Éviter la baisse de moral après 60 ans

20 janvier 2019 / Prevention

La dépression des seniors existe bel et bien et pourtant elle est encore largement ignorée. Difficulté de diagnostic ou fatalisme ? Nous vous donnons quelques pistes pour en savoir plus.

 2 femmes et 1 homme seniors discutent avec plaisir avec une tasse de thé

Comment identifier une dépression chez les seniors ?

La dépression des seniors est à différencier d’une déprime ou d’un coup de blues passager à la suite d’une mauvaise nouvelle ou d’un problème de santé. Elle est parfois difficile à reconnaître, car les symptômes les plus courants peuvent être fréquents à cet âge :

  • Tristesse
  • Perte d’envie
  • Fatigue intense
  • Troubles de l’appétit ou du sommeil

De l’anxieté, de l’irritabilité, une sensation de vide et d’inutilité peuvent également vous mettre sur la piste. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, se sentir triste en permanence n’est pas normal lorsque l’on est âgé.

L’isolement, principale cause de la baisse de moral

La principale cause de baisse de moral chez les seniors est (sans surprise) l’isolement.

Pensez donc à passer du temps avec vos aînés ! Ils ont énormément de choses à apporter, notamment auprès des enfants, il serait dommage de s’en priver. La relation enfant/senior est extrêmement bénéfique et valorisante pour les deux parties.
Vous vivez loin de vos grands-parents ou de vos aînés ? Une étude publiée par des chercheurs de l’ « Oregon Health & Science University » prouve que l’utilisation d’outils comme Skype contribuait à la réduction de la dépression chez les seniors. Et un message ou un coup de fil sont toujours les bienvenus.

L’activité physique et intellectuelle, une valeur sûre

Les seniors, particulièrement ceux qui ont des problèmes de santé peuvent se sentir fragilisés. Pour combattre cette impression, les activités et le sport sont des remèdes très efficaces. Tous les muscles ont besoin de travailler pour rester en forme.

Pratiquer une activité physique régulière même légère permet aux personnes âgées de récupérer confiance en leur corps et se sentir plus à l’aise. 30 minutes d’activité physique par jour suffisent à apporter des bénéfices ! Et comme pour le corps, l’esprit doit être stimulé : jeux, applications, lectures, cinéma, théâtre, mots croisés, rencontres…

La dépression, pas une fatalité

Mais la dépression ne touchera pas tous les seniors ! La fondation Roi Baudouin a mené une étude sur le bonheur sur 4 500 Belges : c’est la tranche des 66-75 ans qui déclare se sentir la plus heureuse. Le bien-être et l’estime de soi ne diminuent pas forcément avec les années.

Partagez sur les réseaux sociaux

Vous avez des questions ? Contactez-nous, nous vous répondrons au plus vite

Formulaire de contact

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».