Comment travailler avec ses enfants à la maison ?

2 avril 2020 / Éducation et vie sociale

Depuis la fermeture des établissements scolaires et l’encouragement au télétravail suite à l’épidémie de coronavirus, de nombreux parents se retrouvent confinés avec leur progéniture. Mais gérer des enfants, surtout en bas âge, tout en restant performant dans son travail demande une sacrée organisation ! Voici quelques pistes pour tenter de trouver un nouvel équilibre familial.

Télétravail avec ses enfants durant l'épidémie de coronavirus

Travailler avec son/ses enfant(s) dans les parages peut souvent être mission impossible. En plus des deadlines, des mails et des appels en vidéoconférences, vous devez aussi gérer les demandes pressantes des enfants et la préparation des repas tout en évitant de marcher sur les tas de jouets qui jonchent le sol. Bref, une joyeuse cacophonie qui peut rapidement devenir source de stress et de conflit.

Un enfant, surtout lorsqu’il est jeune, nécessite une attention permanente, ce qui empêche d’être concentré(e) à 100% sur son travail. Cette situation peut entraîner un sentiment de culpabilité à la fois d’être un(e) mauvais(e) employé(e) mais aussi un père ou une mère indigne qui ne s'occupe pas assez de ses enfants.

Alors comment être un bon parent tout en restant productif ?

Accepter de ne pas être un super-héros

La situation exceptionnelle que nous vivons demande aux parents d’assumer de nombreux rôles dans un même environnement. Celui de parents, mais aussi celui de professeur tout en travaillant. C’est aussi déroutant pour vous que pour vos enfants qui ont l’habitude d’aller à l’école pendant la journée et de vous voir disponibles pour eux quand vous êtes à la maison. Il est donc inutile de vouloir en faire “trop” en prévoyant 8 heures de travail d’affilée. Apprenez à relativiser. Un lâcher-prise qui pourra être facilité par une réorganisation de votre travail, voire une charge de travail réduite mais aussi… un employeur bienveillant.

Mettre en place une nouvelle structure

Une fois que le contexte particulier de confinement a bien été exposé aux enfants, il est important de définir une nouvelle routine familiale. Votre organisation sera sans doute différente selon que vous ayez de jeunes enfants ou des adolescents. Après leur avoir expliqué que vous avez du temps pour jouer avec eux mais que vous n’êtes pas en congé et que vous avez aussi besoin de temps pour travailler seul, vous pouvez établir un planning pour donner un rythme à votre journée. Celui-ci indiquera clairement les moments où vous devez travailler et ceux où vous êtes disponibles pour eux. Lorsque vos enfants devront s’occuper seuls, donnez-leur des idées ou des directives claires sur la manière dont ils peuvent s’occuper : travail scolaire, dessin, jeux… et ne culpabilisez pas s’ils passent plus de temps sur les écrans qu’habituellement.

Prévoir des pauses

Faites également preuve de souplesse dans votre planification en acceptant de ne pas pouvoir tout contrôler. Les pauses seront peut-être plus nombreuses que prévues pour répondre aux sollicitations de vos enfants. Cela calmera tout le monde d'y répondre pour pouvoir ensuite reprendre ses occupations dans un esprit plus serein.

Adapter son temps de travail

Le télétravail permet d’être plus flexible. En accord avec votre employeur, essayez de répartir au mieux vos heures sur la journée et de les calquer sur le rythme de vos enfants. Vous serez plus productif lorsqu’ils dorment. S’ils sont en bas âge, profitez de la sieste pour effectuer les appels téléphoniques, les vidéoconférences et boucler les dossiers urgents. Vous pouvez également vous lever plus tôt que vos enfants ou attendre l’heure du coucher pour travailler dans le calme. Cela vous permettra aussi d’avoir plus de temps pour eux durant la journée. Et si votre partenaire fait également du télétravail, vous pouvez alterner votre présence auprès des enfants en fixant des moments de travail et des moments de détente.

Aménager son environnement

Il est aussi très important d’organiser son espace de vie en fonction des activités pour créer une structure. Les plus petits ont besoin de « coins » dans la maison : un coin pour jouer, un coin pour dessiner, un coin pour le travail scolaire (comme à l’école). Pour les parents, l’aménagement de leur environnement est aussi primordial pour mettre des limites entre vie privée et professionnelle. Dans la mesure des possibilités, essayez de garder la cuisine, la salle à manger, le salon et les chambres pour les moments de détente. Et installez votre espace de travail dans une pièce qui peut se fermer. Si ce n’est pas possible, montrez visuellement que vous êtes occupé en installant une petite lampe sur votre bureau. Si la lumière est allumée, les enfants ne doivent pas vous déranger.

Prendre du temps pour soi

Faire du télétravail avec ses enfants peut mettre les nerfs à rude épreuve. Pensez à décompresser dès que possible. Lire, cuisiner, prendre un bain, regarder une série ou un bon film… à chacun son activité pour recharger ses batteries. Bougez et prenez l’air en jardinant, en faisant du sport et en allant vous promener tout en respectant les distances de sécurité. Cette parenthèse dans nos vies peut aussi être l’occasion de relâcher la pression, de profiter de choses simples, de découvrir de nouvelles activités mais aussi de prendre du plaisir à passer plus de temps en famille.

Comment occuper ses enfants ?

Quand  les écoles, les parcs et même les plaines de jeux sont fermés, les parents doivent rivaliser d’ingéniosité pour occuper leurs enfants en évitant qu’ils ne passent tout leur temps devant les jeux vidéos ou sur leur smartphone. Voici quelques idées d’activités, à faire seul ou en famille pour occuper vos enfants durant le confinement :
  • Organiser un atelier découverte culinaire : sortez les tabliers et faites deviner des aliments mystères les yeux bandés. Réunissez ensuite tous les ingrédients pour en faire une recette originale.
  • Les réalisations DIY ont la cote : récupérez des objets inutilisés pour en faire de nouvelles créations en laissant libre cours à votre imagination ou en vous inspirant des nombreux tutos ou autres sites de déco qui proposent des bricolages.
  • Réaliser des jeux d’intérieur avec trois fois rien : par exemple, un parcours de petites voitures avec du ruban adhésif ou un plateau rempli de sable sur lequel on peut dessiner ou apprendre à écrire.
  • S’amuser à l’intérieur ou à l’extérieur (si vous avez un jardin) : en construisant une cabane ou une tente avec des morceaux de bois ou des vieux draps, en réalisant un reportage photos, en organisant une partie de cache-cache à l’envers (une seule personne se cache et les autres le cherchent) ou une course d’obstacles (avec des seaux, des chaises, des palettes en bois, des frites de piscine, une corde à sauter…).


Vous avez besoin d’aide ?

Si vous êtes épuisé mentalement, n’hésitez pas à demander de l’aide. Un psychologue peut vous aider à comprendre vos craintes, à les gérer et à prendre les décisions utiles pour vous et votre famille.
Notre ligne de soutien et d’écoute psy est à votre disposition via le numéro de téléphone gratuit 0800 88 080. Elle est accessible du lundi au vendredi de 8 h à 21 h.














Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».