Prescription électronique de médicaments : c’est pour bientôt !

20 janvier 2017 / Actu santé

A partir de 2018, les médecins ne pourront plus prescrire les médicaments que de manière électronique, sauf dans certains cas urgents. En 2017, la prescription papier reste encore valable, mais avec une série de changements. Voici quelques explications !

2017 : preuve avec code-barres

Environ 8 médecins généralistes sur 10 ont déjà utilisé une prescription électronique de médicaments. Dès 2018, cette prescription électronique sera obligatoire. Ce n'est donc pas encore le cas cette année, mais la prescription électronique connaîtra déjà quelques changements. Si un médecin vous prescrit des médicaments de manière électronique, vous ne recevez plus de prescription papier, mais une preuve de cette prescription électronique munie d’un code-barres. Votre pharmacien scanne alors ce code-barres et peut ainsi télécharger la prescription électronique via son software et le service Recip-e. Il vous remettra ensuite les médicaments prescrits.
Attention : si le médecin ajoute des éléments manuscrits sur la preuve, le pharmacien ne pourra pas en tenir compte. La prescription électronique prime sur la preuve.

2018 : lecture de la carte d'identité électronique

La prescription papier reste valable en 2017, mais ce ne sera plus le cas dès 2018. La prescription électronique deviendra alors la règle et la version papier ne sera plus utilisée qu'en cas d'urgence. La preuve papier de la prescription électronique disparaîtra également et une lecture de la carte d'identité électronique (eID) remplacera le scanning du code-barres.
Partagez sur les réseaux sociaux

Parce que bien manger est un challenge pour vous comme pour nous.

En savoir plus

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « Mutuelle Entraide Hospitalisation ».