Quels changements pour votre santé ce 1er janvier ?

9 janvier 2019

Chaque année apporte son lot de changements et de nouveautés. 2019 n'est pas en reste !

Quels changements pour votre santé en 2019 ?

Un meilleur remboursement des médicaments contre l'hépatite C

A compter de ce 1er janvier, les conditions d’obtention d’un remboursement pour les médicaments contre l’hépatite C sont assouplies. Tous les patients atteints par la maladie peuvent désormais bénéficier d’un remboursement, peu importe le stade de la maladie. Auparavant, seules les personnes à un stade avancé de la maladie pouvaient en bénéficier.

L'hépatite C est une maladie infectieuse qui atteint principalement le foie. Le virus se transmet essentiellement par le sang (rapports sexuels non-protégés, injection de drogues, transfusions, etc.). Si certains patients guérissent spontanément, la maladie peut en revanche devenir chronique chez d'autres et causer des lésions permanentes au foie. Une prise en charge plus rapide de ce virus permet donc d’éviter que celui-ci ne nécessite de traitements plus lourds.

Prix fixe pour les transports urgents en ambulance

Bonne nouvelle en ce début d'année : chaque patient payera un montant fixe de 60 € pour un transport urgent en ambulance 112 et ce, peu importe l'endroit où il est pris en charge, d'où provient l'ambulance et vers quel service d'urgence il est transporté. Cette mesure entend pallier la difficulté de compréhension des factures de transport en ambulance et les prix fort variables d'une intervention à une autre.
Rappelons toutefois que cette mesure ne concerne que les transports urgents en ambulance demandés par les services de secours comme le 112.

Financement groupé des soins hospitaliers à basse variabilité

Derrière ces termes peu connus se cache un concept assez simple : certains actes médicaux, notamment en milieu hospitalier, ne nécessitent pas de soins différents entre les patients et sont donc identiques pour tous. L’État belge interviendra à partir du 1er janvier de la même manière dans tous les hôpitaux du pays pour ces soins de santé spécifiques. 57 groupes de patients dont les traitements sont standardisés ont été identifiés. Un prix fixe sera ensuite établi pour les honoraires de soins par admission de patient.

L'usage du banc solaire soumis à une autorisation différente

Dans la réglementation actuelle, toute personne majeure n’ayant pas un type de peau 1 (peau très sensible aux rayons UV) peut se rendre dans un solarium. A partir du 1er janvier 2019, deux méthodes pour déterminer ce type de peau vont exister.

  • Première possibilité : via un médecin. Dans ce cas, le client devra présenter une attestation médicale au responsable du centre de bronzage indiquant son type de peau.
  • Si le solarium possède un appareil professionnel de détermination du type de peau, une visite chez le médecin n'est pas obligatoire.

Légère augmentation des consultations chez le généraliste

Les honoraires pour une consultation classique chez un généraliste augmentent de 3,33%. Exemple concret : le tarif pour une consultation passe donc à 26,27€. Bonne nouvelle cependant, puisque le remboursement augmente également. Le ticket-modérateur (montant restant à votre charge après intervention de la mutualité) reste donc pratiquement inchangé.

Compétences en matière de santé : changement dans les institutions

La sixième réforme de l'État instaurée en 2014 prévoyait qu'une partie des compétences actuellement fédérales en matière de santé soient transférées aux entités fédérées. Depuis cette date, l'INAMI continuait toutefois à en chapeauter la gestion administrative. A partir du 1er janvier 2019, c'est aux Régions ou Communautés de piloter elles-mêmes les matières suivantes :

  • soins aux personnes âgées (maisons de repos, maisons de repos et soins)
  • santé mentale (institutions psychiatriques)
  • prévention
  • aide aux personnes handicapées (exemple : allocation pour l'aide aux personnes âgées (ADA))
  • soins de 1ère ligne

Des organismes spécifiques ont donc été mis sur pied par les entités fédérées pour prendre en charge ces compétences :

  • Région de Bruxelles-Capitale : Iriscare. En parallèle, la Cocom s'occupera des normes d'agrément et du contrôle des institutions.
  • Wallonie : l'Agence pour une vie de qualité (AVIQ).
  • Flandre : Vlaamse Sociale Bescherming (VSB).
  • Communauté germanophone : Dienststelle für Selbststimmtes Leben (DSL ; agence pour une vie autodéterminée).

Sources - En savoir plus

Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité, prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».