L'importance des vitamines A et D pour les jeunes mamans

6 août 2019 / Bébé est là

Les vitamines A et D sont essentielles pour les femmes après l’accouchement, surtout pendant l’allaitement. À quoi servent-elles et comment éviter les carences ?

Les vitamines A et D sont essentielles aux jeunes mamans

L'importance de la vitamine A

La vitamine A existe sous 3 formes : le rétinol, le rétinal et l’acide rétinoïque. Elle peut soit se retrouver directement dans les aliments d’origine animale, soit l’organisme peut en fabriquer à partir de bêta-carotène contenu dans les végétaux.

Les rôles de la vitamine A

La vitamine A est impliquée dans la croissance osseuse et stimule le renouvellement cellulaire. Elle est donc importante pour les os, la peau et les muqueuses, comme les voies respiratoires et urinaires et les intestins. Elle joue également un grand rôle dans la vision, et notamment dans l’adaptation de l’oeil à l’obscurité. Enfin, elle est primordiale dans la régulation du système immunitaire. En beauté, le rétinol est un actif anti-âge bien connu car il renforce la structure du derme.

Les sources de vitamine A

La vitamine A proprement dite ne se trouve que dans les produits d’origine animale: foie et abats, viande, poisson, lait entier, beurre, oeufs, fromages… L’huile de foie de morue est également bien connue pour ses apports en vitamine A.

Cependant, l’organisme peut transformer lui-même en vitamine A certains caroténoïdes en fonction des besoins du corps. Ceux-ci, qu’on appelle aussi provitamines A, sont présents dans les végétaux. Le bêta-carotène est la provitamine A la plus importante et se trouve dans de nombreux fruits et légumes oranges ou verts foncés : carotte, melon, abricot, pêche, mangue, patate douce, potiron, persil, épinards, chou vert... Pour être bien absorbés par l’organisme, les bêta-carotènes nécessitent la présence de matière grasses. C’est pourquoi manger des abricots accompagnés de quelques noix ou accompagner ses carottes d’un trait d’huile d’olive, sera tout bénéf’ pour la production de vitamine A.

Les spécificités de la vitamine A pour la jeune maman

La vitamine A est essentielle pour le développement cellulaire et donc pour la croissance du foetus et du nouveau-né. C’est pourquoi l’apport en vitamine A est important pour la mère pendant la grossesse et ensuite pendant l’allaitement maternel. Une femme qui allaite son bébé a des besoins en vitamine A presque doublés.

Cependant, en cas d’alimentation équilibrée et de métabolisme en bonne santé, les apports en vitamine A sont tout à fait satisfaisant dans nos pays et la supplémentation en vitamine A n’est pas nécessaire. En cas de doute, consultez votre médecin, mais il est déconseillé de prendre des compléments alimentaires en automédication, car un excès en vitamine A peut être néfaste pour le développement du bébé.

L'importance de la vitamine D

La vitamine D se retrouve dans l’alimentation végétale ou animale sous ses deux formes principales : les vitamines D2 et D3. Ces dernières sont synthétisées dans l’organisme lorsque la peau est exposée aux effets des rayons UVB du soleil.

Les rôles de la vitamine D

La vitamine D facilite l’absorption du calcium et sa fixation sur les os, elle est donc essentielle à la croissance et à la résistance du squelette. Elle renforce aussi le système immunitaire et aurait un pouvoir d’action contre l’évolution de certaines maladies auto-immunes, comme la sclérose en plaques. La vitamine D est bénéfique pour les cellules de notre cœur et de notre cerveau et contribue à combattre fatigue et dépression.

Les sources de vitamine D

Les sources de vitamines D sont doubles. D’une part, elles proviennent de l’alimentation, d’autre part, elles sont produites par notre corps au niveau de la peau par l’exposition au soleil. Les aliments les plus riches en vitamine D sont les poissons gras (saumon, thon, sardines, hareng, truite,... frais ou en conserves), les champignons, les abats, les oeufs et certains produits laitiers (beurre, fromages, lait…).

Les spécificités de la vitamine D pour la jeune maman

Comme la vitamine D est essentielle à la croissance du bébé et renforce son système immunitaire, il est important que le lait maternel des jeunes mamans qui allaitent en contienne suffisamment et qu’elles s’alimentent donc de façon saine et variée. Une alimentation ‘santé’ permet à maman et bébé de recevoir les nutriments nécessaires et la bonne quantité de vitamine. Par contre, il n’est pas rare que l’exposition au soleil soit insuffisante dans nos pays. Voilà pourquoi le pédiatre pourra prescrire des suppléments en vitamine D, que ce soit pour les mamans ou pour les bébés, allaités ou non.

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».