Contre la grippe, pensez au vaccin !

16 novembre 2018 / Prevention , Vaccins

Chaque hiver, jusqu’à 8 % des Belges sont atteints par la grippe. Banale, cette maladie ? Pas tant que ça ! La grippe peut provoquer des complications. Faites-vous partie des groupes à risques qui devraient se faire vacciner ? On vous dit tout !

Contre la grippe, pensez au vaccin !

La grippe, carte d'identité

Quels sont les symptômes de la grippe ? 

La grippe arrive en compagnie d'une série de symptômes désignés sous le nom d'état grippal : fièvre élevée, courbatures, maux de tête, toux, écoulement nasal, fatigue, malaise général. Les symptômes disparaissent en général en 1 semaine chez les personnes en bonne santé. La grippe est une maladie virale, et on ne prescrit pas d'antibiotiques en général, sauf en cas de surinfection bactérienne.

La grippe, une maladie pas si banale

Pourtant, certaines personnes à risque peuvent développer des complications :

  • Pneumonies et bronchites
  • Aggravation possible de maladies chroniques (asthme, diabète, maladies auto-immunes…)

Le virus de la grippe affaiblit votre organisme, notamment le système respiratoire. Des bactéries peuvent s’y installer et causer des infections graves si votre état de santé est déjà fragile. Le taux de mortalité de la grippe est souvent lié à ces complications et touche majoritairement les personnes âgées (97 % des décès causés par la grippe touchent des personnes de plus de 65 ans).

Faites-vous partie des personnes à risque ?

Les groupes à risques pour le virus de la grippe sont définis selon leur âge, leur état de santé ou bien leur activité professionnelle. Vous vous reconnaissez dans la liste ci-dessous ou un membre de votre famille ? Consultez votre docteur au sujet du vaccin contre la grippe saisonnière.

  • Les personnes de plus de 65 ans
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes séjournant en institution
  • Les enfants de plus 6 mois atteints de maladies chroniques ou suivant un traitement à l’aspirine de longue durée.
  • Les personnels de santé
  • Les personnes vivant sous le même toit que des personnes à risques ou des enfants de moins de 6 mois. Se vacciner, c’est aussi protéger les autres. En évitant la maladie, on évite aussi de la transmettre à des personnes au système immunitaire plus fragile ou à de très jeunes enfants. 

De plus, certains facteurs vous exposent aussi à un risque accru en cas de grippe, comme fumer ou être exposé à de la fumée ou avoir un système immunitaire affaibli (stress chronique, mauvais sommeil, alimentation déséquilibrée…).

Quand se faire vacciner ?

La meilleure saison pour se faire vacciner est d’octobre à décembre, pendant l’automne. Le vaccin vous protège effectivement 2 semaines après l’injection : votre corps a besoin de ce temps pour fabriquer les anticorps pour lutter contre le virus. Vous pensez être en retard cette année ? Mieux vaut être vacciné en décembre que pas du tout ! Et en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

La vaccination est recommandée tous les ans pour 2 raisons :

  • Les virus évoluent vite et sont différents chaque année : chaque année, le vaccin est réétudié pour une meilleure efficacité. 
  • Le vaccin vous protège pendant 6 à 9 mois, c’est-à-dire jusqu’à l’hiver suivant.

Peut-on attraper la grippe, même vacciné ?

Il est possible d’attraper la grippe, même après une vaccination. Si vous êtes en contact avec le virus juste après la vaccination, par exemple. Toutefois, la maladie est toujours moins grave après une vaccination et les risques de développer des complications très réduits.

Comment limiter la transmission de la grippe ? 

Quelques gestes et recommandations simples peuvent aider à limiter la transmission de cette maladie virale. 

  • Si vous ressentez les symptômes de la grippe, consultez votre généraliste et restez chez vous. Evitez les rencontres qui ne seraient pas essentielles pour limiter la transmission du virus.
  • Lavez-vous les mains fréquemment avec de l'eau et du savon
  • Utilisez des mouchoirs jetables pour tousser ou éternuer et jetez-les immédiatement. Si vous n'avez pas de mouchoirs, toussez contre votre bras.
Et grâce aux Avantages Partenamut, le coût du vaccin restant à votre charge est remboursé à 100 %, jusqu’à 25 € par an !

Plus de 60 avantages et services pour toutes les étapes de votre vie.

En savoir plus

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».