Contraception féminine : vers des remboursements étendus

18 mars 2019 / Adolescence

Le remboursement de la contraception féminine se fera bientôt jusqu'à 25 ans. La pilule du lendemain sera en outre remboursée quel que soit l'âge.

La contraception féminine sera bientôt encore mieux remboursée

Suite à l’adoption d’une proposition de loi par la Commission Santé de la Chambre, de nombreux moyens contraceptifs féminins seront bientôt mieux remboursés, avec :

  • d’une part un remboursement intégral désormais accessible aux femmes jusqu’à 25 ans. Aujourd’hui, ce remboursement n’est prévu que jusqu’à l’âge de 20 ans.
  • d’autre part le remboursement de la pilule du lendemain quel que soit l’âge de la femme, alors qu’il n’est aujourd’hui aussi prévu que jusqu’à l’âge de 20 ans.

De nombreux contraceptifs féminins, sauf le préservatif

L’objectif de cette mesure de gratuité qui existe depuis 2004 était clair : garantir la gratuité de la pilule contraceptive pour les femmes de moins de 21 ans. Ce remboursement intégral vaut si le médecin prescrit le contraceptif le moins cher. Si le médecin prescrit un autre moyen contraceptif, le remboursement s’effectue aussi, mais avec une quote-part personnelle du patient. La mesure vaut pour des contraceptifs comme la pilule œstrogène et progestative, les patchs contraceptifs, les stérilets, les implants, la pilule du lendemain… mais pas pour les préservatifs.

Une mesure pas encore effective

Ces nouvelles mesures ne seront néanmoins effectives qu’après avoir été confirmées par un Arrêté royal d’exécution. La date de l’entrée en vigueur de ces remboursements étendus n’est donc à l’heure actuelle pas encore connue.

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».