Comment limiter les fausses couches ?

25 août 2017 / tout au long de la grossesse, Incidents/Maladies

Une fausse couche signifie un avortement spontané, la perte non provoquée du bébé. Quelles sont les causes éventuelles d’une fausse couche et que faire pour en limiter les risques ?

Risque de fausse couche
Il peut malheureusement arriver qu’une grossesse ne puisse pas arriver à son terme. C’est ce que l’on appelle la fausse couche : le bébé est expulsé naturellement avant même d’être viable, c’est-à-dire avant la 28e semaine de grossesse. 

Quelles sont les causes d’une fausse couche ? 

7 fois sur 10, cette fausse couche se produit parce que le bébé est atteint d’anomalies ; la nature procède ainsi à une sorte de sélection des fœtus, gardant ceux qui ont des chances de survivre. 

Mais la fausse couche peut résulter d’autres causes comme :

  • Une grossesse extra-utérine (l’embryon est resté dans la trompe, au lieu d’aller s’installer dans l’utérus)  
  • Une malformation de l’utérus  
  • Un mauvais équilibre hormonal (la maman n’a pas assez d’hormones indispensables à la grossesse : progestérone ou œstrogènes)  
  • Un rejet du fœtus par le système immunitaire de la maman qui l’identifie comme un intrus  
  • Un choc sur le ventre durant la grossesse  
  • Des maladies chez la maman comme l’hypertension, certaines formes de diabète  
  • Une carence alimentaire  
  • Une grossesse multiple

Comment pouvez-vous prévenir une fausse couche ?

Vous ne pouvez malheureusement pas faire grand-chose. Pour mettre toutes les chances de votre côté, évitez de fumer durant la grossesse, de boire trop de café et veillez à manger de manière équilibrée

Quel traitement en cas de fausse couche ?

Si vous présentez des saignements, même de faible intensité, contactez votre médecin. D’autant plus si vous présentez des douleurs dans le ventre ou le dos. 

Si, malheureusement, vous perdez votre bébé, il est important d’en connaître la cause pour savoir si vous risquez une nouvelle fausse couche lors d’une prochaine grossesse. Sachez tout de même que, dans la plupart des cas, une première fausse couche n’est pas annonciatrice d’une série d’autres.
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 1 à 3 mois

Votre famille va bientôt s'agrandir ?
Découvrez tous les avantages de Partenamut pour la naissance de votre enfant ! 

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».