L’alcool est nocif dès le début de la grossesse, alors attention !

24 août 2017 / tout au long de la grossesse, Alimentation

L’alcool a un effet néfaste sur le développement du fœtus. Aucune étude scientifique ne peut déterminer avec certitude une limite du nombre de verres par semaine qui serait sans effet sur le bébé…

Alcool et grossesse
Dans les cas les plus graves, il provoque un syndrome d’alcoolisation fœtale qui cause malformations, déficiences intellectuelles et autres troubles congénitaux. Mais il est possible que les conséquences soient en relation avec les doses consommées par la maman… Et en particulier au tout début de la gestation, entre le 10e jour et la 10e semaine, période critique sur le plan neurologique. Les conséquences seront alors irréversibles… 

La consommation d’alcool pendant la grossesse peut aussi provoquer chez l’enfant une fente labio-palatine (bec de lièvre), une malformation cardiaque ou des organes génitaux, mais aussi une fausse couche ou un accouchement prématuré. 

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 1 à 3 mois

Votre famille va bientôt s'agrandir ?
Découvrez tous les avantages de Partenamut pour la naissance de votre enfant ! 

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».