Une pyramide alimentaire qui chamboule les habitudes

16 octobre 2018

Un autre modèle de pyramide alimentaire a été dévoilé en Flandre. Et on peut dire qu’elle suscite le débat vu les changements radicaux que cette pyramide établit. Qu’a-t-elle de nouveau et que chamboule-t-elle ? Nous vous expliquons tout. 

Alimentation saine

Pour un changement, c’est un changement radical. Une pyramide alimentaire complètement inversée a été dévoilée l'année dernière en Flandre. Elle change radicalement les habitudes alimentaires, et même les comportements. Car nous devons désormais parler de deux pyramides.

pyramide alimentaire Flandre

Une pyramide alimentaire inversée
La nouvelle pyramide est à l’envers et compte désormais trois niveaux pour six auparavant. Tout d’abord, la base : boire de l’eau. Les couleurs varient ensuite. Dans le vert, les fruits et légumes sont bien évidemment privilégiés dans une partie « meer » (plus) pour une alimentation saine. On passe ensuite au vert plus clair avec les poissons, les fromages, les œufs, les volailles et les laitages. En opposition à « meer » en vert, nous avons « minder » (moins) en orange. Moins de viande rouge, moins de beurre. Enfin, en rouge et hors de la pyramide, tous les aliments en rouge à diminuer voire bannir de son alimentation : chocolat, fast-food, alcool, sel…

pyramide alimentaire Flandre mieux bouger

Une deuxième pyramide pour mieux bouger
La deuxième pyramide ne parle plus d’alimentation mais de comportement et de mode de vie. Bouger pour mieux vivre. Il est ainsi préconisé de faire du sport chaque semaine et de bouger, (marcher, monter les escaliers, travailler debout, jouer avec ses enfants) tous les jours. Vous êtes régulièrement assis ? Bouger au moins toutes les 30 minutes. Si cette pyramide et ses recommandations coulent de source et sont de bon aloi, la pyramide alimentaire suscite les critiques.

Pourquoi tant de critiques ?
Vin et alcool sont quasi bannis, et c’est plutôt logique quand on connait leur effet néfaste et additif sur le long terme. Là où le bât blesse, c’est que cette pyramide ne prend pas en compte le court terme. Aucun médecin n’empêchera totalement de boire un verre de vin ou une bière et des chips une fois de temps en temps, importants pour le bien-être, dans une alimentation équilibrée. Pour la malbouffe par contre, pas de discussion tant cette alimentation transformée est saturée de sel et de sucre. Autre souci, ce sentiment d’obligation et d’interdiction quand l’ancienne pyramide était plutôt une source d’inspiration et de conseils.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous d’accord avec cette nouvelle pyramide ? Faites-le nous savoir via ebc@partenamut.be ! 

pyramide-alimentaire

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».