L’internet des objets débarque ! Voici ce qu’il faut en savoir.

16 décembre 2018

Les objets connectés s’immiscent dans notre vie quotidienne. Parfois pour notre plaisir, parfois pour notre plus grand bien, mais toujours plus performants et plus présents. Ils apportent avec eux la révolution annoncée de l’internet des objets. 
Voici dix choses à savoir pour épater la galerie.

domotique internet des objets

L'internet des objets, qu'est-ce que c'est? 

L’internet des objets, ce sont tous ces objets connectés - entre eux et au réseau - qui récupèrent, stockent et retransmettent des données en tout genre. Il en existe de tout type et s’appliquent aujourd’hui à tous les secteurs. De la voiture, aux montres, à la domotique, en passant par les vêtements, la sécurité ou la logistique… La liste est longue. 

Comment cela fonctionne ?

Les capteurs de données (capteur thermique, podomètre, etc.) intégrés à l’objet connecté enregistrent des données brutes comme le poids, l’activité physique, la température…
L’objet connecté nécessite d’être relié (souvent via Bluetooth) à un smartphone ou une tablette pour transmettre les données enregistrées que l’utilisateur pourra lire via une interface, ou app. 
Les objets connectés sont non seulement capables de collecter des données et de les transmettre à un ordinateur ou à un autre objet, mais ils peuvent aussi les ‘analyser’ et réagir en fonction d’un résultat donné. Par exemple, émettre une alarme en cas de tension trop basse. Pour certains, ils peuvent être connectés entre eux également.

Le boom des objets connectés est à nos portes.

Ce n’est pas un scoop, mais pourtant, plus de 80% de la population ignorerait ce que signifie ou représente “l’internet des objets”.

Les objets connectés les plus représentés dans nos pays

Dans l’ordre décroissant: la Smart TV, le bracelet sportif, la montre connectée, la voiture connectée, le porte-clé connecté, le drône connecté et le pot de fleur connecté.

Le marché des “wearables”

Ou objets connectés portables, comme les montres ou les bracelets sportifs par exemple, représente l’explosion exponentielle la plus visible. Pour un utilisateur en 2016, il y en aura 3 en 2020.

L’internet des objets va rapidement ‘s’attaquer’ aux vêtements connectés.

En 2015, on estime que 968.000 vêtements ‘smart’ avaient déjà été vendus. Ce chiffre va exploser d’ici 2021 pour atteindre pas loin de 25 milliards d’unités. 

Mais c’est l’adoption de la domotique qui va véritablement exploser dans un avenir proche.

Deux tiers des consommateurs seraient prêts à acquérir des objets connectés pour la maison d’ici 2019. L’achat le plus visé serait celui d’un thermostat connecté, afin de contrôler sa consommation énergétique. 

Le domaine de la santé n’est pas en reste.

L’on projette que d’ici 2020, 80% des interactions feront appel à l’internet des objets ou au big data (= les grandes données, ou  l’ensemble des données collectées pour l’IdO) pour améliorer la qualité ou la mesure des soins.

En 2020, chaque personne possèdera 3,4 objets connectés. 

Selon une estimation Cisco. 

Ces innovations apporteront leur lot d’économies dans nos vies.

Notamment dans nos maisons. Les cuisines smart par exemple y contribueront en grande partie. 
 

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».