Maladie et incapacité de travail

Vous devez arrêter de travailler? La maladie peut malheureusement vous forcer à stopper le travail. Sous certaines conditions, un revenu de remplacement et des aides sont prévus afin de dépasser les difficultés passagères.

Invalidité pour salarié ou chômeurs

Si l'incapacité de travail se prolonge plus d'un an, vous vous verrez attribué le statut d'invalide. Vos indemnités d'incapacité de travail deviendront des indemnités d'invalidité, un revenu de remplacement payé par votre mutualité Partenamut.
Avant tout, le médecin-conseil de la mutualité transmettra au CMI (Conseil Médical de l'Invalidité) une fiche reprenant vos données médicales et une proposition concernant votre incapacité de travail. Le CMI acceptera ou modifiera la proposition du médecin-conseil. Pour obtenir des informations complémentaires, le CMI pourra faire appel au médecin-conseil ou vous convoquer devant une de ses commissions.

Arrêt de la période d’invalidité

Le CMI reconnaît et vérifie l'incapacité de travail: il peut décider de mettre fin à la reconnaissance de l'invalidité.
Le médecin-conseil peut également mettre fin à la période d'invalidité ou proposer de la prolonger.
Quand vous êtes en mesure de reprendre le travail ou de retourner au chômage, il est important d’en informer votre mutualité Partenamut endéans les 8 jours de votre reprise de travail.
Une reprise de travail à temps partiel pour raison médicale après une cessation totale des activités nécessite la demande préalable auprès du médecin-conseil. Cette demande doit lui parvenir au moins un jour ouvrable avant la reprise de travail.

Utilisez à cet effet "l'attestation de reprise du travail", que la mutualité Partenamut vous a transmise au début de votre incapacité de travail.
Dès la reprise de vos activités ou votre réinscription au chômage, la mutualité ne vous versera plus aucune indemnité. 

Et si vous devez reprendre seulement partiellement votre travail ? Moyennant un accord et des activités adaptées à votre état de santé, c'est possible.
Une reprise de travail à temps partiel pour raison médicale après une cessation totale des activités nécessite la demande préalable auprès du médecin-conseil. Cette demande doit lui parvenir au moins un jour ouvrable avant la reprise de travail.

Contrôle de l’invalidité

Dès que vous tombez sous le statut d’invalide, le médecin-conseil de la mutualité contrôle l’incapacité de travail et soumet sa proposition de prolongation au Conseil Médical de l’Invalidité (CMI) de l’INAMI. Le médecin-conseil peut également mettre fin à la période d’invalidité.
Le CMI peut ratifier ou modifier cette proposition, éventuellement après vous avoir convoqué devant la commission régionale.

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « Mutuelle Entraide Hospitalisation ».