Bien préparer son passage à la retraite

28 janvier 2019

La retraite n'est pas une période facile à aborder. Perte de revenus, tout ce temps à occuper, pépins de santé qui pointent le bout de leur nez... Comment passer sereinement le cap, à quoi faut-il penser pour préparer au mieux sa retraite ? Nous faisons le point.

Comment bien se préparer à la retraite ?

Alors que pendant toute la carrière, on idéalise ce moment où on peut enfin rendre son tablier et profiter de la vie les pieds en éventail, une fois qu’on approche la soixantaine, on finit par redouter la ‘pension’. Rassurez-vous, la retraite est aussi une merveilleuse étape de votre vie et ouvre un monde de possibilités. Et si on y est bien préparé, il n’y a pas de raison de ne pas en profiter pleinement.

A partir de quand prendre ma retraite

Aujourd’hui, l’âge légal de la pension est de 65 ans dans tous les régimes, c’est-à-dire les indépendants, les fonctionnaires et les salariés (sauf quelques exceptions comme les mineurs, les marins…).

La pension prend effet le 1er jour du mois suivant la date de votre 65ème anniversaire.

En 2025, il faudra avoir 66 ans et à partir de 2030, 67 ans pour prendre sa retraite (prenant cours le 1er février de ces années).

La retraite anticipée pour les longues carrières

La retraite anticipée concerne les personnes qui prennent leur retraite avant l'âge légal de la pension.
Suivant certaines conditions d’âge et de carrière, il y a des exceptions dites ‘de longue carrière’. Par exemple, si vous êtes salarié ou indépendant, que vous n’avez que 63 ans mais cumulez déjà 42 ans de carrière, vous pouvez prendre une retraite anticipée. Pour connaître les conditions et savoir si vous les remplissez, contactez votre organisme de pension ou rendez-vous sur mypension.be.

Qu'est-ce que la "prépension" ?

La prépension est une sorte de chômage. Certains travailleurs âgés qui se voient licenciés par leur employeur peuvent bénéficier d’un régime spécial, anciennement appelé prépension. S’ils répondent aux conditions d’âge et d’ancienneté, ils toucheront le chômage avec complément d’entreprise. Cela veut dire que l’allocation de chômage est complétée par au moins la moitié de la différence entre l’ancienne rémunération nette et le montant de l’allocation de chômage.

Les autres régimes spécifiques

Sachez-le: un décès, un divorce ou une séparation peuvent avoir une influence sur la date de votre pension et au montant auquel vous avez droit. Renseignez-vous au cas par cas.

Comment faire ma demande de pension ?

Si vous prenez votre pension à l’âge légal, vous n’avez normalement rien à faire. Un an avant le début de votre pension, vous recevrez un courrier de l’administration (l'Office national des pensions pour les salariés et l'INASTI pour les indépendants) pour vous dire que votre demande de pension est examinée. Si vous n’avez rien reçu 11 mois avant vos 65 ans, renseignez-vous de votre propre initiative.

Si vous désirez prendre votre pension de façon anticipée, contactez le service Pensions via le site demandepension.be.

Dès 40 ans, préparez l'aspect financier

Lorsqu’on parle de préparer sa retraite, on pense le plus souvent à l’aspect financier. A raison, car c’est certainement la chose la plus importante à prévoir, pour ne pas se retrouver pris au dépourvu.

Comprendre le système de pension

Pour prévoir ce à quoi vous aurez droit, sachez que votre pension peut être constituée de trois piliers.

  • Premièrement, l'Etat belge vous verse chaque mois une pension légale. Le montant, fixé par la loi, dépend de votre carrière : nombre d'années de travail et montant de vos revenus.
  • Ensuite, vous pouvez avoir droit à une pension complémentaire, constituée par votre employeur ou par vous-même si vous êtes indépendant.
  • Enfin, il est possible de mettre soi-même un montant de côté pour constituer une épargne-pension auprès d'une banque ou d'un assureur. Ce pilier-ci n'a aucun lien avec la carrière.

Quel sera le montant de votre future pension ?

Sur le site mypension.be, vous pouvez avoir une idée de vos futurs revenus, calculés sur base de votre carrière en tant que salarié, indépendant ou fonctionnaire. Une estimation sur mesure peut être demandée à partir de 55 ans.

Compléter sa pension : quelques pistes

  • Une épargne-pension (voir ci-dessus) est toujours une bonne idée pour compléter sa future pension. Pour celle-ci, mieux vaut commencer à épargner tôt, au plus tard à 40 ans.
  • Le meilleur moyen de se mettre à l'abri financièrement restant de devenir propriétaire de son logement avant d'arriver à la pension. Pour la simple et bonne raison que vous n'aurez alors plus de loyer à payer.
  • Si vous êtes indépendant, pensez à souscrire à une PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants) auprès de l'organisme de votre choix. Nos collègues de Partena Professional en proposent justement.
  • Vous désirez faire d'autres investissements, immobiliers ou non, ou des placements financiers supplémentaires ? N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre banquier ou courtier pour discuter des possibilités qui s'offrent à vous.

Assurez votre santé

C’est vrai qu’on préfère ne pas y penser et rester en bonne santé le plus longtemps possible, mais personne n’est malheureusement à l’abri d’un pépin de santé. Et avec l’âge et les revenus qui rétrécissent à la pension, mieux vaut éviter les mauvaises surprises financières liées à votre état de santé et bien se protéger.

La couverture de soins de santé

Concernant votre mutuelle, rien ne change. Nous recevrons automatiquement votre attestation de pension et votre couverture de base continue comme auparavant. Pour rappel, la couverture de base de Partenamut combine le remboursement des soins de santé par l’assurance obligatoire ainsi que l’accès à de nombreux avantages et services via les Avantages Partenamut.

Complétez votre couverture santé

Par contre, si ce n’est pas déjà fait, il est important de penser à prendre une assurance complémentaire pour l’hospitalisation et/ou les frais médicaux.

Il y a différents types d'assurances complémentaires disponibles. Retrouvez notre offre d'assurances ici.

Pensez à l'assurance continuité

Si votre employeur vous offre l’assurance hospitalisation, pensez à souscrire à notre Assurance Continuité au moins 12 mois avant la retraite (ou jusqu’à 64 ans inclus). En effet, cela vous permet, une fois que l’assurance de votre employeur prend fin, de transférer celle-ci vers Hospitalia ou Hospitalia Plus sans stage d’attente, sans questionnaire médical et sans surprime.

Le statut BIM

Si nécessaire et sous certaines conditions, notamment celle des faibles revenus, vous pourriez bénéficier du statut de BIM (bénéficiaire d'intervention majorée) pour obtenir des remboursements plus importants pour les soins médicaux.

Soyez bien entouré

Un autre aspect à prévoir éventuellement, c’est celui de l’entourage. Que vous restiez vivre au même endroit ou que vous décidiez de mettre les voiles, assurez-vous d’avoir autour de vous, un petit réseau social: voisins, amis, famille, médecin de confiance... Seul ou en couple, il est absolument vital de s’entourer pour éviter l’isolement en cas de pépin. Si vous pouvez toujours compter sur la famille et les amis en cas de problème, ne négligez pas les relations de quartier, qui peuvent dépanner de temps en temps et en journée, quand votre réseau habituel est au travail.

Tisser sa petite toile de liens

Une fois à la retraite, ne laissez pas la solitude s’emparer de vous et n’attendez pas qu’on vienne vous chercher. Sortez dans votre quartier, prenez le temps de discuter avec vos voisins, et pourquoi pas: invitez-les à prendre un café. Trouvez des activités près de chez vous: sport, loisirs, bénévolat… Il y a tant à faire et à découvrir ! Vous désirez rencontrer des personnes de votre âge? Il y a forcément un club senior près de chez vous.

Retrouver l'amour

Contrairement aux idées reçues, on n’est jamais trop vieux pour refaire sa vie ou rencontrer l’amour. Vous hésitez? Sachez que vous n’êtes pas seul.e dans ce cas. Renseignez-vous dans votre commune, il y a toujours des activités dédiées aux seniors. Et pourquoi ne pas forcer le destin? A l’ère d’internet, il serait dommage de se priver: inscrivez-vous sur un site de rencontre ciblé. Ne fût-ce que pour échanger par écrit avec des personnes dans votre situation, cela vous fera du bien !

Les aidants proches

Si vous faites face à la maladie ou vivez avec un handicap et qu’un de vos proches (famille, voisin, ami…) vous vient en aide au quotidien, sachez qu’il ou elle peut obtenir le statut d’aidant proche auprès de Partenamut. Cela lui permet d’obtenir un accompagnement sur mesure et certains avantages (garde-malade, aide-ménagère, suivi psychologique…) et d’améliorer le soutien qu’il vous apporte. En savoir plus sur le statut d’aidant-proche

Vous ne savez pas vers qui vous tourner ?

Vous vous retrouvez seul malgré tout? Il existe plusieurs moyens de rompre l’isolement.
De plus en plus de réseaux de quartier se créent, pour mettre en lien les personnes isolées, dont les personnes âgées, via un réseau d’entraide comme Helpper. Des voisins qui offrent de leur temps pour faire une course, vous aider pour un petit boulot ou simplement vous rendre visite.
L’isolement social est un facteur de risque clairement identifié, au même titre que le tabagisme, l’inactivité physique ou encore une alimentation mal équilibrée. La mise en lien social des personnes isolées est donc un remède presque miracle. N’hésitez plus. Renseignez-vous dans votre quartier.

Le temps libre et les loisirs

La liberté de faire ce qu’on veut, tous les jours ! Voilà ce à quoi on a rêvé toutes ces années. Et on aurait tort de s’en priver. Cependant, si on ne s’organise pas un minimum, on peut se retrouver pétrifié face à autant de vide dans l’agenda. Hors de question !

Offrez du temps à vos proches

Passer du temps avec vos amis et votre famille est la plus belle façon de remplir ses journées. S’occuper de ses petits-enfants est pour la plupart d’entre vous un réel plaisir. En plus de rendre service à vos enfants, vous créez des souvenirs impérissables avec les leurs. Profitez-en, car vous êtes souvent le maillon indispensable de l’organisation, mais cela doit rester un plaisir ! Il est important que le temps passé avec vos proches soit vraiment de qualité. Lorsque ça coince, sachez mettre des limites pour garder du temps pour vos amis et vos loisirs.

Listez vos envies

Passe-temps, activités, voyages, projets,... Faites la liste des choses que vous voulez faire et avec qui vous aimeriez passer du temps. Sorties entre amis, voyages, garder vos petits-enfants, s’investir dans une association qui vous tient à coeur, faire du sport, s’adonner à des activités créatives… C’est le moment de s’inscrire à ce cours d’espagnol, de faire ce city-trip en Norvège, d’apprendre le piano, d’écrire ce livre, de commencer ce sport,... Rien n’est trop fou. Vous avez le temps pour mener à bien votre projet et vivre au gré de vos envies et vous avez bien mérité de vous faire plaisir. Adoptez un mode de vie bon pour le moral et bon pour la santé !

Planifiez vos journées et votre année !

Lorsqu’on a trop de temps, on a tendance à procrastiner et on remet tout à demain, indéfiniment. Bien sûr, il faut se reposer, mais trop se reposer finirait par engendrer fatigue permanente et dans le pire des cas, solitude et dépression. Restez en activité quoiqu’il arrive et gardez le lien social.
Pourquoi ne pas planifier une activité par jour? Lundi c’est pour le yoga, mardi le cinéma, mercredi les petits-enfants, jeudi une sortie avec votre meilleur.e ami.e, vendredi le cours de langue, et le week-end est consacré à vos proches.
Compartimentez votre temps en temps pour soi, temps ‘sociable’, temps pour le ménage, temps pour le couple… Au fur et à mesure, vous trouverez votre équilibre.

Si vous désirez voyager, planifiez vos voyages ou vos petits week-ends bien à l'avance. Redécouvrez le plaisir de partir hors-saison, quand vous le voulez, sans contraintes familiales ou professionnelles.

Des réductions pour les aînés

Renseignez-vous sur les réductions qui sont accordées aux retraités, cela permet de faire de belles économies et de souscrire à plus d’activités qu’on ne le pense.

Comme pour toute chose, la retraite se passera parfaitement bien si elle est préparée un minimum. C’est une étape importante de la vie et il est crucial de pouvoir en profiter l’esprit libre. Ne redoutez pas la solitude, le temps libre ou le vieillissement. Vous avez devant vous les plus belles années de votre vie, profitez-en !

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».