquent un lien possible entre certaines pathologies buccodentaires (la parodontite notamment) et les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou l'athérosclérose (rétrécissement des artères). Les bactéries impliquées pourraient en effet se propager via la circulation sanguine et provoquer des malaises cardiaques.

Quelles solutions contre le tartre dentaire ?

Une fois installé, le tartre ne disparaît tout seul et vous ne pourrez pas non plus en venir à bout vous-même, uniquement grâce au brossage, aussi efficace soit-il. L’intervention d’un dentiste pour réaliser un détartrage est indispensable pour retirer le tartre dentaire, mieux vaut donc mettre toutes les bonnes habitudes en place pour prévenir son accumulation.

Certaines personnes utilisent le bicarbonate de soude comme méthode naturelle pour éliminer le tartre dentaire. Cependant, il est important de noter que le bicarbonate de soude peut être abrasif et augmenter la sensibilité dentaire. Il est conseillé de consulter un dentiste avant d'opter pour cette méthode et de suivre attentivement les instructions d'utilisation pour éviter tout dommage.

5 gestes à adopter pour prévenir le tartre dentaire :

Une bonne hygiène dentaire et une alimentation saine sont les principales mesures pour prévenir l'accumulation de tartre. Voici 5 bonnes habitudes à intégrer à votre routine dentaire pour garder des dents saines et sans tartre :

  • Diminuer votre consommation d'aliments et de boissons sucrés. Cela n'aura que des effets positifs, pour vos dents et pour votre santé en général.
  • Se brosser les dents au minimum deux fois par jour avec une brosse à dents souple.
  • Utiliser un dentifrice fluoré ou
  • Compléter le brossage avec du fil dentaire ou des brossettes interdentaires pour nettoyer les espaces que la brosse ne peut pas atteindre. Ce nettoyage de précision peut aussi être effectué à l'aide d'un jet d'eau dentaire (ou hydropulseur dentaire). Terminer par un bain de bouche anti-microbien peut être recommandé chez certaines personnes. Demandez l'avis de votre dentiste lors de votre prochaine visite.
  • Certaines zones sont inaccessibles au brossage, même avec le passage du fil ou de la brossette interdentaire, d'où l'importance de faire un détartrage annuel chez le dentiste.

Le détartrage chez le dentiste

Il est crucial de consulter un dentiste pour un détartrage régulier afin d'éliminer le tartre dentaire et maintenir une bonne hygiène buccale.

Si la plaque dentaire peut être éliminée grâce au brossage, le tartre lui nécessite l’intervention d’un dentiste afin de le déloger à l’aide d’instruments spécialisés.

Détartrage dentaire : quand le faire ? À quelle fréquence ?

La fréquence des détartrages peut dépendre de la quantité et de la rapidité à laquelle se constitue le tartre sur vos dents. On conseille généralement un détartrage chez le dentiste une fois par an. Un détartrage annuel permet en effet d'éviter l'accumulation de tarte et les complications qui en découlent.

Bon à savoir :

Les personnes couvertes par l'assurance Dentalia Up bénéficient d’une prise en charge à 100 % dans la limite des plafonds applicables pour leur détartrage annuel chez le dentiste, sans stage d'attente !

Je découvre Dentalia Up

Comment se déroule un détartrage dentaire chez le dentiste

Le détartrage consiste en la suppression des dépôts de tartre à la surface des dents. Pour effectuer ce geste, le dentiste emploie habituellement des instruments à ultrasons, lesquels détachent le tartre par l'émission de vibrations. Une projection d'eau est utilisée en parallèle pour prévenir la surchauffe de l'équipement et pour faciliter l'élimination des particules de tartre. Le tout est ensuite aspiré à l'aide d'une sonde.

Une fois le tartre éliminé, le dentiste procède au polissage de la surface des dents afin d'enlever d'éventuelles tâches.

Pour un détartrage sous-gingival, une anesthésie locale est nécessaire pour permettre au dentiste de soulever la gencive et de retirer le tartre incrusté sur les racines dentaires. Ce type de détartrage nécessite généralement un devis préalable avant le début des soins, car il faut au moins quatre séances pour en venir à bout.

Combien coûte un détartrage chez le dentiste en Belgique ?

En Belgique, les tarifs des soins dentaires sont établis par l’INAMI. La bouche est divisée en quatre quadrants : deux en haut et deux en bas. À partir du 1er janvier 2024, le coût d’un détartrage par quadrant est fixé à 17€. Un détartrage complet des quatre quadrants coûtera donc 68€.

Pour un détartrage sous-gingival, les honoraires sont plus élevés, s’élevant à 97€ par quadrant, soit 388€ pour l’ensemble des quadrants. Ce type de détartrage est réservé à des cas particuliers. Consultez votre dentiste pour déterminer vos besoins spécifiques et pour établir un devis.

Ces tarifs sont les tarifs établis par l'INAMI. Ils sont pratiqués chez tous les dentistes conventionnés. Attention donc aux suppléments d'honoraires si vous consultez un dentiste non conventionné. Ce dernier est libre de dépasser ces montants et les suppléments ne seront pas pris en charge par la mutuelle. Ils pourront néanmoins être remboursés jusqu’à 200 % si vous êtes couvert par l’assurance dentaire Dentalia Up.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier spécial sur le prix d'un détartrage en Belgique.

Est-ce que le détartrage est remboursé par la mutuelle ?

Oui, la mutualité prend en charge une partie des frais de détartrage. Les montants indiqués ici sont ceux de l'année 2024 et sont susceptibles d'évoluer chaque année :

Pour les moins de 19 ans : remboursement à 100 %

Pour les plus de 19 ans, 2 cas possibles :

  • Si vous avez consulté votre dentiste au moins 1 fois durant l’année civile précédente : remboursement de 13 € par quadrant, soit presque à 75 % des honoraires fixés par l’INAMI
  • Sinon : remboursement de 6,50 € par quadrant

Pour les personnes bénéficiant du statut BIM (intervention majorée) :

  • Remboursement à 100 % si vous avez consulté votre dentiste au moins 1 fois durant l’année civile précédente

Sinon : remboursement de 8,50 € par quadrant

Pour en savoir plus sur les remboursements de la mutuelle pour le détartrage, consultez notre page dédiée aux soins dentaires préventifs.

Découvrir mes avantages