Se préparer à l’accouchement : kiné, haptonomie, sophrologie

28 août 2017 / 4 à 6 mois, 7 à 9 mois, Suivi médical

Plusieurs méthodes différentes peuvent vous préparer à l’accouchement afin de le vivre confortablement et atténuer la douleur : kinésithérapie, haptonomie, sophrologie, gymnastique.

Yoga de grossesse
Il y a moyen de se préparer à l’accouchement, ce moment aussi fabuleux que mystérieux, même pour les plus anxieuses qui craignent, notamment, la douleur

Pour se relaxer

Différentes activités visent la détente pure. Elles apprennent à la future maman à se relaxer au moment de l’accouchement, ceci pour plus de sérénité le jour. À chacune ses préférences. Ainsi le yoga permet de se concentrer au maximum sur ses sensations et de les gérer. La détente physique et mentale qu’il procure participe aussi à déstresser la maman durant la grossesse. Le contrôle de la respiration est une pierre angulaire de cette pratique ; et l’on connaît l’importance de bien respirer au moment de l’accouchement ! La sophrologie s’approche du yoga de même que des séances de méditation.

Pour se préparer 

D’autres activités consistent à préparer le corps, comme la gymnastique (ou kiné) prénatale où la respiration est particulièrement travaillée. 

Pour se faire du bien

Vous pouvez combiner la relaxation et l’exercice doux avec la gymnastique aquatique ou de la gymnastique douce

Pour entrer en contact avec bébé

Et pour entrer en contact par le toucher avec bébé, les cours d’haptonomie ont aussi le vent en poupe. Leur avantage est d’impliquer le papa.

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 4 à 6 mois

Vous êtes enceinte ? 
Félicitations ! Consultez tous nos conseils et informations pour suivre votre grossesse.

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».