Des séances chez un.e diététicien.ne remboursées pour nos enfants !

29 avril 2019 / Santé et bien-être

Le remboursement des consultations chez un.e diététicien.ne pour les enfants en surpoids ? C’est ce qu’a approuvé ce 29 avril 2019 l’INAMI, et ce pour 10 consultations s’inscrivant dans un trajet de deux ans. L’INAMI n’intervenait jusqu’à présent pas pour couvrir ces prestations.

Des séances chez un.e diététicien.ne remboursées pour nos enfants

Surpoids et obésité : des problèmes majeurs de santé publique

Surpoids et obésité : derrière ces deux mots se cache en réalité un enjeu essentiel de santé publique. Car surcharge pondérale et obésité sont des facteurs identifiés à la base de problèmes majeurs de santé : maladies chroniques, diabète, cancer, affections cardiovasculaires… Comme le démontrent les statistiques et Belgique et ailleurs, ces situations de surpoids et d’obésité sont en constante augmentation, au point d’être considérées par l’OMS comme une épidémie.

Et nos enfants ne sont pas épargnés par le phénomène : en 40 ans, le nombre d’enfants obèses a été multiplié par 10 au niveau mondial. En Belgique, le surpoids et l’obésité de nos enfants a aussi considérablement progressé, en passant entre 2006 et 2014 de 11 à 15 % chez les garçons de 15 ans et de 8 à 11 % chez les filles.

Agir préventivement, une recette qui marche

Le surpoids des enfants et les problèmes de santé qu’il risque de causer plus tard ne sont heureusement pas une fatalité. Comme le démontrent plusieurs études, intervenir sur l’alimentation des enfants permet de perdre le poids superflu, et dès lors de réduire le risque futur de maladies liées à la surcharge pondérale.

Il est donc important d’agir tôt et de manière préventive pour accompagner les enfants en surpoids, ce qui implique l’implication de professionnels de la question. C’est pour cela qu’un budget de 5 millions d’euros par an a été libéré par la ministre de la Santé publique Maggie De Block. Ce budget est alloué au remboursement par l’assurance obligatoire de la sécurité sociale des visites chez un.e diététicien.ne pour ces enfants en surpoids.

10 séances chez un.e diététicien.ne remboursées par l'INAMI

Concrètement, les enfants en surpoids pourront s’inscrire dans un trajet de deux ans comprenant 10 séances remboursées chez un.e diététicien.ne, et ce sur prescription du pédiatre ou du médecin généraliste. D’après Maggie De Block, jusqu’à 75 000 enfants et ados de 6 à 17 ans pourraient bénéficier de cette mesure.

Un remboursement supplémentaire grâce aux avantages Partenamut

L’assurance obligatoire de la sécurité sociale ne prévoyait jusqu’à présent pas de remboursements pour ces situations. Partenamut intervient néanmoins déjà pour des visites chez un.e diététicien.ne ou un médecin nutritionniste, avec des remboursements allant de 40 à 120 euros par an selon les situations.

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».