Zoom sur la chiropraxie et l’homéopathie

25 août 2017 / Bébé est là, Puériculture

Après l’accouchement, les médecines alternatives ou médecines douces peuvent s’avérer de bonnes solutions. Zoom sur la chiropraxie et l’homéopathie.

Chiropracteur pour bébé

La chiropraxie 

Lors de l’accouchement, le crâne et les vertèbres cervicales de bébé subissent de nombreuses pressions qui peuvent parfois altérer la croissance de l’enfant : sommeil agité, pleurs inconsolables, difficultés à tourner la tête d’un côté, colites, reflux, déformations du crâne, etc. Dans certains cas, des séances de chiropraxie peuvent être prescrites. Après un examen clinique complet, le chiropracteur établit un plan de traitement. Par de petites pressions, il permet de libérer les tensions et faciliter la mobilité. Une séance se termine toujours par un massage crânien permettant de rétablir l’équilibre. 

L’homéopathie pendant l’allaitement 

Peu de traitements sont compatibles avec l’allaitement, les substances passant dans le lait et pouvant, dès lors, être néfastes pour le bébé. L’homéopathie peut être une solution car les substances sont diluées à un point tel qu’elles deviennent sans danger. Demandez conseil à votre médecin ou à un homéopathe. Certains remèdes homéopathiques peuvent aussi stimuler la lactation lorsque celle-ci devient insuffisante.

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur les premiers mois de bébé

Prête pour le grand jour ? Recevez nos conseils pour bien préparer l’arrivée de votre bébé.

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».