Comprendre la différence entre infirmière et aide-soignante

19 août 2019 / Hospitalisation , Maladie

Les métiers d’infirmier.e et d’aide-soignant.e sont différents et complémentaires. Mais on se demande souvent qui fait quoi ? On fait le point sur les différences de formation et d’actes de soin de ces deux métiers formidables.

Quelles différences entre infirmière et aide-soignante ?

Infirmier.e ou aide-soignant.e : pas la même formation

Infirmiers et infirmières : brevet ou baccalauréat

Pour pratiquer le métier d’infirmier.e, il y a deux filières. Soit en obtenant le brevet d’infirmier.e hospitalier.e dans l’enseignement secondaire professionnel ou en cours de promotion sociale. Soit en suivant un baccalauréat d’infirmier.e responsable en soins généraux dans l’enseignement supérieur. Les deux programmes diffèrent surtout dans le cursus théorique (celui-ci est plus poussé en baccalauréat qu’en brevet) et mènent à une réalité professionnelle au niveau du barème.

Aide-soignants et aide-soignantes

L’accès à la profession d’aide-soignant.e peut s’obtenir en suivant la formation spécifique en enseignement secondaire professionnel, en enseignement de promotion sociale ou via d’autres formations qualifiantes. Il est aussi possible d’exercer le métier d’aide-soignant.e à la suite de la réussite de la première année du brevet d’infirmier.e hospitalier.e ou du baccalauréat d’infirmier.e responsable en soins généraux, sous certaines conditions, dont la réussite d’un stage. Ce métier nécessite néanmoins l’accès à la profession et un enregistrement auprès du SPF.

Quel est le rôle de l'infirmière et de l'aide-soignante ?

L'art infirmier, un métier aux multiples facettes

L’infirmier ou l’infirmière est responsable de toute la ligne de soins d’un patient, afin d’améliorer ou de maintenir son état de santé. Il ou elle va observer et écouter le patient, planifier et organiser les soins infirmiers nécessaires, en prodiguer une partie et en déléguer une autre aux aide-soignants et tenir le dossier médical. Les activités infirmières ne se limitent pas aux soins infirmiers. L’infirmier.e joue un rôle central entre le médecin, dont il ou elle est en quelque sorte le bras droit, et le patient et au sein de l’équipe médicale et paramédicale en général. Il ou elle assure la communication et la transmission d’informations concernant les patients, mais aussi envers ceux-ci et leur famille. Son rôle dépendra de sa formation, de sa spécialisation, de son niveau de responsabilité et de l’environnement de travail : à l’hôpital, en maison de repos, en maison de repos et de soins, à domicile... Les actes infirmiers pouvant être délégués par un médecin à l’infirmier.e et les actes techniques que celui-ci peut poser sont réglementés et détaillés dans un Arrêté Royal.

Exemples de prestations techniques ou de soins autorisés par l'infirmier.e :

  • Prise de sang
  • Pose de cathéter et placement de perfusion
  • Réanimation cardio-pulmonaire
  • Administration de médicaments y compris par inhalation, injection, cathéter…
  • Soins de plaies

L'aide-soignant.e

L’aide-soignant.e s’occupe plutôt des soins d’hygiène et de confort, et aide à l’autonomie des personnes malades ou en situation de dépendance, suite à une maladie, une hospitalisation ou une situation permanente. Il ou elle s’occupe aussi des tâches logistiques. L’aide-soignant.e travaille sous la supervision de l’infirmier.e et l’assiste dans l’octroi des soins, dans le but de maximiser l’autonomie, le bien-être et le confort de la personne aidée. Il ou elle peut travailler dans les hôpitaux, dans les maisons de repos (et de soins) ou encore à domicile.

Depuis peu, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé que les aides-soignants pourront poser des actes supplémentaires au bénéfice du patient, moyennant 150 heures de formation pour apprendre ceux-ci. Cela élargit leurs compétences et soulage davantage les infirmier.e.s.

Exemples de soins prodigués par l’aide-soignant.e :

  • Changer un pansement
  • Prendre la température ou le pouls
  • Mesurer la glycémie
  • Aider à laver et à habiller
  • Aider à s'alimenter et à s'hydrater
  • Observer et signaler des changements chez le patient
  • Manipuler et transporter le patient

 

Besoin de soins infirmiers ou d'un.e aide-soignant.e ?

Vous cherchez de l’aide ou des soins pour vous-même ou pour l’un de vos proches ? Votre mutuelle est à vos côtés pour organiser et mettre en oeuvre un programme de soins en accord avec le traitement dont vous avez besoin. Que ce soit temporaire, après un accident ou une hospitalisation, ou permanent, pour le maintien à domicile d’une personne en perte d’autonomie, nous vous aidons à trouver les solutions et les prestataires sur mesure.

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».