Coronavirus (Covid-19) : que doit mentionner mon certificat médical pour être valable ?

Le certificat médical que vous nous remettez pour ouvrir une incapacité de travail doit absolument mentionner le diagnostic médical posé par le médecin. 

Vous êtes en incapacité de travail ? Pour que cette incapacité soit reconnue par le médecin-conseil et que votre droit aux indemnités soit ouvert, la réglementation de l’Inami impose que le certificat que vous nous remettez mentionne explicitement le diagnostic médical du médecin. Cette obligation vaut aussi pour vos demandes de prolongation d’une incapacité de travail.  

Qu’est-ce qu’un « diagnostic médical » ?

Il s’agit du motif médical qui vous empêche actuellement de travailler ou d’être disponible sur le marché de l’emploi.
Des mentions comme « maladie » « accident », « mesure d’isolement », « mesure préventive », « présence obligatoire auprès d’un parent malade » etc. ne peuvent être assimilées à des diagnostics médicaux.

Un diagnostic indispensable pour reconnaître l’incapacité

En l’absence de ce diagnostic, le médecin-conseil ne pourra donc pas reconnaître votre incapacité. N’hésitez donc pas à vérifier ce point et à le rappeler à votre médecin traitant.

Que devez-vous faire ?

Rappelez à votre médecin que cette partie précisant la pathologie médicale doit être complétée. Vérifiez avant de nous renvoyer votre certificat que c’est bien le cas.

Voici pour votre info un exemple de certificat standard pour une demande d’incapacité. Vous avez reçu un certificat classique de votre médecin ? il est valable mais il doit bien entendu aussi mentionner le diagnostic médical, comme expliqué ici. 
certificat




© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».