Coronavirus : incapacité de travail et couverture à l'étranger

18 mars 2020

Le coronavirus (Covid-19) impacte significativement notre quotidien. Indemnités si vous êtes affecté ou si vous ne pouvez plus travailler, soins à l'étranger : voici la réponse aux questions que vous nous posez le plus.

Vous êtes nombreux à nous poser des questions en lien avec la crise du coronavirus (Covid-19). Pour vous faciliter la vie, voici la réponse à vos principales interrogations. 

Je suis en quarantaine et je ne peux plus travailler. Ai-je droit à une indemnité pour incapacité de travail ? 

Avec un certificat médical

Vous êtes placé en quarantaine parce que vous êtes malade et vous avez reçu un certificat médical l'attestant ? Vous êtes couvert et les conditions habituelles s'appliquent. Selon la durée de votre absence, vous pourrez demander des indemnités pour incapacité de travail versées par votre mutualité.  

Sans certificat médical

Vous êtes placé en quarantaine chez vous à titre préventif, parce que vous revenez d'une zone à risque ou parce que vous avez été en contact avec une personne potentiellement atteinte du coronavirus ?  En dehors d'une hospitalisation ou d'un certificat médical mentionnant explicitement le diagnostic du Covid-19, la réglementation ne permet pas de reconnaître une incapacité de travail, tant pour les travailleurs salariés que pour les indépendants. Mais comme expliqué ci-dessous, vous bénéficiez peut-être d'autres indemnités que celles versées par la mutualité. 

Chômage temporaire ou revenu de remplacement en cas de quarantaine

Pour les travailleurs liés par un contrat de travail

L'Onem prévoit pour les travailleurs salariés la possibilité d'un chômage temporaire pour force majeure aux conditions qu'elle a définies pour ce cas spécifique du coronavirus. Adressez-vous à votre employeur pour en savoir plus. 

Pour les travailleurs indépendants

Des mesures spécifiques pour les travailleurs indépendants sont prévues pour leur permettre de bénéficier d'un droit de passerelle pour un revenu de remplacement versé par la caisse d'assurances sociales. Voici ce qu'a communiqué l'Inasti à ce propos. Adressez-vous à votre caisse d'assurances sociales pour en savoir plus.  

Vous avez demandé à votre caisse d'assurances sociales de bénéficier de ce droit passerelle ? Et l'on vous demande de faire compléter par Partenamut une attestation spécifique pour les personnes à votre charge ? Exceptionnellement, L'Inasti vous dispense de cette démarche. Une simple déclaration de votre part auprès de la caisse d'assurances sociales suffit, et vous ne devez pas passer par votre mutualité pour votre demande de ce droit passerelle. 

Et si je suis hospitalisé ?

Vous êtes hospitalisé à cause du coronavirus et vous faites parvenir un certificat médical à votre mutualité ? La réglementation sur l'incapacité de travail s'applique normalement, y compris en cas de Covid-19. 

Je dois vous envoyer un certificat médical mais je ne peux pas sortir de chez moi. Que dois-je faire ? 

Pour vous soutenir pendant cette période (Covid-19), nous avons temporairement adapté la procédure de remise de certificats médicaux. Vous pouvez donc nous les transmettre :

En utilisant le formulaire de contact

Exceptionnellement, vous pouvez nous envoyer vos certificats médicaux en utilisant le formulaire de contact

Bon à savoir : Vous avez reçu un original papier du certificat et vous nous en envoyez une version scannée ? Conservez précieusement cet original papier : vous devrez nous le faire parvenir plus tard. 

En utilisant la boîte aux lettres des agences

Pendant cette période, vous pouvez également déposer vos certificats médicaux dans les boites aux lettres de nos agences. Attention : vous pourrez déposer vos certificats dans les boîtes aux lettres des agences uniquement.

Par courrier postal

Vous pouvez aussi nous faire parvenir votre certificat par courrier postal envoyé à notre siège : Partenamut, Boulevard Mettewie 74-76 à 1080 Bruxelles. 

J'ai séjourné dans une zone à risque et j'ai eu besoin de soins médicaux. Suis-je couvert par ma mutualité pour le remboursement de ces soins et pour un éventuel rapatriement s'il s'avère nécessaire ? 

Votre mutualité couvre comme elle le fait habituellement les soins urgents médicaux lors d'un séjour à l'étranger, même s'il s'agit d'un pays ou d'une région à risque pour le coronavirus (Covid-19), pour autant bien entendu que ce pays soit au départ bien repris dans la liste des pays couverts par votre mutuelle. L'ampleur de la crise est mondiale. Le SPF Affaires Etrangères déconseille donc pour le moment tout voyage vers l'étranger et, si vous séjournez pour le moment à l'étranger, de suivre les instructions des autorités locales.

Quelques exemples...

Vous êtes hospitalisé pendant 10 jours lors d’un séjour à l’étranger à cause du coronavirus ? Partenamut couvre cette hospitalisation et un rapatriement s'il s'avère nécessaire. 

Vous êtes soigné par un médecin sans avoir été hospitalisé ? Partenamut interviendra aussi après présentation des factures relatives à ces frais médicaux. 
Les conditions de couverture de vos soins urgents à l'étranger sont donc identiques, même si vous êtes dans une zone fortement touchée par le coronavirus. 

  
Et si je suis placé en quarantaine dans mon hôtel ?
Vous séjournez dans une zone où le coronavirus a été détecté et vous avez été placé en quarantaine, par exemple dans votre hôtel ? Achat d'un nouveau billet, coûts liés à cette prolongation forcée... Les frais non-médicaux ne sont bien entendu pas couverts pas votre mutualité, car ils sortent du cadre de soins médicaux. 

Découvrez aussi ici toutes les infos sur l'adaptation de nos services aux circonstances ainsi que nos FAQ consacrées à cette crise du coronavirus.  

Vous avez d'autres questions ?

Consultez le site info-coronavirus.be où sont relayées par les autorités publiques toutes les informations en lien avec le Covid-19. 
 

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».