Maladies cardiovasculaires : optez pour la prévention !

22 septembre 2020 / Prevention et soins - Maladies graves et chroniques

Quelles sont les principaux troubles cardiaques ? Et comment les prévenir ? Tous nos conseils pour se protéger des maladies cardiovasculaires et garder un cœur en bonne santé.

Comment prévenir les maladies cardiovasculaires?

Les maladies cardiovasculaires, c’est quoi ? 

D’après la Ligue cardiologique belge, 1 Belge sur 2 serait concerné par les maladies cardiovasculaires. On regroupe sous ce nom les maladies qui atteignent le cœur mais aussi le système de circulation sanguine. Les maladies cardiovasculaires les plus courantes sont : 

  • L’insuffisance coronarienne : cette maladie correspond à une diminution du flux sanguin des artères coronaires. Le plus souvent, cette diminution est la conséquence du rétrécissement de ces artères. 
  • L’insuffisance cardiaque : elle désigne l’incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang dans l’organisme et provoque fatigue, essoufflement, problèmes respiratoires et gonflement des pieds et des chevilles. 
  • L’accident vasculaire cérébral est l’interruption de la circulation sanguine dans le cerveau. Cette interruption est souvent due à un caillot qui prive le cerveau d’oxygène, ce qui peut l’endommager rapidement. 
  • Les troubles du rythme cardiaque : le cœur peut parfois battre trop vite, trop lentement ou de façon irrégulière. C’est ce qu’on désigne sous le nom d’arythmies. Elles sont déclenchées par une perturbation de l’activité électrique qui régule les mouvements du cœur. 
  • L’hypertension : chez une personne hypertendue, la pression du sang est trop forte à l’intérieur des vaisseaux sanguins. Quand les valeurs de mesure (en millimètres de mercure ou mmHg) dépassent 14 en pression systolique et 9 en pression diastolique, on parle d’hypertension. La valeur considérée comme « normale » est 12/8.

Les facteurs de risques 

Les facteurs de risques se divisent en deux catégories : d’une part, les risques sur lesquels on ne peut pas agir comme l’âge, le sexe, les problèmes liés à l’hérédité familiale… et tous les facteurs sur lesquels vous pouvez agir, d’autre part ! 
Le risque augmente avec l’accumulation de facteurs. En adoptant un mode de vie plus sain et actif, vous pouvez avoir un impact durable et diminuer les risques de souffrir d’une maladie cardio-vasculaire. 

Comment diminuer ce risque ?

Bien manger

En adoptant une alimentation diversifiée et équilibrée, de type méditerranéen, vous pouvez avoir un impact positif sur votre santé cardiovasculaire, mais également métabolique. En effet, ce type d’alimentation prévient également le diabète de type 2. L’alimentation méditerranéenne met l’accent sur les fruits et légumes frais, le poisson, les féculents complets et l’huile d’olive et de colza. Le surpoids est également un facteur de risque : une bonne hygiène de vie vous permettra de garder un IMC (indice de masse corporelle) en dessous de 25 (on considère généralement qu’un IMC supérieur à 25 est un surpoids).

Bouger ou faire du sport

La sédentarité est un facteur reconnu mais il suffit de bouger 30 minutes tous les jours pour faire diminuer grandement le risque. Vous n’avez pas forcément besoin de vous mettre au jogging si courir ne vous plaît pas. Les escaliers plutôt que l’ascenseur, marcher ou prendre le vélo plutôt que la voiture, les loisirs à l’extérieur… La marche est une excellente activité !

Arrêter de fumer

Le tabagisme est un gros facteur de risque d’apparition de maladies cardiovasculaires. D’après la Ligue cardiologique belge, les fumeurs ont 70 % de plus de risques d’être atteints d’une maladie cardiaque. Si vous désirez arrêter de fumer, vous pouvez consulter le site de Tabacstop

Contrôler votre tension

Faites contrôler votre tension régulièrement. En effet, l’hypertension passe très souvent inaperçue et provoque peu de symptômes spécifiques. Dans ce cas aussi, une alimentation équilibrée et modérée en sel sera votre alliée. Pour rester gourmet, misez sur les épices, mais aussi les agrumes, les herbes, les oignons, les piments… et tentez de diminuer votre consommation de « sel caché ». Les plats préparés, les snacks pour l’apéritif, certaines eaux pétillantes ou les bouillons en contiennent de grandes quantités.

Gérer votre stress

Le stress, s’il est chronique, peut devenir néfaste pour tout l’organisme. Gérer son stress, c’est donc souhaitable pour votre bien-être général, mais également pour préserver votre santé cardiovasculaire. 
Bonne nouvelle : notre application Vitalité vous propose plusieurs programmes pour apprendre à mieux gérer votre stress ou retrouver un sommeil réparateur ! 

Evaluer votre risque

Vous pouvez évaluer votre risque de maladies cardiovasculaires très simplement en comparant votre situation à ces quelques affirmations. Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces situations, nous vous conseillons de consulter votre médecin: 

  • Vous avez un problème d’hypertension 
  • Vous avez du diabète
  • Vous avez un problème de cholestérol
  • Vous avez déjà eu un problème cardiaque
  • Un membre de votre famille a déjà eu un problème cardiaque
  • Vous fumez tous les jours
  • Votre mode de vie est plutôt sédentaire
 

 

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».