L’IMC et le tour de taille, des outils précieux dans la gestion du surpoids

7 novembre 2019 / Prevention

Les indices de corpulence comme l’IMC ont été créés pour évaluer le surpoids d’une population. Cet outil est d’autant plus pertinent aujourd’hui que l’épidémie d’obésité explose depuis 40 ans. Méthode de calcul, avantages, limites : nous avons clarifié le sujet pour vous. 

Indice masse corporelle: gestion du surpoids

L’IMC : le plus connu de tous les indices

L’IMC est un indicateur utile : calculez-le

À tout seigneur, tout honneur ! L’IMC (Indice de Masse Corporelle) a été mis au point par Adolphe Quételet, statisticien belge, pour étudier l’obésité des populations. Il mesure la corpulence d’une personne en se basant sur son poids et sa taille et on l’utilise aujourd’hui pour évaluer les risques liés au surpoids. C’est d’ailleurs l’indice de référence privilégié par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1997. On le calcule en utilisant la formule suivante : poids/taille (en mètres) au carré. 

Résultat et interprétation : quelques chiffres 
Entre 1976 et 2016, l’obésité de la population mondiale a triplé et environ 39 % des adultes sont en surpoids selon l’OMS. 
Cette organisation recommande d’ailleurs un IMC se situant entre 18,5 et 25 pour limiter les risques liés au surpoids. En dessous de 18,5, la personne est en insuffisance pondérale ; au-dessus de 25, on parle de surpoids, et au-delà de 30, d’obésité. 

Les réserves

Les résultats de l’IMC sont seulement indicatifs : le calcul ne tient pas compte du sexe ni de l’âge, et ne convient pas aux enfants ni aux femmes enceintes. De plus, l’IMC ne tient pas compte non plus de la différence entre masse graisseuse et masse musculaire : il n’est donc pas adapté aux sportifs de haut niveau. 

Pour affiner les résultats, le tour de taille

Le tour de taille

L’IMC ne renseigne pas non plus sur la répartition de la masse grasse. La mesure du tour de taille est un outil simple et pertinent qui permet d'obtenir des informations plus précises sur la quantité de graisse abdominale. Ce type de graisse perturbe le bon fonctionnement du métabolisme et expose notamment aux risques suivants : 
  • syndrome métabolique et diabète
  • hypertension
  • augmentation du taux de lipides dans le sang
Les personnes qui ne sont pas en surpoids (IMC compris entre 18,5 et 25) mais qui ont un tour de taille élevé courent davantage de risques que les personnes avec un tour de taille et un IMC compris dans les recommandations de l'OMS.

Le tour de taille se mesure sans serrer, sur la zone la plus étroite de votre torse, entre les dernières côtes et le nombril. Demandez à quelqu'un de faire la mesure pour vous, vous serez ainsi certain que le mètre-ruban est bien positionné.   

Les résultats

Pour un résultat plus précis et une meilleure évaluation des risques, l’OMS a fourni les interprétations suivantes des résultats : 

  Tour de taille recommandé  Surpoids Obésité
Femmes   80 cm   Entre 80 et 88 cm  88 cm > 
Hommes  94 cm   Entre 94 et 108 cm 108 cm > 

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».