A quoi sert le suivi des contacts pour le coronavirus et comment se déroule la procédure ?

Quand une personne est atteinte du Covid-19, il est essentiel de pouvoir identifier les personnes avec qui elle a eu récemment des contacts prolongés car ces personnes pourraient être potentiellement contaminées aussi. Dans ce cas, le centre de suivi des contacts de la région concernée appelle les personnes identifiées ou leur rend visite à domicile, et leur donne des conseils pour éviter d’infecter à leur tour leur entourage.

Le suivi des contacts sert à empêcher l’apparition d’une deuxième vague de l’épidémie en rompant la chaîne de transmission du virus. Votre contribution peut aider les autres et vous aider vous-même. Grâce à votre aide, d’autres personnes pourront être informées et conseillées à temps. Votre contribution n’est pas obligatoire mais constitue un acte de solidarité et de citoyenneté.

Que faire si vous êtes malade ?

Vous souffrez de toux, de douleur dans la poitrine, de fièvre, de perte d’odorat ou de goût ? Vous êtes peut-être porteur du coronavirus. Restez à la maison dès l’apparition des symptômes en évitant tout contact avec d’autres personnes. Téléphonez à votre médecin généraliste. Il vous conseillera et vous indiquera si et où vous pouvez être testé(e). Si vous n’avez pas de généraliste, appelez le 1710.

Une fois le test réalisé, votre généraliste vous informera du résultat et des mesures à prendre. Si le résultat est négatif, il n’y aura pas de suivi des contacts. Si votre test est positif, le généraliste en informera les instances compétentes pour que le suivi des contacts puisse démarrer rapidement, éventuellement avant de connaître le résultat du test.

Dressez la liste des personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts rapprochés (moins de 1,5 mètre) et de longue durée (plus de 15 minutes) au cours des deux semaines précédant l’apparition de vos symptômes et jusqu’au moment où vous vous êtes isolé(e). Notez également leur numéro de téléphone, leur adresse et leur e-mail.

Vos cohabitants doivent aussi rester à la maison

Si votre généraliste suspecte que vous êtes porteur du Covid-19, les personnes qui habitent avec vous doivent également rester à la maison même si elles n’ont pas de symptômes.

Votre test ou votre médecin indique que vous êtes porteur du Covid-19 ?

Vous êtes contacté(e) par téléphone ou vous recevez une visite à domicile :
-    Un collaborateur du centre d’appel vous appelle. Si vous êtes occupé(e), convenez d’un autre moment pour cette conversation.
-    Le collaborateur vous pose quelques questions sur votre état de santé et les personnes avec qui vous avez eu des contacts récemment. Vous pouvez également poser des questions.
-    Pour chaque personne que vous identifiez, on vous demandera la durée du contact et la distance que vous avez maintenue avec cette personne afin d’évaluer le risque de contamination.
-    Il est important que vous répondiez de la manière la plus complète et ouverte aux questions du collaborateur de centre d’appel. Votre collaboration est essentielle pour limiter les contaminations ultérieures.
-    Votre numéro de registre national peut aussi vous être demandé afin de pouvoir rédiger un certificat d’incapacité de travail.

Qui vous appelle ?

Une personne mandatée par les autorités publiques compétentes. En région bruxelloise, cette autorité est la Commission Communautaire Commune (Cocom) et en Wallonie, l'Agence wallonne pour une vie de qualité (AViQ).
Le collaborateur du centre d’appel vous appelle toujours depuis le numéro 02 214 19 19 ou envoie un SMS à partir du numéro 8811. Ce sont uniquement ces deux numéros qui sont employés et seuls habilités à vous demander des informations et à vous poser des questions. Vous ne pouvez pas rappeler ces numéros.

Et si vous n’êtes pas joignable ?

-    Si le centre d’appel ne parvient pas à vous joindre au téléphone, un collaborateur du centre d’appel se déplace à votre domicile.
-    Si vous êtes joignable mais préférez une discussion en tête-à-tête, un agent de call center peut se rendre chez vous et identifier avec vous la liste des contacts que vous avez eus récemment.

Que se passe-t-il pour les personnes de contact ?

Toutes les personnes qui ont été en contact avec une personne contaminée sont appelées (ou reçoivent une visite à domicile) dans la mesure où le centre d’appel a été informé de leur identité. Ces personnes recevront à leur tour des conseils pratiques pour ne pas infecter leur entourage et elles ne devront pas lister leurs contacts. L’identité de la personne qui les a contaminées n’est jamais révélée.

Personnes de contact à risque élevé

Avez-vous eu des contacts proches (moins d’1,5 mètre) et prolongés (plus de 15 minutes) avec une personne malade ? Cette personne est-elle un membre de votre famille, un collègue assis à côté de vous au bureau ou un(e) ami(e) ? Votre médecin généraliste et le centre de suivi des contacts vous informeront des mesures à prendre. Il vous sera notamment conseillé de :
-    Limiter strictement vos sorties, par exemple pour aller chez le médecin, à la pharmacie ou faire des courses (alimentaires).
-    Porter toujours un masque buccal quand vous sortez.
-    N’accepter aucune visite chez vous.
-    Appeler votre médecin dès l’apparition de symptômes tels que la fièvre ou la toux. Ne vous rendez pas d’initiative chez votre généraliste : téléphonez-lui préalablement. Si vous n’avez pas de médecin, appelez le 1710.

Personnes de contact à risque moins élevé

Avez-vous eu des contacts de courte durée et non rapprochés avec une personne malade ? Dans ce cas, vous ne devez pas rester à la maison. Respectez toutefois les consignes suivantes :
-    Limitez vos contacts physiques autant que possible.
-    Faites particulièrement attention pendant les 14 jours suivants à garder une distance de 1,5 mètre avec les autres personnes.
-    Lavez-vous les mains très souvent et soigneusement.
-    Couvrez toujours votre nez et bouche avec un masque buccal lorsque vous quittez la maison. Vous pouvez aller à l’école ou travailler.
-    Appelez votre médecin généraliste et restez à la maison si vous présentez des symptômes. Si vous n’avez pas de généraliste, appelez le 1710.

Les données que vous communiquez sont traitées en toute confidentialité et dans le respect de la vie privée

-    Les informations que vous communiquez ne sont utilisées que pour conseiller les personnes avec qui vous avez été en contact au cours des deux dernières semaines.
-    La personne qui vous appelle ou vous rend visite à domicile traitera vos données en toute confidentialité et dans le respect absolu de votre vie privée.
-    Les informations que vous communiquez ne sont pas utilisées pour contrôler le respect des mesures imposées par les autorités. Les informations ne sont pas transmises à la police, à la justice ou à tout autre service de contrôle.
-    Seul le service en charge du dispositif de suivi a accès à la liste des contacts que vous communiquez, jamais votre employeur, vos collègues, votre famille ou la police.
-    Vos personnes de contact ne sont jamais informées de votre identité. Vous restez totalement anonyme.
-    Une seule exception s’applique : lorsque vous êtes allé dans un établissement où séjournent de nombreuses personnes, comme une école, par exemple, ou un centre de soins résidentiels. Dans ce cas, les mesures à mettre en place sont examinées en toute confidentialité avec le médecin responsable pour y éviter l’apparition de la maladie.

Des questions au sujet du suivi des contacts ?

-    sur le Covid-19 : www.info-coronavirus.be ou 0800 14 689
-    www.coronavirus.brussels, www.aviq.be
-    appelez le 1710 si vous êtes malade mais que vous n’avez pas de médecin généraliste

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».