La sexualité des aînés, le plaisir retrouvé

8 mai 2019

Qui a dit que la sexualité devait aussi prendre sa retraite à partir d’un certain âge ? Alors que l'âge n’influe en rien sur le désir et l’appétit sexuel, l’activité sexuelle régulière est bénéfique pour la santé. On vous explique pourquoi et comment entretenir la flamme. Vous n’aurez plus d’excuse pour ne pas vous faire plaisir !

Couple de personnes âgées qui expérimentent le sexe après 50 ans

Vous avez plein de temps, les enfants volent de leurs propres ailes, la carrière est construite et touche parfois à sa fin… Il est grand temps de penser à vous et à votre couple. Et si cela passait par le plaisir retrouvé d’une sexualité délaissée ? Il n’est jamais trop tard pour se faire du bien.

C’est bon pour la santé… physique et mentale !

Ne cherchez pas d’excuse, entretenir une sexualité est bonne pour la santé, à n’importe quel âge !

Des études l’ont démontré, avoir des rapports sexuels fréquents stimule la formation de neurones au niveau de l’hippocampe, qui pilote les fonctions cognitives. Les personnes âgées qui sont actives sexuellement présenteraient moins de chances de développer des problèmes de mémoire ou de démence.

Le sexe favorise aussi la production d’ocytocine et de dopamine, qui ont des propriétés anti-stress et sont excellentes pour le moral. De même, l’ocytocine qui est libérée pendant l’orgasme, donne envie de dormir et favorise un bon sommeil, ce qui est très bénéfique pour le corps et l’esprit. Enfin, l’activité sexuelle est bonne pour le coeur car équivaut à une activité physique et réduit la tension artérielle. Le sexe est donc excellent pour la santé physique et mentale et lutte efficacement contre la dépression.

Surmonter les inconvénients de l’âge

Lorsque la routine est installée dans le couple, que le sentiment amoureux ou la passion se sont atténués, que les tracas du quotidien prennent le dessus… la sexualité a peut-être déserté le lit conjugal.
Aussi, le deuil, la dépression ou les insomnies auxquels on est parfois confronté en vieillissant, sont autant d'inhibiteurs de la libido. On délaisse alors naturellement les relations amoureuses.
De plus, que ce soit chez l’homme ou la femme, certains soucis physiologiques apparaissent aussi parfois avec l’âge. 

Ne vous laissez pas abattre. Si il faut bel et bien faire le deuil de sa jeunesse perdue, cela ne veut pas dire qu’il faille renoncer aux plaisirs érotiques. Recentrez-vous sur votre couple, vous avez tout à y gagner. Et il y a fort à parier que votre conjoint accueille ce rapprochement avec entrain.

Pour ce qui est des inconvénients de santé ou liés à l’âge, ne vous en faites pas, il y a des remèdes à presque tout pour arriver au plaisir.

  • Les effets de la ménopause :
    • Les variations d’humeur et de libido ne sont pas des fatalités et vont finir par s’atténuer, essayez de passer outre.
    • Contournez la sécheresse vaginale par l’utilisation d’un lubrifiant.
  • Les troubles de l’érection :
    • L’érection masculine est certes moins vigoureuse, mais il existe des remèdes naturels ou médicamenteux qui peuvent vous aider (parlez-en à votre médecin).
  • La peur du déclin sexuel :
    • Rassurez-vous, la capacité à jouir n’a pas d’âge et bonifie avec l’âge.
  • Fatigue :
    • Reposez-vous quand vous en ressentez le besoin, mais pas trop.
    • Faites une activité physique régulière, même douce, pour vous maintenir en forme (marche, natation, yoga, gym douce...)

Les avantages de la maturité

Car oui, la maturité comprend un tas d’avantages dont il faut sublimer le potentiel !

  • Grâce à l’expérience et la confiance en vous acquises au fil du temps, vous savez ce qui (vous) plaît : vos zones érogènes préférées ou les positions qui vous procurent le plus de plaisir.
  • Vous n’avez plus rien à (vous) prouver non plus. Transformez cette aisance en audace et cela fera des étincelles.
  • Prenez le temps. De penser à vous, de faire plaisir à votre partenaire, de faire monter le désir, de faire l’amour, tout simplement. Ça tombe bien, vous en avez plus qu’avant, du temps. Profitez-en !
  • Si vous êtes avec votre partenaire depuis longtemps, vous avez une relation plus complice. Le sexe peut alors être plus lent et plus doux. Savourez votre chance.
  • Respectez votre rythme et si besoin, les contraintes dues à la fatigue, aux douleurs ou parfois à la maladie. Adaptez des positions adéquates et explorez des pratiques plus douces. Les massages, les caresses ou le sexe oral peuvent durer plus qu’avant et même remplacer le traditionnel coït dans vos relations sexuelles.

Besoin d’autre chose ?

Comme à tout âge, vous avez envie de nouveauté et vous avez le droit d’explorer de nouvelles choses pour pimenter vos relations sexuelles. La variation et la créativité sont de mise et vivement conseillées.

  • Essayez de nouveaux lieux ou sortez des habitudes. Planifiez vos moments érotiques et faites monter le désir en vous envoyant des petits messages coquins, par exemple.
  • Regardez des vidéos stimulantes ensemble. Il paraît qu’il en existe adaptées à tous les âges. On vous laisse découvrir cela…
  • Faites entrer des sex toys dans la chambre à coucher. Ils peuvent compenser un problème fonctionnel qui empêche parfois d’atteindre l’orgasme.

Que ce soit pour raviver la flamme d’une longue relation qui a tendance à s’essouffler ou pour aborder un nouvel amour, il y a matière à se faire du bien. Oubliez votre âge et acceptez de vous construire une vie sexuelle dans le présent, adaptée à vos envies. Tout est simplement une question d’amour et de plaisir.

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».