Structure d’accueil : que choisir et quand chercher ?

24 août 2017 / Puériculture

Il est souvent difficile de trouver une place dans une crèche. Vous avez tout intérêt à vous y mettre dès que vous êtes enceinte. Envisagez également les différents types de structures d’accueil.

Crèche

Quelle procédure suivre ?

  • Inscrivez votre enfant dans différentes structures d’accueil dès la confirmation de votre grossesse. Vous serez souvent inscrit sur la liste d’attente. La structure d’accueil vous informera si une place se libère.
  • Confirmez l’inscription de votre enfant auprès de la structure d’accueil choisie aux alentours du 7e mois de grossesse.

Quels sont les différents types de structure d’accueil ? 

Tous les milieux d’accueil sont légalement tenus de recevoir une autorisation de fonctionnement avant de pouvoir s’ouvrir. Vous pouvez recourir à différents types de garde d’enfant en fonction de vos préférences :

Accueil collectif

Les milieux d’accueil suivants prévoient la garde de plusieurs enfants simultanément :

  • La crèche. Elle accueille entre 18 à 48 enfants entre 0 et 3 ans. Elle peut être privée ou communale. Les horaires sont généralement assez larges et les équipes pluridisciplinaires.
  • La crèche parentale rassemble environ 14 enfants entre 0 et 3 ans. La différence est qu’elle est gérée par les parents qui sont membres de l’association, porteurs du projet et donc aussi responsables de la crèche. La volonté est donc ici d’impliquer les parents dans la vie de la crèche.
  • Le prégardiennat accueille de 18 à 48 enfants entre 18 mois et 3 ans. Ici, pas de petits bébés. Les enfants sont plus grands et les activités et locaux adaptés. C’est une étape qui prépare les enfants à l’école maternelle. De plus en plus d’écoles disposent d’ailleurs aujourd’hui de ‘classes d’accueil’.
  • Les Maisons Communales d'Accueil de l'Enfance (MCAE). Elles prennent en charge des petits groupes d’enfants, entre 12 à 24, de 0 et 6 ans. Ayant signé une convention de collaboration avec une commune, elles peuvent mettre à disposition des ressources humaines, des infrastructures, de la logistique... 

À quel prix ?
Le prix pour certains de ces types d’accueil est proportionnel au revenu mensuel net du ménage. Pour d’autres, il s’agit d’un prix fixe à la journée, voire à la demi-journée. Renseignez-vous auprès des responsables.

Bon à savoir
Les parents avec un revenu professionnel peuvent déduire fiscalement les coûts de la garde d’enfant (si celle-ci est reconnue par l’ONE) pour les enfants de moins de 12 ans. Demandez conseil à votre administration fiscale.

Accueil familial

Les milieux d’accueil familiaux accueillent moins d’enfants que les structures collectives. Il en existe 4 types :

  • Accueillant(e) conventionné(e). Il (Elle) accueille de 1 à 4 enfants entre 0 et 6 ans à son domicile ou dans un autre lieu adapté.
  • Co-accueillant(e) conventionné(e). Deux accueillant(es) conventionné(es) ont la possibilité de travailler ensemble, soit au domicile de l'un/une d'entre eux/elles, soit dans un local aménagé pour ce type d'activité. Il s'agit alors du co-accueil qui rassemble de 2 à 8 enfants entre 0 et 6 ans.
  • Accueillant(e) autonome. Il (Elle) accueille de 1 à 4 enfants entre 0 et 6 ans à son domicile et fixe les horaires comme il (elle) le veut. Il (Elle) ne dépend d’aucune structure mais est contrôlé(e) par l’ONE. 
  • Co-accueillant(e) autonome : de 2 à 8 enfants entre 0 et 6 ans. Deux accueillant(e)s autonomes peuvent travailler ensemble. C’est le Co-accueil autonome. 

À quel prix ?
Le prix pour un de ces types d’accueil est fixé librement par le milieu d’accueil même.
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de l’ONE.

Partagez sur les réseaux sociaux

Votre famille va bientôt s'agrandir ?
Découvrez tous les avantages de Partenamut pour la naissance de votre enfant ! 

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».