Movember, un mois pour parler de santé masculine

5 novembre 2019 / Cancer , Prevention et soins - Maladies graves et chroniques , Prevention

Novembre est de retour, le mois où on se laisse pousser la moustache pour la bonne cause. L’idée derrière cette initiative est de sensibiliser à la santé masculine : cancer de la prostate et des testicules, santé mentale et suicide en particulier. 

Movember-moustache-novembre

La santé masculine en crise 

Le site de l’association Movember parle d’une santé masculine en crise. 
Les hommes vivraient en moyenne 6 ans de moins que les femmes, et ce, partout sur le globe. Le genre serait donc un facteur de risque et un indicateur d’espérance de vie importants et fiables. 

Les causes évoquées sont d’une part les cancers masculins (prostate, testicules) et d’autre part, les problèmes de santé mentale menant au suicide, qui est 3x plus élevé chez les hommes que chez les femmes. 

Pour mettre en avant cette inégalité des genres au niveau de la santé, la Movember Foundation se consacre à ces problématiques masculines et veut attirer l’attention globale : population, décideurs, médecins, etc. Comment ? En levant des fonds pour financer des projets concrets visant, à l’échelle mondiale, à contribuer à une vie plus heureuse, plus saine et plus longue pour les hommes. 

Cancers de la prostate et des testicules 

Le cancer de la prostate est le cancer le plus répandu chez les hommes et les malades du cancer de la prostate ou des testicules subissent de lourdes conséquences liées à leur traitement dans la vie quotidienne. 
Les fonds récoltés par Movember servent entre autres à accélérer la recherche et la lutte contre le cancer de la prostate, ainsi qu’à améliorer la qualité de vie des malades. 

La santé mentale et le suicide des hommes

Dans le monde, chaque heure, 60 hommes mettent fin à leurs jours, soit un chaque minute. Les hommes auraient plus de mal à confier leurs problèmes, ce qui engendre une grande souffrance mentale. La fondation Movember veut sensibiliser et aider les hommes à prendre soin de leur santé mentale, pour éviter qu’ils ne pensent au pire. 

Attirer l’attention de deux façons 

Se laisser pousser la moustache 

Contraction de “mo”, pour moustaches, et novembre, Movember est une fondation qui a lancé le concept du moismoustachu. L’idée est de démarrer le mois en étant rasé de près et de ne laisser pousser que la moustache. Pourquoi ? En ce faisant, les moustachus, aussi appelés les “Mo Bro”, attirent l’attention de leur entourage et ouvrent le dialogue sur des sujets sensibles liés à la santé masculine et espèrent ainsi récolter des fonds pour la cause ! 

Vous voulez participer ? Rendez-vous sur Movember.com pour vous inscrire et lire les règles ‘du jeu’. 

Se mettre en mouvement 

Un peu moins connue, cette partie de la récolte de fonds permet à tout un chacun de s’engager dans la lutte ! Ici, c’est le “Move” (“bouger”) de Movember qui est pris au pied de la lettre. En pratiquant le “Move”, c’est-à-dire en courant ou en marchant 60 km au cours du mois, pour symboliser les 60 suicides par heure, tout le monde peut, seul ou en équipe, soutenir la santé masculine. 

Découvrez la marche à suivre sur Movember.com et inscrivez-vous ! 
Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».