Quels sont les bienfaits de l'allaitement maternel ?

3 mars 2021 / Allaitement

L’allaitement maternel est le mode d’alimentation le plus naturel pour un nourrisson, mais il ne va pas de soi pour autant. Il demande un certain degré de préparation et un accompagnement professionnel (du moins au début) pour en maîtriser toutes les subtilités. 

Quels sont les bienfaits de l'allaitement?

L’allaitement maternel présente de nombreux avantages à condition qu’il soit effectué correctement. La question que l’on peut dès lors se poser est la suivante : le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Angélique Luyckfasseel, sage-femme libérale et hospitalière, a accepté de détailler pour nous les bienfaits de l’allaitement et les petits trucs qui font de ce partage une réussite.

L’allaitement maternel au bénéfice de l’immunité de l’enfant

Le principal avantage de l’allaitement maternel exclusif concerne le système immunitaire de l’enfant. Le lait maternel est en effet rempli d’anticorps. Les risques d’otites et de bronchiolites sont de ce fait réduits. Les enfants nourris au sein présentent également moins de risques de mort subite du nourrisson.  Concernant les bénéfices à plus long terme, les enfants allaités courent moins de risques de développer des maladies comme l’asthme et le diabète. Ils souffrent également moins d’allergies et d’obésité.

Quels sont les bienfaits de l’allaitement pour la maman ?

Selon des chiffres publiés par la Fondation contre le cancer, chaque année durant laquelle une femme a allaité réduit le risque de cancer du sein d’environ 4 %. L’allaitement diminuerait aussi le risque d’ostéoporose et de cancer de l’utérus.

Combien de temps faut-il allaiter ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) préconise l’allaitement jusqu’à l’âge de 2 ans. Pour Angélique Luyckfasseel, l’allaitement exclusif est idéal durant les 6 premiers mois. « Le lait maternel s’adapte aux besoins de l’enfant. D’un point de vue nutritionnel, il suffit pour garantir une croissance optimale. Ensuite, on peut commencer à varier l’alimentation et à espacer les tétées pour atteindre 2 tétées par jour au bout de quelques mois ».  N’ayez crainte, la production de lait s’adapte à la demande. Tant qu’ils sont stimulés, les seins continuent à produire du lait.

Les avantages de l’allaitement à la demande

Pour le nourrisson, l’allaitement à la demande présente d’autres vertus que celle de simplement le nourrir. Téter permet d’abord au bébé de s’hydrater. « Au début, l’enfant absorbe surtout du liquide et des sucres, explique Angélique Luyckfasseel. Plus la tétée dure longtemps, plus il va chercher des graisses. Si l’enfant s’endort au bout de quelques minutes, il avait peut-être simplement soif ou ressentait le besoin d’être apaisé. Le bébé qui tète secrète des endorphines, l’hormone du bonheur. Cela explique aussi la sérénité d’un enfant nourri au sein après la tétée ».

L’allaitement à la demande n’est-il pas trop contraignant ?

Cela peut sembler plus contraignant de prime abord pour la maman, car aucun partage de tâche n’est possible. Mais l’allaitement maternel présente aussi de nombreux avantages pratiques :

  • Le lait est disponible jour et nuit
  • Pas besoin d’acheter des biberons ni de les laver 
  • Le lait maternel est gratuit

Et après quelques semaines, l’utilisation d’un tire-lait peut s’envisager.

À partir de quand puis-je utiliser un tire-lait ?

Il faut un mois pour que l’allaitement maternel se mette en place. Ensuite, il est possible de tirer son lait avec un tire-lait manuel ou un tire-lait électrique et de le conserver dans le congélateur. Cela peut permettre de reprendre sa vie professionnelle tout en maintenant l’allaitement maternel exclusif ou de permettre au papa de donner le biberon. L’allaitement maternel peut donc prendre des formes diverses et ne se limite pas à la mise au sein.

Comment favoriser la lactation ?

L’expression manuelle représente la meilleure manière de stimuler la lactation et se prépare avec une sage-femme avant la naissance. Cette technique peut être mise en place dès la 37ème semaine de grossesse. Certains aliments, comme le fenouil, favorisent aussi la lactation.
Boire beaucoup n’est pas nécessaire pour augmenter la production de lait. Il est important de boire davantage quand on allaite, car on se déshydrate plus facilement, mais boire plus que nécessaire n’est pas utile.

Pourrais-je allaiter malgré mes petits seins ?

Angélique Luyckfasseel se montre totalement rassurante : « La taille et la forme des seins importent peu, toutes les femmes disposent du matériel nécessaire pour allaiter ». Ce sont en effet les glandes mammaires qui sont mises à contribution pour la production de lait. La taille des seins ne dépend pas de la taille de ces glandes, mais de la quantité de graisse qui les entourent. Et cette graisse ne joue aucun rôle dans le processus de lactation.

Je ne veux pas allaiter, suis-je une mauvaise mère ?

« Non, vous n’êtes pas une mauvaise mère, rassure Angélique Luyckfasseel. La relation que construit une mère avec son enfant ne se limite pas à l’allaitement. Les femmes ont le droit de choisir d’allaiter ou non. Les laits artificiels sont globalement de bonne qualité et bien dosés. Ils ne contiennent simplement pas d’anticorps. Mais les bébés nourris au biberon se portent généralement aussi bien que les bébés allaités ».

L’importance de la première tétée

« Même si une maman n’a pas envie d’allaiter à long terme, la tétée d’accueil est fortement encouragée, ne fût-ce que pour le contact peau à peau. Le premier lait maternel revêt en effet une grande importance. Riche en protéines, en vitamines et en sels minéraux, le colostrum joue aussi un rôle important au niveau de l’immunité en fournissant au nourrisson les anticorps de sa mère. Ses effets laxatifs favorisent le lancement du transit intestinal. »
Le colostrum permet par ailleurs au bébé de retrouver une partie de sa vie intra-utérine dans ce monde nouveau qu’il découvre, car le colostrum a le goût familier du liquide amniotique.

Pensez à Partenamut Shop pour l'équipement d’allaitement ! 

Le service de vente et de location de matériel médical et paramédical de Partenamut propose également une vaste gamme pour bébé et ses parents à prix avantageux. En tant qu’affilié, vous bénéficiez de 50% de réduction sur vos frais de location et de 10% de réduction sur tous vos achats. 

Vous disposez également gratuitement et pendant 90 jours, pour les enfants de moins de 3 ans :

  • d'un aérosol avec masque stérile gratuit (d'une valeur de 3€)
  • d'un tire-lait avec kit stérile gratuit (d'une valeur de 15€)
  • d'un pèse-bébé

Pour tout achat de matériel, les frais de livraison et d'installation vous sont offerts jusqu'au 31/03/2021.

Besoin d'aide? Contactez Partenamut Shop par téléphone au 02 315 35 48, par mail partenamutshop@partenamut.be ou visiter le site

 

 

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».